Michelle Blades Runner 2019

Michelle Blades© Andrea Villalon
Louis 23/03/2019

Il se passe quelque chose chez Midnight Special Records…. En trois sorties, ce label vient de montrer qu’il fallait sérieusement compter sur lui. Après Laure Briard et Cléa Vincent, Midnight Special Records ouvre la voie pour Michelle Blades. Originaire d’une famille panaméenne qui a fuit la dictature de Noriega en se réfugiant aux Etats-Unis, Blades a déjà publié un album (Ataraxia en 2015) et deux EPs (Nah See Ya en 2015 et Polylust en 2016). Elle revient encore plus forte avec son nouvel album, Visitor.

Avec Visitor, Michelle Blades sort un disque nourri de tous ses voyages et de son parcours de musicienne.
Rencontre avec une future Grande qui est déjà Grande.

Quel est ton état d’esprit 16 jours avant la sortie de ton premier album ?

Michelle Blades : Je suis tranquille. Je crains pas les jours des sorties. C’est plutôt un sentiment de « youpi enfin ! »

Quelle est l’histoire de Politics!, la chanson qui ouvre l’album. Je peux l’écouter en boucle toute la journée. Cette chanson rend totalement dingue.

Merci ! Ça raconte (pas très clairement niveau paroles mais j’ai essayé d’exprimer plus l’idée dans la musique) l’apprentissage élémentaire de comportement d’un enfant qui s’adapte et ment quand il faut, qui commence à naviguer la politique d’une conversation. Bref qui apprend que les adultes disent souvent de la merde. On part de l’enfance et on remonte à la sphère des hommes politiques. La manipulation du verbe avec l’âge et le temps. (politic! politicking.. poli- tick tick away.)

Michelle Blades – Politic

Ton disque sort chez Midnight Special Records. Comment vous êtes-vous rencontrés ?

J’ai rencontré Victor Peynichou et Marius Duflot, les fondateurs du label via une amie. Ça a fait clic toute de suite et on a vite commencé à travailler ensemble et a développé le label. Cet esprit DIY nous a amené à faire des projets ambitieux. C’est le meilleur choix de ma vie.

Qui a fait la pochette de l’album ? Elle me fait penser à une rencontre improbable entre un disque des Strokes et un disque de Stereolab.

Lou Benesch fait les pochettes du label. Je l’avais dessinée en septembre 2017 pendant l’enregistrement. Elle l’a rendu qu’elle est ok. Je voulais éviter de mettre ma tête cette fois. Je voulais exprimer plus l’idée du groupe, de l’enregistrement analogique, un truc geek sans toutes ces histoires de leader. Et surtout je voulais que la pochette évoque le thème du disque : la curiosité musicale. En plus j’adore le jaune moutarde et toutes les couleurs qui me rappellent du Mexique.

En combien de temps as-tu enregistré l’album ?

En 12 jours en live sur bande au Studio Vega à Carpentras avec Bertrand Fresel aux commandes et Edouard Pons comme Assistant. Après on a fait quelques ajustements au Studio Juno quand j’étais présente à Paris car j’ai fait une tournée. On est aussi passé par le studio de Bertrand à Yerres et les cordes sont arrivées dans les mains de Daniel Hart en Californie.

Michelle Blades – Kiss me on the mouth

Quel est ton meilleur souvenir lié à l’enregistrement ?

C’était pendant qu’on enregistrait Doctor Psych. Marius (il jouait tous les claviers/synthés) avait ramené du guarana de Brésil et il était habillé en blouse de laboratoire du coup il ressemblait un peu à Rick de Rick & Morty. Je ne le voyais pas car j’étais dans une pièce isolée pour pouvoir enregistrer ma voix en live (toutes les prises avec le groupe était en live). La chanson demande beaucoup d’énergie mais lui il était au-dessus de nous. On a fait une prise pas terrible et je l’entends crier « TOUJOURS LA MÊME MOTIVATION » de loin, ce qui nous a fait tous rire. Je sors de la pièce pour le regarder et il jouait pas du tout comme je l’imaginais. Il était debout sur sa chaise et penché sur son synthé. C’était le boost moral et comique qu’il me fallait pour bien enregistré cette chanson. Il ressemblait un véritable Dr Psych et c’est une image que je garde dans ma tête avec beaucoup de joie.

