“Les blessures d’amour ne peuvent guérir que par celui qui les a faites” dit le proverbe italien. Mais ce sont souvent les blessures les plus profondes qui font naître les plus belles chansons.

Quel beau début d’année pour Elias Dris avec son doux disque de reprises de Simon & Garfunkel en duo avec Morgane Imbeaud, Homeward bound et ce deuxieme album, Beatnik Or Not To Be le 1er mars qui fait suite â l’impeccable Gold In The Ashes toujours chez Vicious Circle. Le premier extrait, Despite the scars est produit par SiAu qui enlumine la voix séraphique d’Elias Dris de subtiles pierreries sonores. Il n’y a pas d’amour heureux, juste ce qu’il faut de malheur pour la moindre chanson mais ce titre est une douce déclaration pour une enchanteresse évolution musicale.

Elias Dris – Despite the scars

Elias Dris sera en concert le 13 mars à Elancourt, le 6 avril à Massy et le 12 avril à Hyères.

Beatnik or not to be d’Elias Dris sort le 1er mars chez Vicious circle.

Elias Dris - Beatnik or not To be

Tracklist : Elias Dris - Beatnik Or Not To Be
  1. Endless Summer
  2. Despite The Scars
  3. Love Was Not Enough
  4. Holy Tune
  5. Messy Storm
  6. Warm My Chest
  7. Roads
  8. Tempest
  9. Beatnik Or Not To Be