Nous sommes en 2019 après Jésus-Christ. Toute l'Angleterre est occupée par la dépression du Brexit... Toute ? Non! Un petit label d'irréductibles esthètes résiste encore et toujours à cette invasion. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de légionnaires du Brexit... L'Angleterre est dans la tourmente et elle ne sait pas de quoi demain sera fait. Le label Occultation Recordings (The Wild Swans, The Granite Shore et The June Brides) ne sait pas non plus de quoi l'avenir sera fait mais va nous faire tomber amoureux de la musique d'Emily Fairlight.


En 1995, on aimait l’Océanie pour les Chills, les Bats et les Apartments.
En 2019, les femmes ont pris le pouvoir et on aime l’Océanie pour Stella Donnelly, Julia Jacklin et Emily Fairlight.

Emily Fairlight – Escape

Emily Fairlight sait s’entourer (on aperçoit Cully Symington de Bright Eyes et d’Okkervil River jouer sur Escape) et écrit des petites merveilles qui ont le chic de vous saisir dès la première note. Fairlight, c’est la force de PJ Harvey mariée à l’ambiance nocturne de Wellington. Mother Of Gloom est sorti l’an passé en Nouvelle-Zélande et est totalement passé inaperçu en Europe. Il arrive. Gloire soit rendue à Occultation Recordings.

Mother of Gloom d’Emily Fairlight sera disponible en juin 2019 chez Fishrider Records/Occultation Recordings.

Emily Fairlight - Mother Of Gloom

Tracklist : Emily Fairlight - Mother of Gloom
  1. Body Below
  2. Drag The Night In
  3. The Escape
  4. Water Water
  5. Private Apocalypse
  6. The Desert
  7. Time's Unfaithful Wife
  8. Sinking Ship
  9. The Bed
  10. Nurture The Wild
  11. Loneliest Race
  12. Breathe Baby Breathe

See Emily Play
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
James Vincent McMorrow & The Theodora Byrne Ensemble – The Less I Knew

Vidéo : James Vincent McMorrow & The Theodora Byrne Ensemble – The Less I Knew

Avoir un cœur battant. Ce n’est pas seulement un cœur qui bât. Mais c’est aussi un cœur qui lutte, qui s’échine, qui ferraille. Et quand en plus ce cœur palpite avec un chœur, celui du Theodora Byrne Ensemble créé pendant l’éloignement du confinement, on peut peut être guérir et effacer quelques cicatrices.

Plus dans Découvertes

Bryon Parker

Mile High Bryon Parker !

Denver c’est la terre du milieu et celle de David Eugene Edwards ou de … Earth, Wind & Fire. Mais en écoutant Bryon Parker on est plus proche d’un early Ben Lee ou du Jeff Martin d’Idaho avec ces trois titres d’un EP, 3 Consecutive Championships disponible chez VanGerrett Records (Kramies)
tillmann

L’envol de Tilmann

Tilmann sort de sa Chrysalis avec un EP composé de six titres désormais à quatre.
Zen Gatha - minutes de calme intérieur

Zen Gatha !

Gatha nous gâte avec son nouveau titre, Minutes de Calme Intérieur ou MDCI en exclusivité. Elle passe à l’orange pour mieux mettre un carton rouge à notre société productiviste et décérébrante.
JL Prades -Reversed

Disque solaire

JL Prades n’est bien sûr pas une découverte puisque l’on a écouté ses disques sous le nom d’Imagho. Reversed est donc le premier album sous son nom.