Tiny Ruins en forme Olympic !

Tiny Ruins dévoile un nouveau titre de son prochain album Olympic Girls à paraître le 1er février chez Marathon Artists. Elle sera en concert le 1er avril au Trabendo à Paris.

La féministe américaine Marilyn French écrivait que “Les fleurs poussent aussi parmi les ruines.” C’est indéniable à l’écoute de School of Design à la beauté lumineuse renversante. Tiny Ruins a enregistré rapidement et en direct ce nouveau disque entre deux tournées. Il est a l’image de la néo-zélandaise Hollie Fullbrook, simple, naturel, émotionnel. L’occasion de réécouter les deux autres titres déjà disponibles d’Olympic Girls qui sort le 1er février.

Tiny Ruins – School of Design

« Les paroles sont issues d’une expérience réelle où je me suis retrouvée errant dans une école de design vide, dans une ville étrangère pendant une tournée. C’est de là que m’est venue l’image de la peinture blanche fraîche sur les murs et les « archives ». J’ai écrit cette chanson deux ans plus tard à peu près. Nos expériences vécues permettent d’articuler d’autres sentiments, d’autres pensées … C’est une chanson sur les systèmes, sur la nature confinante des systèmes et sur le désir de trouver un nouveau mode de vie. Je l’ai écrite rapidement et j’ai adoré la partie guitare dès le départ, mais j’ai eu plus de difficultés avec ses paroles – j’ai eu l’impression qu’elle ressemblait trop à une autre de mes chansons – Me at the Museum, You in the Wintergardens qui porte également sur le sujet d’une institution, et de s’échapper de son régime réglementé. »

Tiny Ruins – Olympic Girls

Tiny Ruins – How Much

Plus d’informations : www.tinyruins.com

Tiny Ruins - Olympic Girls

Tracklist : Tiny Ruins - Olympic Girls
  1. Olympic Girls
  2. School of Design
  3. How Much
  4. Sparklers
  5. Holograms
  6. Kore Waits in the Underworld
  7. Bounty
  8. One Million Flowers
  9. My Love Leda Stars False
  10. Fading
  11. Cold Enough To Climb

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

tiny_ruins © Fabrice Buffart

Tiny Ruins au Bruno’s !

Elle vient d’illuminer le MaMA festival, elle a joué au milieu des livres au Manhattan Center il y a peu, Hollie Fullbrook alias Tiny Ruins sera en concert au Bruno’s de l’Épicerie Moderne ce jeudi 24 octobre, formule en « after work » (19h00 – 22h00), agrémentée d’une dégustation de vin assurée par un vigneron […]
Tiny Ruins - Olympic Girls

Tiny Ruins – Olympic Girls

Les nouvelles de Nouvelle-Zélande sont excellentes. The Chills s’apprêtent à triompher (enfin) aux Etats-Unis avec une tournée et le film The Chills: The Triumph & Tragedy of Martin Phillipps à la fin du mois. Mais avant de les voir en tête d’affiche du SXSW, il faut écouter le nouvel album de cette chère Hollie Fullbrook […]

Plus dans News

Landryverdy-pouruneautre

[EXCLU] La faute de l’amour

L’amour défunt est un sujet récurrent de chansons. Avec Pour une autre Landry Verdy évoque une situation plus inhabituelle « parce que l’amour est au delà du genre ».
Foncedalle-kdb

La défonce Foncedalle !

Breaking news ! Foncedalle nous offre en exclusivité leur nouveau titre KDB et comme d’habitude, cela nous retourne le cerveau et nous fait perdre la tête.
Maxinefunke

Maxine Funke, maximum de douceur

Maxine Funke est originaire de Dunedin en Nouvelle Zélande. A part cela, on ne sait pas grand chose et c’est sans doute mieux ainsi. La douceur de sa voix et son jeu gracile de guitare sont une merveille d’apaisement, une accalmie dans le fracas bavard du monde.
Ride-lead-press-shot-credit-cal-mcintyre-1704569048-1000x668

Marrée haute

Ride balance en pleine grève de ces nantis de contrôleurs SNCF qui ne touchent pourtant pas 500 000 balles pour un coup de raquette ou qui ne peuvent s’augmenter de 700 euros comme le gracieux Gérard Larcher un nouvel extrait d’Interplay à paraître le 29 mars prochain chez Wichita Recordings.