[EXCLU] Vidéo : Kramies – The Writings

Il y a des EP qui subjuguent davantage qu'un album, Of All The Places Been & Everything The End de Kramies qui vient de sortir chez Hidden Shoal fait partie de ceux-là.

L’ami Kramies nous ouvre son grimoire aux mélodies enluminées qui nous jettent un sort enivrant. Il déserte son Colorado natal pour rêver sur la lande irlandaise envoûtante avec six titres qui sentent la tourbe et le whisky. Sa voix hypnotique nous enveloppe et nous ensorcelle comme le feraient les mythiques banshees. Après une promenade de 8’25 sur Ireland, cœur de ce disque magique, surgit une courte pièce au piano, The writings qui fait écho à la petite lessive musicale du nouveau titre de Jason Lytle, Color of Dirt qui figurera sur un disque, 3ingle avec Little Wings et … Kramies à paraître le 16 novembre. Et comme c’est bientôt noël, Kramies en collaboration avec Jason Lytle (Grandaddy), Todd Tobias (Guided by Voices) et Jerry Becker (Train) nous propose une vidéo onirique exclusive de The writings et de son piano féérique.

Jason Lytle – Color of Dirt

Discographie

Kramies - Of All The Places Been & Everything The End

Kramies - Of All The Places Been & Everything The End

Tracklist : Kramies - Of All The Places Been & Everything The End
  1. The Woods The Storm The Tale
  2. Of All The Places Been
  3. Ireland
  4. The Writings
  5. Everything The End
  6. The Hill Dweller

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Kramies – 4:44am

Vidéo : Kramies – 4:44am

Se perdre pour mieux trouver le chemin du retour ? 4:44am clôt le nouvel album féerique de Kramies paru en septembre dernier chez VanGerrett Records et Hidden Shoal avec aux claviers Jason Lytle de Grandaddy.
Kramies – Hotel in LA

Vidéo : Kramies – Hotel in LA

Chanson du bout du monde. Chanson du bout de soi. Se perdre. Puis se retrouver. L’hotel in LA de Kramies et sa dream pop nous offrent un moment suspendu de mélancolie radieuse.
Kramies - Ohio I’ll be Fine

Kramies va toujours bien

Deux versions, deux ambiances, mais toujours en Ohio. Si Matt Berninger a quitté l’état du pavier même s’il demeure dans son sang, Kramies va bien, qu’il soit dans une forêt féérique ou sur le toit d’un bulding.

Plus dans Son du jour

Pierredemaere-enfantde

Vidéo : Pierre De Maere – Enfant de

Pierre De Maere sera assurément notre révélation des 38ème Victoires de la musique. Sa pop pétillante sans prétention pourrait faire de la concurrence rapidement à Angèle, on le lui souhaite tellement ce garçon irradie sur scène et touche déjà un public transi.
Augustincharnet-pleasedontdie

Vidéo : Augustin Charnet – Please don’t die

Augustin Charnet enfin dans la lumière. Après Kid Wise puis After Marianne et des mélodies pour Disiz et Damso ou Dinos, le voilà en solo avec un extrait de son premier album, Please don’t die .
Mattelliott-januaryssong

Vidéo : Matt Elliott – January’s Song

En Janvier, on voudrait du repos. Oublier les amours défuntes, les décès prématurés, les vœux hypocrites, les réformes iniques. Alors on écoute l’immense Matt Elliott avec désormais un saxophone envoûtant.