Xavier Boyer est supersonique

Xavier Boyer© Sylvain Marchand
Louis - 09/10/2017

Xavier Boyer (Tahiti 80) s’échappe une nouvelle fois en solo. La première fois était déjà de très bonne facture (Tutu To Tango – 2007). Là, c’est encore mieux.

Xavier Boyer sait écrire des chansons. Un détail qui a son importance. Some/Any/New est une véritable boite de Pandore (ou de confiseries) qui va faire le régal de tout amateur de pop qui se respecte. On rougira de plaisir sur At Bay, on se dandinera sur QuattrSonic. Cet homme connaît son affaire. Produit par Stéphane Laporte, ce disque sera assurément la seule source de chaleur de l’hiver 2017.

Tu avais déjà fait un premier disque solo sous le nom d’Axe Riverboy. Tu sors ce nouvel album sous ton propre nom. Pourquoi ce changement ?

Xavier Boyer : J’avais l’impression que ce n’était tout simplement pas le même projet: Axe Riverboy avait un côté plus pastoral et folk dans la production, Some/Any/New est plus brut. Je ne trouvais pas le lien entre les deux. Pour la petite histoire, j’avais prévu d’appeler Axe Riverboy Xavier Boyer, et pour Xavier Boyer j’ai longtemps cherché une anagramme qui collerait bien.

Xavier Boyer – QuattroSonic

C’est toujours aussi facile d’écrire des chansons après avoir publié sept albums avec Tahiti 80 ?

Facile, je ne sais pas si c’est le terme! C’est toujours compliqué d’écrire des chansons, enfin surtout de les finir. Le plus difficile, peut-être, c’est de garder une motivation, une envie. J’ai encore l’impression d’avoir des choses à dire et des mélodies à trouver.

On parle de plusieurs années pour construire ce disque. Pourquoi avoir mis autant de temps ?

L’écriture de cet album s’est déroulée sur plusieurs années entre l’album Ballroom et la réédition de Puzzle. Si on ajoute aussi les tournées de Tahiti 80, ça prend du temps. Je n’avais pas non plus vraiment de deadline, j’allais au fil de l’inspiration, sans pression.

Comment s’est faite la rencontre avec Stéphane Laporte ? Il a produit le disque ? Il l’a mixé ?

C’est Ricky Hollywood qui me l’a présenté. J’avais adoré le son de l’album d’Orval Carlos Sibelius. J’ai contacté Stéphane pour ses talents d’ingé son, et puis en avançant dans les morceaux on a rejoué ou rajouté quelques overdubs pour faciliter le mixage. C’était cool de finaliser le disque à 2 après avoir passé beaucoup de temps seul sur les chansons.

Quels sont les disques que tu as écoutés pendant la fabrication de ce disque et qui t’ont aidée à le construire ?

J’ai beaucoup écouté de disques solos comme ceux de Shuggie Otis, Todd Rundgren, Chris Cohen aussi. J’aime l’idée qu’un disque soit la vision d’une seule personne. Pour ce projet, c’était la condition sine qua non à mon avis, sinon j’aurais fait un autre disque avec Tahiti 80… Ou un autre groupe.

Tu as voulu garder le côté instantané de ses nouvelles chansons. Ce n’est pas trop difficile avec toute la technologie et tes habitudes de travail ?

Je me souviens d’une interview de Ray Davies qui disait qu’il ne voulait surtout pas qu’on écoute ses maquettes, car elles n’étaient que des ébauches, des brouillons imparfaits. J’ai longtemps partagé son opinion. Désormais, je pense qu’il y a souvent quelque chose d’intangible dans un premier jet et qu’on n’arrive jamais à le reproduire ensuite. Nos outils actuels, nous permettent de capturer cet instant-là, avec un son très correct.

Quel est le meilleur souvenir de l’enregistrement ?

Peut être, l’écriture des deux morceaux qui ont donné le ton du disque Stockholm Syndrome et At Bay. Même si, je ne savais pas pour quel projet j’allais les utiliser, j’ai eu l’impression que je tenais 2 très bonnes chansons.

