Vidéo : Eels – Bone Dry

Eels ne pense pas carrière mais construit assurément une oeuvre atypique au gré de ses humeurs. Et pour présenter son excellent petit dernier, The Deconstruction, il affirme que "le monde est un gros bordel, c'est juste de la musique, la musique de quelqu'un qui a tendance à croire que le changement commence dans votre propre arrière-cour."

Monsieur E poursuit, « il faut aussi essayer d’être gentil même si on a nos mauvais jours, au moins faire un effort quand c’est possible et même si le monde devient fou, si vous cherchez bien il y a encore beaucoup de beauté à découvrir ». Et même dans les cimetières comme avec ce Bone Dry qui avec ses shalala et ses choubidoubidou nous fait secouer nos vieux os pour une danse macabre où la belle qui a dérobé le cœur de notre barbu préféré ne l’emporte pas dans la tombe.

Eels - The Deconstruction

Eels - The deconstruction

Tracklist : Eels - The Deconstruction
  1. The deconstruction
  2. Bone dry
  3. The quandary
  4. Premonition
  5. Rusty pipes
  6. The epiphany
  7. Today is the day
  8. Weet scorched earth
  9. Coming back
  10. Be hurt
  11. You are the shining light
  12. There I said it
  13. Archie goodnight
  14. The unanswerable
  15. In our cathedral

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Eels-time

Vidéo : Eels – Time

Things the Grandchildren Should Know. Mister E revient pour rendre hommage à son père, Hugh Everett III, scientifique précurseur du multivers, théoricien des univers parallèles infinis. Et une fois de plus c’est bouleversant.
eels

E on earth !

Mr E revient et il est davantage souljacker que gentle souls. Normal, c’est John Parish à la production.
EELS - Are We Alright Again

Vidéo : Eels – Are We Alright Again

E en clown triste sur la pochette d’Earth to Dora, on a l’habitude. Mais avec Are We Alright Again, il dégaine non seulement un tube imparable mais aussi l’un des clips hilarants de l’année avec en guest, Jon Hamm alias Don Draper dans Mad Men.

Plus dans Son du jour

Bebly-lesoleilporte

Vidéo : BEBLY – Le soleil à portée

Le soleil donne un coup de chaud à BEBLY qui se prend la tête et se démultiplie. L’hédonisme nombriliste estival fait place ici à un spleen solaire solitaire.
Grandgamin-poussire

Vidéo : Grand Gamin – Poussière

C’est aujourd’hui que tombent les masques et que possiblement nous retournons en poussière. Grand Gamin a l’âge de raison ou de déraison en nous mettant le nez dans la poussière en espérant ne pas suffoquer et croire aux lendemains qui chantent.