Vidéo : Grand Blanc – Belleville

Grand Blanc tient son tube avec Belleville, hommage vibrant à ce vingtième arrondissement melting poté, "grand jardin d'Eden belvédère fébrile" pour une grande chanson d'amour.

Belleville est une promenade / cavalcade où l’on peine à suivre trois sauvageons skateurs avec la voix chaude et caillouteuse de Benoit posée sur une simple guitare. Comme un chanteur de rue que l’on pourrait trouver sur un trottoir du boulevard de Ménilmontant. On parcourt le quartier sous le soleil et puis le titre s’anime comme ces rues populaires pendant que les figures se font de plus en plus acrobatiques et spectaculaires. Le morceau s’enflamme alors avec le contre-chant de Camille car c’est bien d’amour dont il s’agit, ce besoin viscéral qu’ont les êtres d’aimer et d’être aimé, ici ou ailleurs. Grand Blanc, Grande chanson.

Grand Blanc sortira son deuxième album le 14 septembre 2018 et sera en concert à La Cigale le 26 novembre 2018

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Grandblanc-loon

Vidéo : Grand Blanc – Loon

En attendant Halo’ qui sort ce vendredi, laissez-vous entraîner par la douceur et la quiétude de ce plongeon avec Grand Blanc.
Grandblanc-pilulebleue

Vidéo : Grand Blanc – Pilule Bleue

On ignore ce que contient cette pilule bleue, mais elle provoque des hallucinations. Mad – Camille – Max joue de la harpe et un robot bringuebalant l’accompagne à la recherche d’un lieu secret.

Plus dans Son du jour

Humhum-a

[EXCLU] Vidéo : Hum Hum – A

Faire d’un drame une chanson ondoyante comme une vague, c’est ce que réussit Hum Hum, de retour avec un nouvel album, Le Prince de Cendres le 13 septembre 2024 chez Dragon Accel et Modulor.
Johncanningyates-untilyoufindme

Vidéo : John Canning Yates – Until You Find Me

Fondus enchaînés. La vie défile, ondule, serpente. John Canning Yates crée un paysage sentimental en esquissant le portrait aimant d’un couple qui s’est aimé et qui était passionné de photographie.