F.J. McMahon – Spirit Of The Golden Juice

Le label Mexican Summer décroche la timbale avec la réédition de l'été. Et qui est l'heureux gagnant ? F.J. McMahon, un vétéran de la guerre du Vietnam qui publia de manière assez confidentielle en 1969 Spirit Of The Golden Juice.


Déjà réédité trois fois, l’unique album de F.J. McMahon revient cette année via le label de Brooklyn, Mexican Summer. Publié en 1969, ce disque est sorti au mauvais moment selon son propre auteur. En 1970, l’heure était au glam et aux DJs, F.J. McMahon décida de raccrocher la guitare et se reconvertit en ingénieur informatique spécialisé dans les radars.
Enregistré en un après-midi (oui, oui…) après son retour de la guerre du Vietnam, Spirit Of The Golden Juice contient des protest songs aussi calmes et que belles. Armé de sa seule guitare et accompagné de temps en temps par Scott Seely aux claviers, F.J McMahon dénonce dans son disque les injustices de son temps (la guerre, la misère, etc.).

Notre Mc Mahon (Patrice de son prénom) s’écria lors de la crue de la Garonne en 1875 « Que d’eau ! que d’eau ! ». Et nous ? Nous crions : « Que c’est beau ! Que c’est beau !  » en écoutant les chansons de F.J. McMahon (Fred de son prénom). On pensera évidemment à Fred Neil, Tim Hardin et à Jackson C. Frank.

F.J.McMahon - Spirit Of The Golden Juice

La seule difficulté de ce disque est de réussir à ne pas écouter de manière intensive et répétitive la première chanson et de passer à côté des autres comme Sister brother come and hold my hand, Don’t let me walk away but help me stand ou It must mean something you help a friend.

Spirit Of The Golden Juice de F.J. McMahon sera publié le 11 août 2017 via Mexican Summer.

F.J. McMahon - Spirit Of The Golden Juice

Tracklist : F.J. McMahon - Spirit Of The Golden Juice
  1. Sister
  2. Brother
  3. The Road Back Home
  4. Early Blue
  5. Black Night Woman
  6. One Alone Together
  7. Five Year Kansas Blues
  8. Enough It Is Done
  9. The Learned Man
  10. Spirit Of The Golden Juice

F.J. McMahon – Spirit Of The Golden Juice
10/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.