Catégories
Son du jour

Vidéo : Le Prince Miiaou – Poisson

© Boris Barthes

Ce poisson nage en eau trouble mais comme l’affirme Francis Blanche : “que celui qui n’a jamais péché jette au poisson la première pierre !”. Le Prince Miiaou partage sa détresse, l’amour contient bien des arêtes et ce poison lent et inexorable nous fait souvent échouer hors de l’eau, hors de nous-même.

« Le déchirant Poisson est deuxième extrait de l’album à venir Victoire après l’étonnant Closure. Le Prince Miiaou jongle entre l’anglais et le français qu’elle manie avec talent. Pas de choix par défaut, Maud-Elisa décide. Peu soucieuse des formats, Le Prince Miiaou livre comme souvent un morceau personnel dont la structure ne répond qu’à la seule logique de l’envie. Pour accompagner la sortie du titre, Maud-Elisa Mandeau signe un clip DIY qu’elle élabore au coin du feu dans son salon. Starring : un poisson évidemment ! et elle-même. »

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

RubiCan

Les cancans de RubiCan

Nouveau projet pour Pierre-Louis François (Headcases, Luis Fransesco Arena, Le Prince Miiaou) avec RubiCan. Un premier EP, Brise-Lame est sorti en mai avant un deuxième à l’automne. L’occasion d’en savoir un peu plus sur ce virage pop solitaire et solaire.
RubiCan - Par delà la pudeur

Vidéo : RubiCan – Par delà la pudeur

« La pudeur est une question d’éclairage. » affirmait Etienne Rey dans l’Amour de Stendhal. RubiCan fait s’en aller la pudeur en un clin d’œil dans ce nouveau clip.
Marie-Flore - Number Them

Vidéo : Marie-Flore – Number Them

In bed with Marie-Flore ? Pas tout à fait, mais le clip du formidable Number them dévoile l’intimité des concerts, des à côtés notamment à l’Olympia avec Le Prince Miiaou ; ces images figureront dans un documentaire à venir de Stéphanie Rouget et Boris Barthès.
Le Prince Miiaou - Epilogue

Vidéo : Le Prince Miiaou – Suddenly

Un château, une poupée, de la soupe, des sosies de Ringo Star et de Niels Arestrup, un festin façon Festen, du vin en carafe et la maîtresse de cérémonie qui déboule enfin, soudainement, libérant les tensions en sortant de son sac un quatrième album riche en émotions, début d’une nouvelle aventure à suivre cette année…

Plus dans Son du jour

Balthazar - Linger On

Vidéo : Balthazar – Linger On

Balthazar serait-il adepte de la méthode Coué ? « J’ai entendu parler de la vertu d’un cœur patient, alors je vais rester dans les parages jusqu’à ce que tu puisses me remarquer ». Mais cela peut prendre des lustres comme celui que répare Jinte dans ce clip.
-bat- feat. Omri Swafield - Ma ville est fatiguée

Vidéo : -bat- feat. Omri Swafield – Ma ville est fatiguée

« C’est dans les villes les plus peuplées que l’on peut trouver la plus grande solitude » affirmait Jean Racine au … 17ème siècle. Depuis peu de choses ont changé ou peut être est-ce pire depuis dix-huit mois. -bat- & Omri Swafield captent ce sentiment de claustration dans l’anonymat babylonien.