The Drums, espoir de l'année 2009. Et avec un E.P. s'il vous plait. Originaires de Floride, Jonathan Pierce et Jacob Graham viennent de foutre une mandale à tous les groupes de Brooklyn et on comprend pourquoi.


Il suffit pour cela d’ouvrir la boîte de pandore et d’écouter « Let’s go surfin ». Une basse importée de Manchester et qui nous rappelle les heures joyeuses de Curtis, une guitare qui nous transporte sur la côte califonienne, une voix relativement anodine et des sifflements sont les ingrédients d’une ritournelle magique qui nous fait remuer la tête. En temps de crise, ce genre de types est précieux. Pierce and co ont pondu un morceau parfait. Le genre de choses qui vous fait tout oublier.

Non contents de leur petit effet, les new-yorkais remettent le couvert assez rapidement. Cette fois-ci, ils font preuve de sérieux et cessent de siffler comme des gosses à la sortie de l’école : on tape des mains. Et on siffle. Quand même. Make you mine, comptine estivale, déconcerte par sa simplicité apparente et par sa bonhommie revendiquée. Mais la recette est diablement efficace.
La doublette de joyeux drilles est assez maligne pour ne pas la prolonger sur tout l’ep et change de ton avec le très romantique « Submarine ». Douche froide. Les voilà des héritiers crédibles d’Echo and the bunnymen. Et la pression monte avec le très élégant « Down by the water » : ces types se fichent de tout et nous balancent sans prévenir une oraison funèbre.
En 20 minutes montre en main, on passe de la soirée californienne à l’après midi pluvieux mancunien. Ces deux types n’ont aucun principe: Jonathan Richman, Morrissey, New Order… Tout est bon dans le cochon.
On attend l’album pour l’orgie.

The Drums - Summertime (chronique)

Discographie

The Drums – Lets Go Surfing

The Drums – Summertime
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

The Drums © Louis Teyssedou

The Drums, sans tambour ni trompette

Miracle ! Le nouvel artwork du nouveau boulot de Jonny Pierce aka The Drums ne nous donne pas la nausée. Après les horribles pochettes (Brutalism & Abysmal Thoughts), Pierce se décide à enfin revenir à des choses plus jolies et plus méditatives.
Jonny Pierce. photo © Louis Teyssedou, SK

The Drums bat le rappel

En 2010 le label Moshi Moshi avait décroché le jackpot en signant les The Drums. A cette époque, le groupe de Jonny Pierce affolait la planète indie avec ses chansons qui devenaient instantanément des hymnes pour les clubs branchés ou pour les adolescents plus ou moins dépressifs. Le premier album de ce groupe fut une […]
The Drums

The Drums se la jouent Lyrique

Désormais seul aux manettes de The Drums, Jonny Pierce semble avoir mangé du lion. Un nouveau label (ANTI), un nouvel album (Abysmal Thoughts), un nouveau clip (Blood Under My Belt) et une date de concert en France !
The Drums

On prend son pied avec The Drums !

Les Drums seront de retour cet été avec un nouvel album intitulé Abysmal Thoughts. Jonny Pierce, désormais seul aux commandes, arrête de se compliquer la vie et prône un retour aux sources.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.