Andy Shauf peut et peut beaucoup. Et surtout personne ne peut faire comme lui. Qui se trimballe encore avec un groupe qui compte en son sein deux clarinettistes ? Qui retranscrit à merveille sur scène son disque ? C’est Shauf.

Il y avait eu un coup de semonce concernant Shauf. Notre Canadien préféré avait publié en 2012 le magnifique The Bearer of Bad News. L’industrie musicale a décidé de jouer son rôle (pas comme pour le dernier album de Diagrams) et c’est le label américain ANTI qui a remporté les enchères.
Sur scène, Shauf ne fait pas illusion comme son fameux magicien et rend une copie impeccable.

Comment avez-vous rencontré l’équipe d’ANTI, ton nouveau label ?

Andy Shauf : Je ne sais plus, je crois que quelqu’un est venu nous voir jouer lors de notre tournée américaine pendant un concert. On s’est ensuite retrouvé à l’hôtel.

Andy Shauf – Early to the Party

The Party a maintenant un an. Cela t’arrive de l’écouter ?

Non… Enfin, je l’écoutais pendant qu’on travaillait dessus, pendant qu’on le mixait, mais plus maintenant. Il fait partie des choses qui sont terminées définitivement.

Quelle est l’histoire de la pochette de l’album ?

J’ai demandé à une amie de me faire le dessin, et je lui ai demandé de faire comme elle voulait. Je pense qu’elle s’est inspirée de l’album et qu’elle a fait les personnages de The Party.

Tu as enregistré dans ton propre studio. Peux-tu nous me décrire ce studio ?

Imaginez un vieux studio de la C.B.C. (la radio publique canadienne) qui accueillait des sessions live. Mais ils l’ont fermé. C’est très grand, ouvert, et il y a beaucoup de matériel de traitement du son, il y a une pièce de « son mort » où il y a beaucoup de reverb. Il est situé dans un grand immeuble de bureaux, comme c’était une station de radio, donc tu as une carte pour entrer, tu passes par l’accueil, et c’est un drôle d’endroit pour passer des journées entières, mais c’est un endroit très privé, car personne ne peut y entrer.

Est-ce que l’enregistrement a été facile ?

Oui, plutôt facile… Il n’y avait que moi et le studio, donc c’était parfait pour faire des expérimentations, essayer des trucs différents, mais aussi ça aide parfois d’avoir quelqu’un pour te dire si c’est bien ou pas.

Quel est ton meilleur souvenir de cet enregistrement?

Je ne sais pas vraiment… Il y a quelques chansons que j’aurais pu enregistrer directement, mais j’ai refait toutes les chansons une paire de fois. Je ne sais pas… Peut-être ces moments où tu découvres en l’écoutant que la chanson est vraiment très bonne.

Andy Shauf © Louis Teyssedou

Pour cet album, tu as composé la plupart des chansons au piano. Comment as-tu appris le piano?

Juste grâce de mon propre univers, en m’asseyant et en essayant petit à petit de jouer des chansons que je connaissais.

Quelle est ta chanson préférée?

C’est To You, c’est avec celle-ci que j’ai terminé l’enregistrement. Je crois qu’on préfère toujours la toute dernière !

Top 8

1) Le meilleur endroit pour assister à un concert?

Andy Shauf : Il y a cette salle chez moi appelée The Exchange qui a un son super, et aussi tous les copains qui sont là.

2) Le meilleur endroit pour jouer?

La même !

3) Votre disque préféré d’Elliot Smith ?

Mmmh… Either / Or, je crois.

4) Le meilleur refrain au monde?

Sundown.

5) Paris ou Londres ?

Paris.

6) CD ou vinyle ?

CD… Ah non non, je n’ai pas d’appareil pour lire des CDs! Donc définitivement les vinyles.

7) Ton plaisir coupable musical ?

ABBA.

8) Ta chanson préférée de Randy Newman?

I think it’s going to rain today.

Randy Newman – I Think It’s Going To Rain Today

The Party d’Andy Shauf est disponible via le label ANTI. La tournée française a commencé le 6 juin 2017 à Amiens (Lune des Pirates) et passera par Clermont-Ferrand le 8 juin avec l’immense Garciaphone (La Coopérative de Mai), le 9 juin au TINALS 2017 à Nîmes et le 15 juin à Annecy avec Palatine (Le Brise Glace).

Andy Shauf - The Party

Andy Shauf - The Party

Tracklist : Andy Shauf - The Party
  1. The Magician
  2. Early To The Party
  3. Twist Your Ankle
  4. Quite Like You
  5. Begin Again
  6. The Worst In You
  7. To You
  8. Eyes Of Them All
  9. Alexander All
  10. Alone
  11. Martha Sways

Partagez!
d'articles et photos
A lire dans “Concerts (live reports)
Lizzo @ Main Square Festival 2019

Jolie Lizzo

Quelque chose a donc changé. Soutenue désormais par une major (Atlantic) et portée par Missy Elliott le temps d’un single, Lizzo a fait une entrée fracassante dans les charts avec Cuz I Love You et sur scène. Produite par Ricky Reed (faiseur de tubes professionnel depuis 10 ans), la musique de Lizzo est un tourbillon…

Skip The Use @ Main Square Festival, 06-07-2019

Cool as Skip The Use

Samedi 6 juillet 2019 : le Tour de France débute à Bruxelles et l’Hollandais Mike Teunissen gagne la première étape et étonne tout le monde en endossant le Maillot Jaune. Samedi 6 juillet 2019 : le Main Square entame son deuxième jour. Les Skip The Use s’échappent du peloton et endossent le Maillot Jaune du…

Arnaud Rebotini @ Main Square Festival, 06-07-2019

Arras Calling ! Arnaud Rebotini can’t fail !

