Vidéo : Gianmaria Testa – Povero Tempo Nostro

Gianmaria Testa - Povero Tempo Nostro
Guimauve 06/02/2019
Gianmaria Testa – Povero Tempo Nostro

Bouleversant. Presque deux ans après la mort de Gianmaria Testa, notre chef de gare préféré du Piémont, un disque d’inédits, Prezioso sort avec des chansons brutes, parfois brutales mais toujours pleine d’humanité.

Gianmaria Testa © Herbert Ejzemberg
Gianmaria Testa © Herbert Ejzemberg

Précieux. Gianmaria était précieux pour beaucoup d’entre nous qui aimons les histoires simples et les chansons épurées. Bien sûr, on se méfie toujours des albums posthumes mais celui-ci a été mis en oeuvre par Paola Farinetti, sa femme, et Roberto Barillari, son fidèle ingénieur du son à partir de prises directes en guitare / voix où l’émotion surgit à chaque note. Dans une de ses dernières interview, il confiait « J’espère que mes enfants, quand ils penseront à moi, n’auront jamais honte de mes chansons, même dans trente ans. Ce que j’aimerais, c’est que ma musique laisse une trace, tout simplement. » Et ce disque est plus qu’une trace, plus que des titres qui auraient pu être sortis de leur contexte. Ils sont la quintessence du travail de Gianmaria Testa, un miniaturiste humaniste de la chanson. Il suffit d’écouter Povero Tempo Nostro, sublime prière laïque pour aller dans le sens de son épouse qui affirme « il m’était devenu impossible de garder cette chanson pour moi seule » et qui la poussée à fouiller dans ses tiroirs.

Gianmaria-Testa-
« Certains titres ont été écrit pour d’autres (Paolo Rossi), Questa Pianura est son interprétation de l’adaptation en italien par Sergio Bardotti plat pays Brel, Merica Merica est une chanson popularisé par Caetano Veloso avec Battiston lisant quelques-unes des lettres pleines de nostalgie que les émigrés italiens écrivaient à leurs familles restées dans leur patrie. Post-moderno Rock Gianmaria se moque des réseaux sociaux, des selfies, du dernier modèle de smartphone, et décrit un monde du tout digital sans idéologie ni valeurs. X agosto est la mise en musique de la célèbre poésie populaire de Pascoli que tout italien a étudiée à l’école primaire. Les mêmes vers, sans aucun changement. Mais avec la voix et la musique de Gianmaria, ils acquièrent force et puissance, restituant à cette poésie toute sa dimension tragique.

La pochette de l’album est une œuvre originale de Valerio Berruti, ami de Gianmaria, célébré en Italie pour ses peintures qui reproduisent avec une certaine élégance de multiples moments simples de la vie quotidienne et de l’enfance, une petite fille qui regarde en arrière,un petit garçon vers l’avant comme si elle regardait Gianmaria au loin mais n’oublie pas non plus qu’il faut aller de l’avant, se nourrir du passé pour embrasser l’avenir. »

Alors suivons cette petite fille en bleu, peut être l’âme de Gianmaria, e la nave va pour 36′ de beauté apaisante.

Povero tempo nostro
povere fatiche
povera la Terra intera
che tutte intere le patisce
povero tempo nostro
e poveri questi giorni
di magra umanità
che passa i giorni e li sfinisce

lascia che torni il vento
e con il vento la tempesta
e fa che non sia per sempre
questo tempo che ci resta

lascia che torni il vento
e dentro al vento la stagione
di quando tutto appassirà
per chi bestemmia le parole

lascia che torni il vento
e con il vento la tempesta
e fa che non sia per sempre
il poco tempo che ci resta

lascia che torni il vento
e dentro al vento la stagione
di quando tutto appassirà
per chi bestemmia le parole

che tutto appassirà
a chi bestemmia le parole

Pauvre notre temps,
Et pauvres sont les peines,
Pauvre la Terre entière
Qui toutes entières les éprouve,
Pauvre notre temps,
Et pauvres sont ces jours de maigre humanité
Défilent les jours et les éreintent

Permets que revienne le vent
Et avec le vent la tempête
Et fasse que ne soit pas éternel
Ce temps qui nous reste

Permets que revienne le vent
Et en son sein la saison
Où tout fanera
Pour celui qui blasphème les mots

Permets que revienne le vent
Et avec le vent la tempête
Et fasse que ne soit pas éternel
Le peu de temps qui nous reste

Permets que revienne le vent
Et en son sein la saison
Où tout fanera
Pour celui qui blasphème les mots

Car tout fanera
Pour celui qui blasphème les mots

(Merci Marie Laure B.)

Gianmaria Testa - Prezioso

re Gianmaria Testa_Prezioso Légende

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Son du jour

Last Train - The Big Picture

[MDM] Vidéo : Last Train – The Big Picture

The big picture pourrait se résumer à ces hugs de fin de concerts, moites et hallucinés d’un groupe de potes qui l’est resté, sans concessions, droit sur ses rails, qui a su négocier les bons aiguillages avec la création de Cold Fame et de la Messe de Minuit, festival rock à Lyon du 19 au…

tRuckks - Matraque la mort

Vidéo : tRuckks – Matraque la mort

tRuckks s’offre un clip lynchien, une trépidation tellurique, une grande bouffe façon Eraserhead parfaite pour oublier la rentrée.

