A l'heure du tout virtuel, de Black Mirror à Ready Player One, Gontard crée sa real human, sa real doll, une jolie poupée qui le fait chanter sur son doigt coupé.

Gontard met du sax dans sa trompette avec ce Real Doll poignant, où le plastique n’est pas toujours fantastique. On ignore si cette Baby Doll danse bien le Rock ´n´ Roll, mais après La main tiède de la violence, Gontard nous met en face de notre propre claustration même si comme l’avance Bernanos “On ne va jamais jusqu’au fond de sa solitude.”

Gontard sera en concert le 27 avril à la Cordonnerie de Romans-sur-Isère pour une carte blanche avec Rodolphe Burger, Vincha, Amour Fou, Olivier Depardon, Jull et Bleu Russ. Il fera sa release party parisienne aux Trois Baudets le 16 mai.

Discographie

Gontard - Tout naît / Tout s'achève dans un disque

Gontard!2

Tracklist : Gontard! - Tout naît / tout s'achève dans un disque
  1. Il fiasco
  2. La main tiède de la violence
  3. Singapour
  4. Parkinson
  5. Alerte enlèvement
  6. Fin de concession
  7. Notre maison
  8. Real doll
  9. Arcade Fire
  10. Lettre d'amour à ma dernière poupée
  11. Ostalgie
  12. Intimidation
  13. Vivres
  14. Tout naît / tout s'achève dans un disque

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Gontard – Akene Guetno

Vidéo : Gontard – Akene Guetno

Quelle satisfaction en 2022 de voir Gontard toujours aussi acide même après les remontrées gastriques post réveillon et pré-électorales !
Gontard La Seduction clip - photo Ray Borneo 1

Vidéo : Gontard – La Séduction

Toujours en vadrouille du côté de Romans, Gontard, seul contre tous, sismologue des sentiments nous balade en ville, où l’on n’a pas l’air virils et où on fait peur à voir dans ce manège désenchanté.
Gontard- Un monstre d'érotisme

Vidéo : Gontard – Un monstre d’érotisme

Le Ténia était immense. En 2 minutes d’haikus musicaux ultra réalistes, il mettait les poils comme sur La douleur ou le déchirant Pas comme ça où l’on pleure dans ses bras.

Plus dans Son du jour

Someone-iguessimchanging

[EXCLU] Vidéo : Someone – I Guess I’m Changing

Attention, belle découverte. Vous serez irrémédiablement changés à l’écoute de Someone et de son deuxième album Owls qui « oscille entre le doux, le sombre et l’inquiétant, avec une production qui passe du mélancolique et du brut à l’électronique et au menaçant. »
Pierredemaere-enfantde

Vidéo : Pierre De Maere – Enfant de

Pierre De Maere sera assurément notre révélation des 38ème Victoires de la musique. Sa pop pétillante sans prétention pourrait faire de la concurrence rapidement à Angèle, on le lui souhaite tellement ce garçon irradie sur scène et touche déjà un public transi.
Augustincharnet-pleasedontdie

Vidéo : Augustin Charnet – Please don’t die

Augustin Charnet enfin dans la lumière. Après Kid Wise puis After Marianne et des mélodies pour Disiz et Damso ou Dinos, le voilà en solo avec un extrait de son premier album, Please don’t die .
Mattelliott-januaryssong

Vidéo : Matt Elliott – January’s Song

En Janvier, on voudrait du repos. Oublier les amours défuntes, les décès prématurés, les vœux hypocrites, les réformes iniques. Alors on écoute l’immense Matt Elliott avec désormais un saxophone envoûtant.