Qui a réalisé la pochette ? Pourquoi l’as-tu choisie ?

C’est Maxime Prieux, notre collaborateur avec Tahiti 80 depuis quelques années. Il a colorisé une photo que je lui avais donnée. On a beaucoup tâtonné sur le lettrage, jusqu’à ce qu’il sorte son pinceau et écrive à la gouache mon nom et le titre. Finalement un processus assez comptable au rapport numérique et analogique. Les 2 sont complémentaires.

Xavier Boyer – Stockholm Syndrome

Tu as multiplié les supports d’enregistrement. Pourquoi ? Tu n’avais pas peur de te perdre ?

J’ai enregistré parfois dans un train avec un contrôleur qui me posait des questions sur mes chansons, chez des amis sur un bout de table, partout où je le pouvais. Je pense qu’on travaille très bien quand on a un cadre « limitant » comme le nombre de pistes à disposition, où le niveau de bruit acceptable pour un voisin. Ça oblige à sortir de sa zone de confort, à être créatif. En fin de session, on a fait un passage sur un magnéto à bandes à Namabiru (studio de Tahiti 80) et c’était assez jouissif d’écouter les morceaux sans avoir à regarder des ondes sur un écran. J’ai ressenti ça comme une validation du travail fourni.

Tu joues à Paris bientôt. Tu prévois d’autres dates ?

Je vais jouer quelques concerts avant, en solo, en duo, voire en trio parfois! Ce sera aussi nouveau pour moi, j’ai hâte. Et ensuite il y aura d’autres dates en 2018 : le 19 octobre au Nordik appart (Caen), le 14 octobre à Nantes, le 25 novembre à Tokyo, le 2 décembre à Lyon et le 6 décembre à Paris au Point Ephémère.

Some/Any/New de Xavier Boyer sera disponible le 20 octobre 2017 via le label Human Sounds.

Xavier Boyer - Some Any New

Tracklist : Xavier Boyer - Some/Any/New
  1. Stockholm Syndrom
  2. Cherry Cloud Panic
  3. Quattrosonic
  4. At Bay
  5. At This Pint
  6. Song For M
  7. Aside
  8. Napoleon Columbus
  9. Baby Cannon
  10. Ex Ordinary
  11. Longing The International Merry-Go-Round
  12. The Changing

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

À mon W. Hamon

Dans le Hamon tout est bon écrivait il y a quelques mois le collègue Guimauve. Son disque, Soleil, Soleil Bleu, se bonifie comme un Chablis Grand Cru et prend une jolie patine au fil des écoutes.

Octave_Noire_presse2019_credit_Fabien_Tijou_2

5 questions à … Octave Noire

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Octave Noire qui de retour de Los Angeles s’apprête à sortir une nouvelle galette, non un monolithe pop le 14 février 2020…

Mélodie Lauret © Sarah Balhadere

5 questions à … Mélodie Lauret

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Mélodie Lauret, jeune artiste de 19 ans sur qui on mise une pièce sans trop de risques tant son naturel et…

Yannick-Owen

5 questions à … Yannick Owen

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Yannick Owen, jeune artiste lyonnais fervent adepte de la six cordes et des mélodies ouvragées. Mais quand en plus on aime…

Le Punk voit la vie en rose !

Punk is not dead, Lexique franco-punk est un ouvrage collectif dirigé par Luc Robène et Solveig Serre qui regroupe 178 entrées/définitions élaborées par 50 contributeurs du monde universitaire et de la scène punk.

[1989 – 2019] Rire (et chanter) avec les Mighty Lemon Drops

En 1989, les Mighty Lemon Drops sont à la croisée des chemins. En 1988, World Without End a fait une percée conséquente dans les charts anglais et américains. Originaires de Wolverhampton, les hommes en noir avaient ce qu’il fallait pour faire la nique à Manchester et Liverpool.

Miossec

Miossec – Discuter

10 avril 1995. Il y a bientôt 25 ans, celui qui est tombé nez à nez avec Non non non non (je ne suis plus saoul) a toujours Le Cul par Terre. Miossec s’en est relevé. En 2019, le Brestois a sorti onze albums et est toujours aussi passionnant sur disque comme sur scène.