Avant de monter sur la scène du Main Square pour clôturer la deuxième journée de l’édition 2019, Arnaud Rebotini après un passage à l’Astropolis avec le Don Van Club pour un concert autour de la B.O. de 120 Battements par Minute et avant de jouer aux Eurockéennes de Belfort, Rebotini est passé par le Main…

[MALN 2019] La quête sacrée des Temples

Avant d’entamer une tournée américaine conséquente et une date au Trabendo en septembre, les Temples étaient à Amiens pour commencer à défendre leur troisième album, Hot Motion et poursuivre leur quête de la meilleure chanson psychédélique.

Jean-Louis Aubert

Aubert toujours vert !

Jean-Louis Aubert, solaire, seul mais pas solitaire, et surtout solidaire du monde, et de la vie. Une parenthèse enchantée d’un soir d’été, à Sète, un balcon sur la mer.

[MALN 2019] Balthazar nous a mis la fièvre !

« Il sort de nulle part, une frappe de bâtard, on a Benjamin Pavard ! » pouvait on entendre dans les rues d’Amiens en juillet 2019. Onze mois plus tard, résonnaient dans les rues d’Amiens plus ou moins les mêmes paroles : « Ils sortent de nulle part, une classe de bâtard, on a Balthazar ! »

[MALN 2019] Merveilleux Andrew Bird

Revenu avec My finest Work Yet l’un des albums de l’année, Andrew Bird a fait des merveilles pour le premier soir de Minuit Avant La Nuit.

[MALN 2019] Fondants Foxwarren !

Deux ans après sa venue à Amiens pour défendre et surtout jouer l’album The Party, Andy Shauf était de retour hier soir à La Lune des Pirates. Et avec Shauf, le changement c’est maintenant.

Cool as Wilco

Après un break de deux ans, Wilco remet la gomme avec une mini tournée française qui n’est qu’une étape vers la sortie dans les mois prochains mois d’un onzième album et d’un concert parisien au Trianon.

Angèle @ Zénith Amiens - 05 juin 2019

Balance ton concert

Avant d’être la tête d’affiche du Main Square et du Paléo Festival (pour ne citer qu’eux), Angèle posait ses enceintes dans un Zénith d’Amiens qui affichait complet (comme les autres) pour faire danser et chavirer les cœurs de plusieurs générations.

Le Souldier Tour de Jain fait étape à La Halle Tony Garnier

« C’est la plus grande salle que j’ai jamais faite ! » s’est exclamée Jain devant le public de la Halle Tony Garnier. L’artiste, pourtant déjà détentrice d’une double victoire de la musique, à laquelle s’est ajoutée une nomination aux prestigieux Grammy Award, tout cela dans le cadre d’une tournée mondiale n’a pourtant rien d’une débutante. Elle…

Add to Jeanne Added

Quasiment quatre ans après son passage à La Lune des Pirates, Jeanne Added revient à Amiens. Entre 2015 et 2019, elle est restée la même.

Balthazar © Fabrice Buffart

Fièvre à l’Epicerie avec Balthazar !

Belle fête d’anniversaire pour Michiel, batteur du groupe belge Balthazar qui avait invité plusieurs centaines d’auditeurs pour célébrer fiévreusement l’événement à l’Épicerie Moderne de Feyzin.

Bryan’s Magic Tears : It’s Kind of Magic

Les Bryan’s Magic Tears étaient de passage à Amiens pour deux missions éminemment dangereuses. Ouvrir pour Le Villejuif Underground le vendredi soir et faire un goûter-concert le lendemain après-midi. Missions impossibles pour le gang de Benjamin Dupont, le Ethan Hunt de l’affaire ? Du tout. Attention, cet article s’auto-détruira dans 20 secondes.

Shaka Ponk © Elsa SCHULHOF

Shaka’Lyon : Beautiful Freak

Il y avait quelque chose dans l’air, comme une réminiscence d’un air de Eels et du fabuleux Beautiful Freak.

P’tit Gibus & Grand Dando

Point final d’une tournée européenne (triomphale), le concert des Lemonheads au Gibus Club a tenu toutes ses promesses.

The Wombats @ le Trabendo, Paris, 05/02/2019

The Wombats au Trabendo

En ce début du mois de février le Trabendo accueillait Circa Waves et The Wombats pour un show rock des plus déjantés !

Ibeyi

Ibeyi gonna run the world

Lisa exubérante et fragile, Naomi discrète et forte. Deux caractères, deux facettes indissociables d’un même visage, forment depuis 2014, le duo Ibeyi. Elles présentaient pour la deuxième fois à Lyon les titres de leur album Ashes sorti en septembre 2017.

Calogero © Elsa Schulhof

Calogero en Liberté (Chérie)

C’est une silhouette reconnaissable entre mille. Une ombre fragile qui s’avance avec en bandoulière une basse de gaucher sur la scène de la Halle Tony Garnier. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *