Catégories
Chroniques d'albums

F.J. McMahon – Spirit Of The Golden Juice

Le label Mexican Summer décroche la timbale avec la réédition de l’été. Et qui est l’heureux gagnant ? F.J. McMahon, un vétéran de la guerre du Vietnam qui publia de manière assez confidentielle en 1969 Spirit Of The Golden Juice.

Déjà réédité trois fois, l’unique album de F.J. McMahon revient cette année via le label de Brooklyn, Mexican Summer. Publié en 1969, ce disque est sorti au mauvais moment selon son propre auteur. En 1970, l’heure était au glam et aux DJs, F.J. McMahon décida de raccrocher la guitare et se reconvertit en ingénieur informatique spécialisé dans les radars.
Enregistré en un après-midi (oui, oui…) après son retour de la guerre du Vietnam, Spirit Of The Golden Juice contient des protest songs aussi calmes et que belles. Armé de sa seule guitare et accompagné de temps en temps par Scott Seely aux claviers, F.J McMahon dénonce dans son disque les injustices de son temps (la guerre, la misère, etc.).

Notre Mc Mahon (Patrice de son prénom) s’écria lors de la crue de la Garonne en 1875 « Que d’eau ! que d’eau ! ». Et nous ? Nous crions : « Que c’est beau ! Que c’est beau !  » en écoutant les chansons de F.J. McMahon (Fred de son prénom). On pensera évidemment à Fred Neil, Tim Hardin et à Jackson C. Frank.

F.J.McMahon - Spirit Of The Golden Juice

La seule difficulté de ce disque est de réussir à ne pas écouter de manière intensive et répétitive la première chanson et de passer à côté des autres comme Sister brother come and hold my hand, Don’t let me walk away but help me stand ou It must mean something you help a friend.

Spirit Of The Golden Juice de F.J. McMahon sera publié le 11 août 2017 via Mexican Summer.

F.J. McMahon - Spirit Of The Golden Juice

Tracklist : F.J. McMahon - Spirit Of The Golden Juice
  1. Sister
  2. Brother
  3. The Road Back Home
  4. Early Blue
  5. Black Night Woman
  6. One Alone Together
  7. Five Year Kansas Blues
  8. Enough It Is Done
  9. The Learned Man
  10. Spirit Of The Golden Juice

F.J. McMahon – Spirit Of The Golden Juice5.0
10/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Allah-Las

Les Allah-Las donnent le la

Troisième album des Allah-Las (et le premier chez Mexican Summer), Calico Review est le disque de tous les dangers pour la bande de Matthew Correia. Ils seront en concert à Paris le 24 septembre.
The Soft Pack - Strapped

The Soft Pack – Strapped

« Les enfants terribles du garage rock » c’est le titre qu’ont décroché The Soft Pack avec leur premier album, sorti juste après qu’ils aient adopté ce nom, à la place d’un The Muslims qui leur apportait un peu trop d’emmerdements. Après deux Ep, un album et une chanson reprise par Nada Surf sur If…
No Joy - Hawaii

Clip : No Joy – Hawaii

No Joy, ce n’est pas gai. C’est un duo qualifié par Bethany Cosentino de Best Coast de « best band in the world ». Cela rappelle Lush ou les Breeders, les Ghost Blonde de Virgin Suicides, du shoegaze en escarpins qui fait le grand écart entre Montréal et Los Angeles en passant par Hawaii, un gros son…
The Miracles Club

The Miracles Club

The Miracles Club, soit l’alliance de Honey Owens et Rafael Fauria, deux musiciens américains passionnés de house, de pop psychédélique et d’une certaine forme de pop telle que la pratiquaient Creation Records ou Sarah Records.

Plus dans Chroniques d'albums

Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…
Régina Demina - Hystérie

Régina Demina – Hystérie

On voudrait voir la dame blanche, en short serré, talons aiguilles et joli décolleté, on se trouverait probablement au bon endroit. On souhaiterait voir la Belle et la Bête monter une barre de pole dance, ou Atchoum se maquiller en princesse, on le serait probablement encore aussi. Car Régina Demina est un enchevêtrement de peut-être,…
Snowgoose - Making of you

Snowgoose – The Making Of You

Anna Sheard et Jim McCulloch ont enfin décidé de donner une suite à Harmony Springs, le premier album de Snowgoose sorti en 2012. Accompagné de la crème de la scène écossaise, ce duo rend une copie folk impeccable.