12-1ONHDQ8I

Ca balance pas mal avec de DeSaintex le serial crooner. Voix de velours, mélodie pop entêtante, tout de blanc vêtu, cube plastifié, il séduit et intrigue avec son côté Dexter de la chanson.

« On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux. » poétisait Antoine, « je vois, je crois, en moi, en toi, en nous » chante DeSaintex. Entre kitsch et dérision, Je vois, je crois réalisé par Maria Vaiedelich et Cédric Boulanger transforme la carte du tendre en rubik’s cube pop poétique.

Desaintex sera en concert le 7 novembre à la Dame de Canton à Paris.