Vidéo : Automatic City – Evil Eye On Me

Automatic City a le blues. Peut être à la vision de l'interview lénifiante d'hier soir. Plus sûrement parce que le groupe lyonnais excelle dans ce genre musical qui remue les humeurs qui sont en nous.

« Tu viens de prendre ton pied avec la faucheuse ! » s’exclame un personnage de Heat de Michael Mann. Et bien nous, on le prend en écoutant la voix rugueuse d’Eric Duperray et la guitare poisseuse d’Emmanuel Mercier. Evil Eye On Me est extrait de l’excellent Bongoes & Tremoloes paru chez Stag-O-Lee qu’il faut écouter avant que la mort ne fasse son office !

Automatic City - bongoes & tremoloes

Tracklist : Automatic City - Bongoes & Tremoloes
  1. Spaced Out On The Sticks
  2. I Wish You Would
  3. Crawfish
  4. Bongoes And Tremeloes
  5. Resolution Blues
  6. Evil Eye On Me
  7. Satisfied
  8. Mellow Down Easy
  9. Moonshine Twang
  10. Havana Moon
  11. Goin’ Down South
  12. More Spaced Out On The Sticks
  13. Puppet Made of Shipwreck Wood

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Automaticcity-lament

Vidéo : Automatic City – Lament

Attention, dinguerie visuelle pour le premier extrait du nouvel album d’Automatic City qui sort ce jour. Lament est un fantastique collage qui mêle Méliès à Jeff Koones signé Pauline Bricout.
Automatic City

Vidéo : Automatic City – Crawfish

Automatic City, Ex Automatic King avait annoncé la couleur avec un premier album One Batch Of Blues l’année dernière. Du blues donc avec des reprises habitées de classiques d’Elvis Presley, d’Howlin Wolf’s, de Willie Dixon et des compositions personnelles renversantes.

Plus dans Son du jour

Bebly-lesoleilporte

Vidéo : BEBLY – Le soleil à portée

Le soleil donne un coup de chaud à BEBLY qui se prend la tête et se démultiplie. L’hédonisme nombriliste estival fait place ici à un spleen solaire solitaire.
Grandgamin-poussire

Vidéo : Grand Gamin – Poussière

C’est aujourd’hui que tombent les masques et que possiblement nous retournons en poussière. Grand Gamin a l’âge de raison ou de déraison en nous mettant le nez dans la poussière en espérant ne pas suffoquer et croire aux lendemains qui chantent.
Adamwood-rainyvalley

Vidéo : Adam Wood – Rainy Valley

En ce 21 juin, Adam Wood chante sous la pluie pour cacher ses larmes avant de les sécher et d’être happy again avec un nouvel EP, Lucky Charm prévu pour début 2025.