Fauré et le cœur fait Baum !

icibas © Richard Dumas© Richard Dumas
Guimauve - 24/07/2018

Jouer, chanter l’immense Gabriel Fauré (évidemment son Requiem Op.48) pour louer la modernité de ses mélodies, c’est le formidable projet du funambule musical Olivier Mellano avec BAUM (Simon Dalmais au piano, Anne Gouverneur au violon, Maëva Le Berre au violoncelleOlivier Mellano à la guitare et la conception musicale avec l’aide de Sonia Bester alias Madamelune).

Ici-bàs - Mellano
Haruko Maeda « Renaissance 3 » 2017
Huile sur toile (140×150 cm) – Galerie Christian Larsen (Stockholm)

Ce soir aura lieu dans la cours d’honneur du palais des papes du festival d’Avignon un concert de clôture qui verra se croiser Gabriel Fauré, un trio de chambre, une scénographie poétique aux jeux d’ombres, de flou, de miroirs et de reflets, les poètes symbolistes et du parnasse de la fin du 19ème et siècle avec un plateau phénoménal d’artistes : Dominique A, Jeanne Added, Camille, Elise Caron, Judith Chemla, Hugh Coltman, John Greaves, Piers Faccini, Camélia Jordana, Philippe Katerine, Kyrie Kristmanson, JP Nataf, Sandra Nkaké, Himiko Paganotti et Rosemary Standley.

Ce spectacle sera diffusé ce soir en direct sur Culturebox et rejoué le 18 décembre au théâtre Molière de Sète le 20 décembre au Train théâtre de Porte-Lès-Valence, le 6 fevrier au Centquatre à Paris et le 4 juin 2019 à L’Estive de Foix avec Elise Caron, Piers Faccini, John Greaves, Kyrie Kristmanson, Himiko Paganotti, Rosemary Standley.

Pour mieux cerner le projet voici son point de départ :

« C’est une belle aventure avant même de commencer.
Des musiciens se rencontrent. Ils interprètent des mélodies de Gabriel Fauré. Ils les jouent sobrement, les chantent simplement. Débarrassées de leur esthétique lyrique, ces mélodies révèlent leur beauté limpide et retrouvent le naturel des chansons qu’elles sont. Les musiciens rêvent d’interprètes pour les chanter et concoctent leur répertoire idéal.

Ainsi est né le désir de la création Ici-bas.

Donner à entendre sous un jour nouveau les mélodies de Gabriel Fauré tout en restant fidèle à l’esprit intemporel du compositeur et à son univers musical. Écouter ces mélodies, c’est aussi faire résonner la poésie de Paul Verlaine dont Gabriel Fauré disait qu’elle était « exquise à mettre en musique », celle de Théophile Gautier, Sully Prudhomme, Armand Silvestre, Charles Van Lerberghe, Romain Bussine et d’autres encore…

Au cœur de ces textes et de cette musique, nous sommes suspendus, en apesanteur dans un monde lointain fait d’aubes naissantes, de crépuscules orangés, de baisers rêvés et d’amours incertains…

Présentation – Ici-bas, les Mélodies de Gabriel Fauré

BAUM – Ici-bas ft. Etienne Daho

Nous sommes Ici-bas..

Ici-bas tous les lilas meurent
Tous les chants des oiseaux sont courts
Je rêve aux étés qui demeurent
Toujours.

Ici-bas les lèvres effleurent
Sans rien laisser de leur velours
Je rêve aux baisers qui demeurent
Toujours.

Ici-bas tous les hommes pleurent
Leurs amitiés ou leurs amours
Je rêve aux bonheurs qui demeurent
Toujours.

Poème de Sully Prudhomme

richard-dumas
© Richard Dumas

Bien plus qu’un hommage, ce spectacle fait revivre les Mélodies et leurs textes avec exigence, grâce, et poésie pour célébrer leur caractère intemporel. BAUM fait appel à des interprètes ayant peu à voir avec la musique classique mais possédant une identité vocale singulière pour faire entendre ces Mélodies à l’aune de leur absolue modernité et retravailler leurs arrangements en tirant le fil des explorations déjà présentes dans l’œuvre de Gabriel Fauré
Un univers hors du temps !

Gabriel Fauré répondait à l’enquête ‘Sous la musique que faut-il mettre ?’ dans le magazine Musica de février 1911 :

“La forme importe beaucoup, mais le fond importe encore davantage. (…) Le rôle de la musique est de mettre en valeur le sentiment profond qui habite l’âme du poète et que les phrases sont impuissantes à rendre avec exactitude… On aurait tort de croire que la forme poétique est indifférente ; la forme musicale la complète heureusement voilà tout. L’essentiel est de comprendre son poète, de le sentir. Mais il ne faut jamais s’attaquer à un médiocre, car il suffit d’un mot de trop, d’un adjectif mal placé pour faire boiter la plus belle page. Tandis qu’une prose rythmée, si elle est fluide, harmonieuse, pourra servir de thème, merveilleusement. »

Liste des titres interprétés :

Paradis / Crépuscule / Tristesse / Spleen / Requiem / Au bord de l’eau / Automne / En sourdine / Notre amour / Clair de Lune / Le Secret / Ô mort, poussière d’étoiles / Les Berceaux / La Lune blanche / Ici-bas / Après un rêve / Nocturne / Adieu / Seul(e)s