As-tu eu des modèles de premier album en enregistrant ton disque ?

Chaque disque demande son propre effort spécial et je crois que le modèle s’adapte avec le temps, l’expérience, l’équipe, etc. Je ne sais pas si je répond bien mais j’avais enregistré mon premier album quand j’avais 18 ans. Nous sommes 10 ans plus tard… Il y a eu beaucoup de changement.

Top 5 Michelle Blades

  1. 1) Ton disque préféré de 2019 (pour le moment) ?
  2. Pour être honnête je n’ai pas écouté aucun disque sorti cette année. Les disques de Laure Briard, Le Groupe Obscur et Cléa Vincent sont sortis les trois premiers mois de 2019 mais étant sur le même label j’ai pu écouter avant, ça compte ?

  3. 2) Le disque que tu attends le plus ?
  4. J’ai vraiment aucune idée de ce qui se passe en ce moment ni qui sort des disques. je sais que Hands Habits vient de sortir son disque et on attend ceux de Weyes Blood et Cate Le Bon, des artistes que j’admire.

  5. 3) Le disque que tout le monde a écouté sauf toi ?
  6. Je pense que vous avez un peu près une idée de la sévérité de ma situation !

  7. 4) Ton plaisir coupable en musique ?
  8. J’ai honte de 0% de ce que j’écoute, je ne sais pas ! Vraiment, je ne sais pas.

  9. 5) Ta pochette de disque préférée ?
  10. J’aime la pochette de Bunalim, groupe de rock anatolien 70s, Goodbye Yellow Brick Road d’Elton John, les pochettes d’édition Blue Note (en particulier celle de Our Man In Paris de Dexter Gordon et We’re Only In It For The Money de Zappa et ses Mothers of Invention).

Visitor de Michelle Blades sera disponible le 29 mars 2019 chez Midnight Special Records.
Michelle Blades sera en concert les :

  • 28.03.19 (FR) FOK#3 | Cléa Vincent + Michelle Blades • L’Autre Canal Nancy
  • 02.04.19 (FR) Tiny Ruins + Michelle Blades ✱ MAR 02 AVR ✱ Péniche Excelsior
  • 04.04.19 (FR) Cléa Vincent + Michelle Blades • Les Femmes S’en Mêlent
  • 16.04.19 (FR) Michelle Blades X La Maroquinerie
  • 18.04.19 (FR) BOURGES – Le Printemps de Bourges Crédit Mutuel 2019
  • 25.04.19 (FR) SAINT-AVÉ – L’ECHONOVA
  • 09.05.19 – 26.05.19 USA/ CANADA TOUR (TO BE ANNOUNCED SOON)
  • 16.06.19 (FR) CISAI St AUBIN – Biches Festival #4
  • 22.08.19 (DE) BERLIN – Pop-Kultur Berlin

Michelle Blades - Visitor

Tracklist : Michelle Blades - Titre album
  1. Politics!
  2. Behind the black
  3. Kiss me on the Mouth
  4. Ring
  5. Dr. Psych
  6. Piri Piri
  7. Time & Water
  8. Dr Psych sur la plage
  9. Literally
  10. Acid on the Hillside
  11. Behavior

Les prochains concerts de Michelle Blades en France

DateSalleVilleTickets
24 Oct 2019L'ECHONOVASaint-avéAcheter un Ticket
25 Oct 2019RockomotivesVendomeAcheter un Ticket
30 Oct 2019Centre Culturel Paul BMassyAcheter un Ticket
31 Oct 2019Les Primeurs de MassyMassyAcheter un Ticket
02 Nov 2019Les Primeurs de CastresCastresAcheter un Ticket
28 Nov 2019Le Confort ModernePoitiersAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Découvertes

[BBmix 2019] Faites une cure de Carla dal Forno

Carla dal Forno, musicienne australienne installée à Berlin, avait publié en 2017 You Know What It’s Like, un premier disque hautement recommandable. Désormais établie à Londres, elle revient avec Look Up Sharp, un album qui va réchauffer le cœur glacé des fans de The Cure.

Josienne Clarke

Avis de tempête : Josienne Clarke

Josienne Clarke entre dans votre vie en quelques secondes. Avec If I Didn’t Mind, le premier extrait d’In All Weather, on reste hypnotisé par cette douce ligne mélodique et par cette voix qui agit comme une déflagration. Et on se dit que la musique de Clarke ne va plus nous quitter.

