SK* vous a déjà parlé de Kramies et de son folk rêveur. Natif du Colorado, il apprécie particulièrement la France et ses talents comme la sublime Alma Forrer dont on attend fiévreusement le premier album mais c'est en Irlande, dans un château médiéval qu'il a écrit les titres de son EP, Of All The Places Been & Everything The End à paraître le 19 octobre.

Un lit de cordes, un cor, une guitare et la voix de Kramies qui s’échappe dans la nue dans ce court et frustrant The Hill Dweller, un titre qui clôturera son prochain EP, Of All The Places Been & Everything The End. On imagine Kramies au coin du feu dans son vieux château irlandais entouré d’esprits et de paysages majestueux. Ce morceau est une invitation à la rêverie d’un promeneur solitaire sur la lande.

Kramies explique : « The Hill Dweller est la dernière chanson que j’ai écrite pendant que je résidais dans ce château. Cela devait être la conclusion d’une autre chanson, une sorte de piste cachée connectée à l’histoire de l’EP. Après avoir envoyé la démo enregistrée dans une ferme au producteur Jerry Becker du groupe Train, je l’ai laissé faire. Quand il me l’a renvoyée terminée, j’ai été soufflé. Le titre avait pris de l’ampleur et c’est devenu évident que cela serait le titre final de ce nouvel EP. »

Discographie

SK* vous fera très prochainement gagner ce Of All The Places Been & Everything The End, somptueuse collection de lieux et d’atmosphères magiques, et Kramies nous proposera une vidéo inédite avec son compère Jason Lytle (Grandaddy) qui a participé à cet EP tout comme Todd Tobias (Guided By Voices).

Kramies – The Hill Dweller (feat. Jerry Becker)

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Kramies-hotelinla

Vidéo : Kramies – Hotel in LA

Chanson du bout du monde. Chanson du bout de soi. Se perdre. Puis se retrouver. L’hotel in LA de Kramies et sa dream pop nous offrent un moment suspendu de mélancolie radieuse.
Kramies - Ohio I’ll be Fine

Kramies va toujours bien

Deux versions, deux ambiances, mais toujours en Ohio. Si Matt Berninger a quitté l’état du pavier même s’il demeure dans son sang, Kramies va bien, qu’il soit dans une forêt féérique ou sur le toit d’un bulding.
Kramies - Days of

[EXCLU] Kramies rafle la mise !

Kramies crée de somptueuses chansons lors de ses jours de congés avec de prestigieux musiciens, Jason Lytle de Grandaddy avec qui il a déjà travaillé et Patrick Carney des Black Keys qui produit son prochain EP dont est extrait cet ample et majestueux Days of.

Plus dans News

Whitneyk

Whitney roustons

Whitney K est un joyeux bastringue entre Lou Reed et Jeffrey Lewis que l’on avait découvert et apprécié avec un premier album titubant et personnel, Two Years. Le K canadien revient avec un EP cinq titres sobrement intitulé, Hard To Be A God. Et s’il avait raison ?
Elgruporenacimiento-lapolicia

La salsa du démon Eblis Alvarez !

Les Meridian Brothers font renaître El Grupo Renacimiento avec un onzième disque entre hommage et relecture endiablée qui vient de paraître chez Ansonia Records.
Lafurarnalds

Ólafur art thérapie

« Le monde entier est cruel à l’intérieur et cinglé en surface » déclare Lula Fortune dans Wild at Heart. Et il faut un coeur bien accroché pour ne pas sombrer dans le vague à l’âme et basculer par dessus le bastingage de la vie.
Wilco

No reservations for Yankee Hotel Foxtrot !

Il y a des chansons qui nous parlent instantanément. Reservations en est une, elle figure sur le classique de Wilco, Yankee Hotel Foxtrot paru en avril 2002 et réédité en version Deluxe et Super Deluxe le 16 septembre.