Catégories
News

Les belles blessures d’Elias

© Fabrice Buffart

“Les blessures d’amour ne peuvent guérir que par celui qui les a faites” dit le proverbe italien. Mais ce sont souvent les blessures les plus profondes qui font naître les plus belles chansons.

Quel beau début d’année pour Elias Dris avec son doux disque de reprises de Simon & Garfunkel en duo avec Morgane Imbeaud, Homeward bound et ce deuxieme album, Beatnik Or Not To Be le 1er mars qui fait suite â l’impeccable Gold In The Ashes toujours chez Vicious Circle. Le premier extrait, Despite the scars est produit par SiAu qui enlumine la voix séraphique d’Elias Dris de subtiles pierreries sonores. Il n’y a pas d’amour heureux, juste ce qu’il faut de malheur pour la moindre chanson mais ce titre est une douce déclaration pour une enchanteresse évolution musicale.

Elias Dris – Despite the scars

Elias Dris sera en concert le 13 mars à Elancourt, le 6 avril à Massy et le 12 avril à Hyères.

Beatnik or not to be d’Elias Dris sort le 1er mars chez Vicious circle.

Elias Dris - Beatnik or not To be

Tracklist : Elias Dris - Beatnik Or Not To Be
  1. Endless Summer
  2. Despite The Scars
  3. Love Was Not Enough
  4. Holy Tune
  5. Messy Storm
  6. Warm My Chest
  7. Roads
  8. Tempest
  9. Beatnik Or Not To Be

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Elias Dris © Fabrice Buffart

5 Questions à … Elias Dris

SK* a demandé à une soixantaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Elias Dris, auteur d’un premier album en or, Gold in the ashes chez Vicious Circle. Il est en train d’enregistrer une…
Elias Dris

Elias Dris, l’élégie folk

Produit, enregistré et mixé par Tom Menig (Alela Diane) à Grass Valley (Californie, USA), le premier album d’Elias Dris impressionne. Ce type a 35 ans et en est à son sixième album ? Non, non il a 21 ans et publie son premier disque. Vicious Circle, le label derrière cet artiste, a fait une jolie…

Plus dans News

Balthazar sur le sable

I’m in love, I know that you won’t come around. Quand la voix de velours rappé de Maarten s’emmêle à celle de miel de Jinte, on se métamorphose en grosse patate échouée sur la plage de nos sentiments confus, entre remords et regrets.
Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Joyeux Noël avec Mark Lanegan

Après une autobiographie célébrée par toute la critique littéraire anglo-saxonne et un beau disque, Mark Lanegan clôture l’année en publiant un disque de Noël.

Les rêves de Liam Gallagher

En 2005, Liam Gallagher chantait Keep The Dream Alive, un morceau écrit par Andy Bell pour Oasis. Quinze ans plus tard, Oasis n’est plus mais Liam Gallagher rêve toujours.

Les vertiges des Gelatine Turner

Les frères de Gelatine Turner sont confinés et les salles de concert devront attendre pour faire résonner les chansons de Derrière Les Nuages. En attendant leur retour sur scène, les GT balancent des playlists de qualité et publient un nouveau clip, Des Vertiges, des mirages… de qualité.
Mark Lanegan

[1990 – 2020] Where did Mark Lanegan sleep last night ?

Avant de sublimer les Queens Of The Stone Age, avant de chanter avec Nick Cave, Mark Lanegan était le chanteur des Screaming Trees. Signés chez Velvetone et surtout SST (Minutemen, Descendents), les Trees étaient là avant tout le monde dans les années 80. Ce groupe originaire d’Ellensburg annonçait les 90’s, Lanegan annonçait sans le savoir…