Olivier Mellano était sur la scène des Vieilles Charrues avec Brendan Perry et le Bagad Cesson pour son projet No land. Il sortira le deuxième album de MellaNoisEscape désormais en trio avec Valentina Magaletti à la batterie (Bat for Lashes, Tomaga, Vanishing Twins, The Oscillation) et Suzy LeVoid (alias Miët) à la basse le 5 octobre (Ulysse Maison d’Artistes / Sony Music) et Ici-bas sortira le 16 novembre chez Sony Classic.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “News

Nada Surf @ Fabrice Buffart

Always Love pour Nada Surf

En 2017, Nada Surf a célébré le quinzième anniversaire de l’album Let Go, un disque capable de faire pleurer à chaudes larmes un régiment de légionnaires. En 2020, Nada Surf décide de nous donner de l’énergie avec Never Not Together, un disque qui les fait revenir à une power pop essentielle.

Andy Shauf réchauffe l’atmosphère

Quatre ans après le succès critique et commercial de The Party et un an après la parenthèse enchantée de Foxwarren, Andy Shauf est de retour avec un nouveau disque.

Matt Elliot

Matt Elliott au travail

Après avoir revisité son répertoire en compagnie de Vacarme, Matt Elliott est de nouveau sur les routes en Europe pour jouer les titres de son futur album, Farewell To All We Know, qui sort le 27 mars 2020 chez Ici d’ailleurs.

Victor_SOLF_TRAFFIC LIGHTS_1500px_300dpi_FINAL

Feu vert pour Victor Solf

C’est la journée des frissons avec un premier titre pour Victor Solf (Her) avant un premier EP le 31 janvier et un concert à la Gaité Lyrique le 2 Juin.

Photos de concert : Jake Bugg + Honey Honey @ l'Olympia, Paris | 21.11.2013

Duel au soleil pour Jake Bugg

Le lad de Nottingham est de retour avec un nouvel album qui sortira chez RCA Records. Et tout va bien chez Bugg.

[EXCLU] Les Vilars – Nulle Part

En 2017, Les Vilars nous promettaient un Bel Avenir. Promesse doublement tenue en 2019 avec un avenir placé sous le signe d’un nouveau single et en 2020 avec un nouvel album. SK* est fier de vous presenter en exclusivité le clip de Nulle Part, un chant d’exil bouleversant.

Le SuperHomard © Fabrice Buffart

RDV avec SDVB

En plus d’ouvrir pour les Stranglers le 26 novembre 2019 à Lille, Le SuperHomard fait un détour par Rennes avec un concert et un nouveau clip sous le bras. Elle est pas belle la vie ?

The Franklin Electric © William Arcand

[EXCLU] Amour toujours !

On avait découvert les Montréalais de The Franklin Electric au début de l’été avec Made It Up In Your Head, les revoilà avec Anything for Love en exclusivité sur SK*.

La nouvelle vie de Maria McKee

Maria McKee met fin à douze ans de silence et vient d’annoncer la sortie de La Vita Nuova chez Fire Records.

Watine & Intratextures - Dans la brume

Le pari(s) de Watine

Watine sort déjà un deuxième album en 2019, non, un voyage Dans la brume, une odyssée intime et universelle avec Phôs : A l’oblique.

My Favorite Horses

Who’s gonna ride My Favorite Horses

Tel le Scream qui prend un malin plaisir à changer de peau à chaque disque, les My Favorite Horses quittent les tréfonds de la Louisiane pour revenir en France.

Tindersticks – No Treasure But Hope

Rosir de plaisir avec Tindersticks !

On écoute les Tindersticks depuis qu’ils nous ont accroché l’œil avec une danseuse de flamenco et l’oreille avec un titre, Patchwork. Depuis, chaque disque est un enchantement qui construit une oeuvre au sens classique du terme avec entre autres, Curtains, Simple Pleasure, The Hungry Saw, The Something Rain ou The Waiting room.

Ultime Léonard Cohen

Avant de se plonger dans Thanks for the Dance, l’ultime album de Leonard Cohen réalisé par son fils (aidé notamment par Beck et Damien Rice), il faut immédiatement lire Ultime : Léonard Cohen interviews et conversations des belles éditions Nova en partenariat avec Les Inrocks.

Tous les chemins mènent à 16 Horsepower

Le label Glitterhouse s’apprête à sortir un élégant coffret des 16 Horsepower qui comprendra les versions remasterisées de Secret South, Folklore et de Live March 2001.

Arlt - Soleil enculé

Arlt arrive à temps !

Et si on tenait le titre de l’année ? Alors évidemment, cela ne passera ni sur rance-inter ou ne satisfera les esgourdes de Valérie. Mais pourtant que cela lâcher prise est jouissif comme l’ensemble de Soleil enculé le nouvel album dingo d’Arlt.

Destroyer

Destroyer ne coule pas

Inspiré par Björk, Air et Massive Attack, Dan Bejar aka Destroyer sera de retour au mois de janvier 2020 avec un nouvel album.

Emily Fairlight

Monochrome Emily Fairlight

La Nouvelle-Zélande nous aura envoyé que des bonnes nouvelles cette semaine. Après le retour surprise des Dead Famous People chez Fire Records, c’est à la splendide Emily Fairlight de faire parler d’elle avec le clip de Lips Lasso.