Mélodie Lauret - 23h28

Vidéo : Mélodie Lauret – 23h28

On est très sérieuse quand on a 19 ans. Mélodie Lauret fait son coming out musical et vous happe en un regard, une intonation, un vers.

Les Louanges - Attends-moi pas

Vidéo : Les Louanges – Attends-moi pas

Les Louanges mérite ses lauriers acquis au dernier Printemps de Bourges. Après un premier album remarqué, La nuit est une panthère, on découvre un nouveau titre extrait d’un EP Expansion Pack qui sort le 27 septembre toujours chez Bonsound.

Samir Barris - Bonnes vacances avec Margot Bancilhon

Vidéo : Samir Barris – Bonnes vacances

C’est bientôt la fin de l’été et Samir Barris vous souhaite de Bonnes vacances dans un ballet amoureux où les mains comblent les contours : « profite de tout et ne rentre pas. »

Vidéo : Los Bitchos – Pista (Great Start)

Vu de France, avec un nom pareil, Los Bitchos, cela ne fait pas rêver. Mais dès que l’on écoute Serra, Carolina, Josefine, Nic et Augustina, on est emporté par leur cumbia électrique psychée instrumentale.

[MDM] Vidéo : Lysistrata – Mourn

Quelle trajectoire à couper le souffle pour Lysistrata dont on attend Breathe In/Out le 18 octobre chez Vicious Circle comme si c’était le premier album après des concerts tonitruants.

Kim Gordon - Sketch Artist

Vidéo : Kim Gordon – Sketch Artist

Certain dessinait un mouton, Kim dessine notre cœur avec ce titre mantra sans guitares aux sons industriels extrait de son premier album solo, No Home Record, produit par Justin Raisen (John Cale, Charli XCX, Angel Olsen). disponible le 11 octobre chez Matador.

Sílvia Pérez Cruz - Plumita

Vidéo – Sílvia Pérez Cruz – Plumita

Rêve éveillé avec la voix virevoltante et le rire malicieux de Sílvia Pérez Cruz. Elle a mis en voix et en musique Plumita, un poème de Mauricio Rosencof pour le film La noche de 12 años du réalisateur uruguayen Álvaro Brechner, sorti en France en mars 2019 sous le titre Compañeros.

Sean O'Hagan - On a Lonely Day (Ding, Dong)

Vidéo : Sean O’Hagan – On a Lonely Day (Ding, Dong)

Sonner. Sonner les cloches. Etre sonné. Êtres sonnés. Pourtant, on ne va pas vous faire un dessin, jamais un jour solitaire n’a été aussi joyeux avec Sean O’Hagan et sa science des mélodies intimistes.

Last Train - Disappointed

Vidéo : Last Train – Disappointed

Clip tsunamesque pour le Disappointed de Last Train. Cette déception nous comble par ses crépitements de guitare, nous ravi par ses vrombissements de basse et nous enchante par l’énergique chant de Jean Noël pour un titre taillé pour la scène.

Lizzo - Tempo (feat. Missy Elliott)

Vidéo : Lizzo – Tempo (feat. Missy Elliott)

Beaucoup d’amour. Énormément d’amour. Lizzo est un bulldozer sur scène. Partout où elle joue, notamment au TINALS 2019, elle retourne les salles et les transforme en immense dance floor. Mais il faut aussi écouter ses disques dont le dernier, Cuz I Love You.

Louis Arlette - La Maladie d'Amour - Live (Jean-Louis Murat)

[EXCLU] Vidéo : Louis Arlette – La Maladie d’Amour – Live (Jean-Louis Murat)

Louis Arlette a toujours le sourire carnivore. Avec Des ruines et des poèmes, il se mesure aux plus grands avec un deuxième disque d’une terrible beauté cathartique où il nous balade (sans pendus) le long de ses chemins tortueux. On pense aux contrastes d’un peintre qui « était venu pour détruire la peinture » ou à la…

[MDM] Vidéo : Decibelles – Qu’est-ce t’as

On poursuit notre exploration de l’excellente programmation de la Messe de Minuit, le festival rock initié par Cold Fame les 19, 20 et 21 septembre à Lyon d’où sont originaires Décibelles qui ne mentent pas sur la marchandises avec leur album, Rock Français paru cette année chez Deaf Rock Records et produit par Steve Albini.

Girl Ray - Show Me More

Vidéo : Girl Ray – Show Me More

Girl Ray. Bon, vu de France, cela sonne étrange et l’on veut en voir plus. Cela tombe bien, Show Me More est le premier extrait du nouvel album du trio féminin londonien, sobrement intitulé, Girl qui sort le 8 Novembre chez Moshi Moshi.

Amélie-les-Crayons - Le Bal des Vivants

Vidéo : Amélie-les-Crayons – Le Bal des Vivants

On a hâte qu’Amélie-les-Crayons reprenne la plume pour donner une suite au formidable Mille Ponts (2017). En attendant, on (ré) écoute Le Bal des Vivants qui vient d’être mis en images par Thibaut Ras.

Bandit Bandit - Maux

[MDM] Vidéo : Bandit Bandit – Maux

C’est l’un des groupes français les plus attendus de la rentrée alors que leurs maux continuent depuis le printemps à nous retourner le cerveau. Bandit Bandit sera en concert le samedi 21 septembre au Transbordeur avec Yak, Fat White Family, The Psychotic Monks, Lysistrata et Decibelles pour la Messe de Minuit à Lyon.