Catégories
Chroniques d'albums

Big Thief – Capacity

Big Thief avait déjà tout bon avec son premier album Masterpiece (2016). Les revoilà déjà avec un deuxième disque qui dépasse toutes les attentes et fait d’Adrianne Lenker l’une des plus belles plumes des États-Unis.

Bon Dieu, quel disque. On avait découvert il y a quelques mois Big Thief avec des chansons de qualité. Mais rien ne laissait présager une telle mue. De retour d’une tournée mondiale, le groupe s’est remis en studio avec le producteur Andrew Sarlo (déjà aux manettes sur Masterpiece) et a enregistré de nouvelles chansons. Libérée par la sortie de son premier disque, Lenker a écrit des chansons autobiographiques et cathartiques. Tout comme sa pochette (où on voit la mère d’Adrianne et Adrianne bébé) Masterpiece est peuplé d’individus étranges (Evelyn, Mary) qui subissent de temps à autre une violence libératrice.

Big Thief – Mythological Beauty

Dans ses chansons, Lenker parle beaucoup d’elle. Or nous, on l’aime beaucoup. On a donc peine à croire que les Big Thief soient originaires de Brooklyn. Hébergés sur un label du Nebraska (Saddle Creek), ces jeunes gens ont laissé de côté le strass et les paillettes de New-York. Côtoyant Bright Eyes et The Mynarbirds, les Big Thief viennent de réduire en poussière toute la concurrence. Rien que la chanson Shark Smile fait passer les Beach Fossils pour un boys band de pacotille.

Discographie

Big Thief - Capacity

Capacity de Big Thief est disponible via Saddle Creek.
Big Thief jouera au Pitchfork Festival (Paris) le 31 octobre 2017.

Big Thief - Capacity

Tracklist : Big Thief - Capacity
  1. Pretty Things
  2. Shark Smile
  3. Capacity
  4. Watering
  5. Coma
  6. Great White Shark
  7. Mythological Beauty
  8. Objects
  9. Haley
  10. Mary
  11. Black Diamonds

Big Thief – Capacity
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Big Thief - Two Hands

Big Thief – Two Hands

Le robinet est ouvert… Il faut donc savoir en profiter. En quatre ans, les Big Thief ont publié quatre albums qui ont le chic d’être différents les uns des autres et de fascinants. Cinq albums si on compte le disque solo d’Adrianne Lenker, chanteuse et plume du groupe.
Big Thief - UFOF

|TINALS 2019| Big Thief – U.F.O.F.

Et de trois ! En moins de trois ans, les New-Yorkais de Big Thief ont réussi à publier trois albums foutrement passionnants qui redonnent confiance en l’Amérique et qui nous rappellent les heures glorieuses de Mazzy Star et de Grant Lee Buffalo.
TINALS 2019

Ça c’est TINALS !

Qu’importe les ‘ronchondoillons’, le TINALS demeure le festival indé incontournable du début de l’été. Malgré le succès et les tentations que cela aurait pu entraîner, ce festival a conservé sa philosophie exprimée dans sa profession de foi : « une programmation dictée uniquement par les coups de cœur dans un cadre verdoyant. De la musique avant […]

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.