Chronique CD : Tribe - Rebirth

Carl Craig n’a jamais caché son amour du jazz, que ce soit en l’injectant à fortes doses dans ses compositions ou remixes divers ou en créant les groupes concepts Innerzone Orchestra ou The Detroit Experiment.

Tribe

Detroit, justement, la ville qui cristallise tous les fantasmes de nous autres européens, Motor City ou le rêve brisé de millions de gens venus s’installer dans la région des Grands Lacs dès la fin du XIXème siècle. Detroit, la ville de la révolution musicale avec Motown mais aussi MC5 ou les Stooges. La ville de la révolte avec les émeutes de 1967 et ses 40 morts. Tous les musiciens techno, s’étant rendus à Detroit comme à un pèlerinage obligatoire, s’accordent à dire que la plupart des musiciens de la ville ont une attache viscérale et un profond sens de l’entraide, qu’ils ont du mal à quitter leur cité et qu’ils y reviennent toujours quand leur carrière musicale les éloignent.

Rien d’étonnant donc à retrouver Carl Craig à la production de cet album de Tribe, collectif jazz formé dans les années 70 autour de Wendell Harrison, Phil Ranelin, Marcus Belgrave et Doug Hammond. On retrouve également sur ce disque Amp Findler dont la carrière musicale est bien remplie (Parliament, Funkadelic, Jamiroquai, Prince…) et qui a publié plus récemment un album électronique gorgé de funk et de soul « Waltz Of A Ghetto Fly ».

Nous sommes donc bien en présence d’un disque de jazz et non d’électronique, la production de Carl Craig s’étant fait discrète, il n’a pas voulu dénaturer le propos de ces musiciens dont les racines musicales sont le groove, le funk, la soul. Carl Craig, prouve avec ce disque son attachement à Detroit mais aussi sa culture musicale qui ne semble avoir aucune limite avec, pour ces derniers mois, sa relecture en compagnie de Moritz Von Oswald de Ravel Et Moussorgski, son projet en compagnie de l’orchestre Les Siècles. Il faut espérer qu’il trouve le temps de nous concocter des tueries dancefloor dont il a le secret…

Sortie prévue le 30 novembre 2009.

Tracklist :
1. Living In A New Day
2. Glue Finger
3. Denekas Chant
4. Vibes From The Tribe
5. Son Of Tribe
6. Jazz On The Run
7. Ride
8. Lesli
9. 13th And Senate
10. Where Am I

Partager cet article
4 réponses sur « Tribe – Rebirth »

N’étant vraiment pas un spécialiste de jazz, ce qui m’a attiré au premier abord, c’est la présence de Carl Craig à la production, présence comme je l’ai mentionné assez discrète, c’est pour moi un disque classique de jazz gorgé de cuivres qui dominent l’ensemble, très plaisant à écouter. Carl Craig ne s’est pas laissé aller à mon avis, à part sur le morceau « Son of Tribe » un peu à part du reste du disque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Theo Parrish : Falling Up Remaster 2013

Theo Parrish : Falling Up Remaster 2013

Theo Parrish, bien que n’étant pas natif de Detroit a son nom étroitement lié à la scène bouillonnante de la Motor City depuis une vingtaine d’années pour le versant house.
Twenty F@#&ING Years Of Planet E – We Aint Dead Yet

20 Fucking Years Of Planet E We Ain’t Dead Yet

Carl Craig fête cette année les 2O ans de son label mythique Planet E, la compilation est déjà sortie en format digital et sortira en juin en vinyl. Planet E Communications Pour tous les amoureux du son de Detroit, il y a une soirée au Showcase le 18 mars avec en plus du fondateur du…

Francesco Tristano – Idiosynkrasia

J’aurais bien aimé dire le plus grand bien de la nouvelle collaboration entre Francesco Tristano et Carl Craig, si vous lisez régulièrement mes chroniques vous aurez remarqué à quel point je peux faire preuve de manque d’objectivité dès qu’il est question du talentueux musicien de Detroit et mon admiration pour lui est parfois sans limite.

LCD Soundsystem : Throw

James Murphy et sa bande aiment au gré de leurs concerts distiller un peu de la musique d’autres artistes qui sont une source d’inspiration. Ainsi, « Throw », initialement sorti en 1994 bénéficie d’une reissue toujours sur Planet E.

X-Press 2 – Kill 100 (Carl Craig remix)

Bon j’avoue, j’ai longtemps pensé que ce titre était de Underworld. Tout y est, l’atmosphère oppressante et tendue, la répétition à l’envi des paroles, le rythme trépidant et la basse hypnotique. Loupé donc, puisque ce petit bijou de dark house est signé X-Press 2.

Plus dans Chroniques d'albums

PJ Harvey - Stories From The City, Stories From The Sea - Demos

PJ Harvey – Stories From The City, Stories From The Sea – Demos

En 2000, PJ Harvey sortait Stories From The City, Stories From The Sea et cassait la baraque en remportant le Mercury Prize et en mettant un nouvel uppercut à ceux qui ne s’étaient pas encore remis de Dry. Avec ce cinquième album, PJ Harvey jouait avec Thom Yorke et débarquait dans la cour des très…

Mansfield.TYA – Monument Ordinaire

Sans vraiment savoir pourquoi, dans Monument Ordinaire, on s’attendrait à voir des trucs. Et rien ne nous surprendrait. En écoutant, vaguement, comme ça, quelques minutes au hasard. Peut-être déjà parce que Mansfield. TYA ça ne respire pas toujours follement la joie, ça a même quelques fois une tête de sonnerie aux morts. Ou bien celle…
Mogwai - As The Love Continues

Mogwai – As The Love Continues

Sorte de bizarrerie électrique à ses débuts, Mogwai s’impose aujourd’hui comme un grand fournisseur de chansons et endosse le statut de meilleur groupe écossais.
Brisa Roché & Fred Fortuny - Freeze Where U R

Brisa Roché & Fred Fortuny – Freeze Where U R

A ma gauche, Brisa Roché, chanteuse américaine installée à Paris depuis quelques années. A ma droite, Fred Fortuny, musicien ayant travaillé avec une kyrielle d’artistes dont Da Silva. Au milieu, ce disque, Freeze Where U R, qui réchauffe les cœurs et qui a le parfum des notes de Carole King.
Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…