Catégories
Chroniques d'albums

Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday – B.e.d.

C’est l’O.V.N.I. de cette année 2018. B.e.d. ou la rencontre improbable entre une chanteuse punk, un dandy anglais et le parrain de la French Touch. Et c’est foutrement jouissif.

Si on nous avait dit en en 1996 qu’Etienne de Crécy écrirait un disque avec un chanteur qui a le plus bel accent cockney du monde…

Si on nous avait dit en 2002 que l’auteur du plus beau disque de cette année là, Len Parrot’s Memorial Lift fricoterait l’auteur de Super Discount

Si on avait dit en 2013 que Delilah Holliday des Skinny Girl Diet serait l’invitée des deux premiers… Erreur. On ne connaissait pas encore Delilah Holliday avant ce disque mais la plus-value qu’elle apporte nous incite grandement à la braconner dans sa discographie.

Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday – White Coats

Dury et De Crécy s’étaient croisés sur Superdiscount 3. Le premier chantait sur un morceau du second (Family). Le résultat était bandant à souhait. C’est donc une crise de priapisme qui nous attend en allant dans le lit de ce trio improbable avec B.e.d.. Court (seulement neuf morceaux ne dépassant jamais les 3 ou 4 minutes) mais redoutablement efficace, B.e.d. est un prototype électro punk totalement délicieux. Écrites sur un coin de table, mixées sur la table de De Crécy, les chansons de ce disque sont le résultat d’une amitié qui lie ces trois là. Disque honnête et épicurien, B.e.d. récolte donc ce qu’il a semé : des réactions épicuriennes et honnêtes.

Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday - B.e.d.

B.e.d. de Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday chez disponible via Heavenly/PIAS.

Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday - B.e.d.

Tracklist : Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday - B.e.d.
  1. Tais Toi
  2. Walk Away
  3. How Do You Make Me Feel
  4. Fly Away
  5. White Coats
  6. Only My Honesty Matters
  7. Centipedes
  8. But I Think
  9. Eurostars

Baxter Dury, Etienne de Crécy & Delilah Holliday – B.e.d.4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Baxter Dury - The Night Chancers

Baxter Dury – The Night Chancers

La carrière de Baxter Dury a débuté en 2001 avec Oscar Brown, un single magistral et claustrophobe. Elle aurait dû connaitre son acmé avec trois concerts parisiens trois soirs d’avril qui devaient accompagner la sortie de The Night Chancers. Le sacre du fils prodigue est reporté.

Carla et Baxter

Écrit avec Madeleine Hart et produit par Craig Silvey, le nouvel extrait de The Night Chancers confirme tout le bien qu’on pensait du retour de Baxter Dury.

Baxter Dury rythmera ta nuit

Après le très réussi BED (avec Etienne De Crecy et Delilah Holliday), Baxter Dury est de retour en solo avec un disque pour le printemps et deux concerts parisiens.
BED

In bed with B.E.D.

B.E.D., c’est le braquage de cette fin d’année. B.E.D., c’est l’alliance improbable entre une diva punk, le pape de l’electro français et un crooner londonien. On peut avoir quelques doutes quand on s’apprête à mettre le disque sur la platine. Ceux-ci s’effacent dès les premières secondes… Le disque de ce trio iconoclaste allie une esthétique…
Baxter Dury

De Miami à Paris avec Baxter Dury

L’espèce humaine se divise en deux catégories. La première a écouté Len Parrot’s Memorial Lift, le premier disque de Baxter Dury (Rough Trade – 2002). La seconde ne l’a pas écouté et est donc passée à coté d’un des meilleurs disques des années 2000. Depuis le londonien préféré des Français sort de bons disques et…
Baxter Dury

La solitude selon Baxter Dury

Baxter Dury sera en tournée dans quelques mois en France. Annoncé seul sur scène, Dury défendra son dernier album en date, It’s A Pleasure. Ce sera aussi un plaisir pour nous !

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…