Elk City – Everybody’s Insecure

Premier groupe signé par Talitres (The Apartments, Thousand, Motorama) en 2001, Elk City est de retour aujourd'hui après huit ans de silence avec Everybody's Insecure.


Talitres réalisa un joli coup avec sa première sortie. Les bordelais avaient plutôt intérêt d’ailleurs… Sans cette sortie, celabel aurait-il eu la capacité de poursuivre l’aventure et de publier tous ces somptueux disques ? Pas sûr !
On retrouve donc avec une certaine émotion les harmonies de Ray Ketchem et la voix de Renee Lobue. Les membres d’Elk City sont des amis de 20 ans. On a l’impression de ne jamais les avoir quittés alors qu’on ne les a pas vus depuis des lustres.

Et ce nouveau disque ? Elk City fait du Elk City comme seul sait faire Elk City. Nos New-Yorkais préférés perpétuent toujours l’héritage de Fleetwood Mac en empruntant les mêmes routes que Grant-Lee Phillips. La voix de Lobue fait toujours des miracles (25 lanes, le meilleur morceau du disque et de l’année pour le moment) et les compositions de Ray nous font toujours penser à celles de Miracle Legion.

Elk City - Everybody's Insecure

Everybody’s Insecure d’Elk City est disponible via Bar None Records.

Elk City - Everybody's Insecure

Tracklist : Elk City - Everybody's Insecure
  1. Sparrow
  2. He's Having a Baby
  3. Ride The Slide
  4. What If I Said You Were Dead?
  5. Everybody's Insecure
  6. My Manual
  7. 25 Lines
  8. No Depth
  9. Root Beer Shoes
  10. Souls In Space

Elk City – Everybody’s Insecure
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.