Yo Yolande Bashing !

Rencontre improbable entre Alain Bashung et Yolande Moreau des Deschiens (pour le nom), fusion impromptue de Thiefaine et de Stromae, Yolande Bashing devrait révolutionner votre quotidien avec son premier album, le bien nommé Yolande et l’amour.

Jî Drû

Mâgnîfîque Jî Drû

Jî Drû s’apprête donc à passer en pleine lumière avec Western, son premier album solo. Producteur, arrangeur et membre de Push up! et Jî Mob, Jî Drû a déjà un CV bien étoffé. Il va lui rajouter une ligne le 18 octobre 2019 avec Western.

Lyssalane

Les rires et les larmes de LYSSALANE

En France, on a le choix… Si on aime le rock et avoir un mur de son en face de soi, on écoute Lysistrata. Si on aime le folk et les voix envoûtantes, on écoute les Lyssalane.

Faire ami-ami avec Special Friend

Découvrir les Special Friend à la fin d’une journée, c’est finir en beauté cette journée si celle-ci était cool. Et c’est se consoler avec leurs morceaux si la journée a été pourrie. Ecouter Before, c’est l’assurance de croiser les ombres de Stephen McRobbie et des Yo La Tengo… Ecouter Low Tide, c’est retrouver une présence…

Chuck The Handyman

Checke CHUCK the Handyman !

Mais pourquoi est-il si productif ? Car il est très doué. Après Dégage, après Amour Formica, Erwan Choquenet se lance en solo et publie un premier titre salvateur.

Pinky Pinky punchy punchy !

Papillons dans le coeur et oiseaux dans la tête avec le trio féminin caliornien Pinky Pinky !

Studio Electrophonique

En studio avec Studio Electrophonique

Premier EP, premier coup de maître. Très discrètement, Studio Electrophonique vient de renouveler la recette du slowcore en y injectant bien astucieusement une philosophie pop anglaise.

Corridor

Corridor sort du placard

Le label historique de Seattle se met enfin au français avec Corridor, un groupe de Montréal

Tropical Fuck Storm

Tempête de cerveau avec TFS

Oubliez Ayers Rock, Nick Cave ou les mignons Parcels ou autres Tame Impala. L’Australie qui a quelque chose à dire se nomme TFS pour Tropical Fuck Storm et leur nom ne ment pas sur la marchandise : une musique atrabilaire qui vous prend aux tripes par son désespoir lucide, son anti-hédonisme, son no future 3.0.

V’la Hval !

Revoilà Jenny Hval ! En 2016, vous êtes peut-être passé à côté de Blood Bitch, son sixième album solo qui a été formidablement accueilli par la presse et les gens de bon goût. Elle revient à la rentrée avec The Practice of Love, un album (faussement) pop.

La grande évasion des Raptor !

Il n’y a pas que Banksy et le trip hop à Bristol ! Les Raptor viennent de sortir leur premier disque, Escapism enregistré à l’ancienne aux studios Bink Bonk et produit par Mat Sampson (Turbowolf, Kasabian).

Carriers

Carriers devrait faire carrière

Pilier de la scène de Cincinnati, Curt Kiser a monté le projet Carriers et arrive avec un premier album qui s’annonce comme un coup de maître.

LIFE

LIFE (is good)

On n’avait pas entendu parler de la ville de Hull (Yorkshire) depuis… Les Housemartins ? Le groupe Life, qui accompagne Idles sur leur tournée, devrait replacer cette ville sur la carte du rock avec leur album A Picture Of Good Health.

La musique très adroite de Gauche

Il n’y a pas que Fugazi à Washington D.C. ! Il y aussi Gauche qui s’apprête un sortir un joli disque chez Merge Records.

La chevauchée pop de The Soft Cavalry

Rachel Goswell n’a aucun défaut. Il y avait d’abord Slowdive et sa réapparition (impeccable) sur scène et dans les bacs des disquaires. Il y avait aussi Mojave 3, merveilleux trait d’union entre les années 90 et les années 2000. Et il y avait Waves Are Universal, son disque solo de 2004. Désormais, il y aura…

A ne pas rater dans Découvertes !