Photo Presse - Leon Newars

[EXCLU] 5 questions à … Leon Newars

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Leon Newars , anagramme de New-Orleans, ce qui veut tout dire de la nature du projet du Bordelais Vincent Pollet-Villard et…

L’art d’être Camilla Sparksss

Échappée de Peter Kernel, Barbara Lehnhoff aka Camilla Sparksss a publié cette année Brutal, suite sans concession de For You The Wild (2014).

Bandit Bandit

5 questions à … Bandit Bandit

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Bandit Bandit qui a déjà fait du chemin avec un premier EP et quelques concerts crasseux et torrides. Leur playlist est…

Juan Wauters

5 questions à … Juan Wauters

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Juan Wauters en provenance de Montevideo, Uruguay mais citoyen de la République libre de Jackson Heights, NY, quartier cosmopolite par excellence…

Les photographies sonores de Delphine Ghosarossian

Delphine Ghosarossian réunit ses beaux clichés dans un livre élégant et conséquent. Faces of Sound réunit les bouilles de Thurston Moore (Sonic Youth) ou d’Irak Kaplan (Yo La Tengo) de Brett Anderson (Suede). Et en plus de photographier Sir Brett, Ghosarossian fait parler Bernard Butler (et d’autres) sur leur relation à leur image et au…

© Clara Ozem

[EXCLU] 5 questions à … Johnnie Carwash

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Johnnie Carwash dont le nom réveille nos sens et nos tuyaux d’arrosage. Normal, leur mère est punk et vivante ! Le…

Jim Jones

Jim Jones toujours au top !

Jim Jones avait fait exploser la maison avec son premier groupe, The Jim Jones Revue. Et alors qu’on ne s’était pas tout à fait remis de Burning Your House Down, Jim Jones a mis au placard sa Revue et est revenu encore plus fort avec Jim Jones And The Righteous Mind. Jim Jones, Gavin Jay,…

The Fat Badgers © Bartosch Salmanski

5 questions à … The Fat Badgers

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de The Fat Badgers, le groupe qui fait danser l’Alsace et bientôt le monde avec leur premier album Soul Train le 29…

Paul Et Mickey - Mortel

5 questions à … Paul Et Mickey

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. On connaissait Paul & Nany, Paul une Tourtel, faire pleurer paupaul, ou Gainsbourg qui avait un « mickey maousse, un gourdin dans sa housse et quand…

Crime & The City Solution

[1989 – 2019] Crime And The City Solution à bride abattue

Formés en 1977 par l’Australien Simon Bonney, Crime & The City Solution fut un groupe qui inventa des nouveaux mondes sonores grâce au soutien indéfectible par Mute Records. En 1989, le groupe poursuivit sa période berlinoise entamée un an plus tôt avec Shine et publia The Bride Ship. Adulés par Wim Wenders (qui les avait…

Stan Mathis

5 questions à … Stan Mathis

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Stan Mathis à découvrir de l’intérieur avec une playlist punchy et un nouvel album, Plexus solaire. Il sera en concert avec…

Robi

C’est dire le bonheur de revoir Robi

On ne meurt plus d’amour dit la chanson de Robi… Nous, on pourrait bien mourir d’amour pour ses chansons. On est même volontaire. Après cinq ans d’absence (qui ne sont pas synonymes d’inactivité), Robi fait son retour avec un disque pénétrant qui vous transperce et vous sublime. Comme les dernières chansons de Vincent Delerm, les…

La tornade Oiseaux-Tempête

A peine un an après la sortie du splendide طرب TARAB, Oiseaux-Tempête revient avec From Somewhere Invisible, un disque auquel participe Radwan Ghazi Moumneh (Jerusalem In My Heart), Jessica Moss de (Thee Silver Mt. Zion), Mondkopf, Jean-Michel Pirès ou encore G.W. Sok. Un disque hors-normes pour un groupe qui est hors-normes.

A ne pas rater dans Interviews !