Catégories
Interviews

Temples sacrés !

© aura Allard FleischlMUSIQUES

Après un départ tonitruant (Sun Structures), les Temples ont réussi à creuser l’écart avec les autres groupes et le public en 2017 avec le disque Volcano. Et dans le rock, raccrocher les wagons est quasiment impossible. Pas pour les Temples qui reviennent à leurs premiers amours avec Hot Motion.

Avec Volcano, les Temples auraient pu devenir un grand groupe. Par grand groupe, il faut entendre un groupe qui vend des disques à gogo et qui remplit des salles conséquentes. Au lieu de cela, les Temples ont perdu pas mal de plumes. Ils ont égaré une partie de leur public (les ventes de Volcano n’ont pas été au rendez-vous) leur batteur (ce dernier est parti rejoindre la Fat White Family), leur label (exit Heavenly Recordings). James Bagshaw aurait pu plier les gaules et se reconvertir dans on ne sait quel domaine. Non… Bagshaw a visiblement plus d’épaisseur qu’on le croyait et n’est pas une poupée psychédélique que l’on range après avoir fini de jouer avec.
Les Temples sont donc de retour avec Hot Motion, un disque sobre et diablement efficace. Désormais hébergé chez ATO Records (Alabama Shakes, My Morning Jacket, Rodrigo y Gabriela pour ne citer qu’eux), ce trio défend chèrement sa peau. Hot Motion témoigne d’un réel savoir-faire et d’une volonté de rendre une copie impeccable. Le groupe ne mérite donc pas d’être considéré comme il l’a été.

Pourquoi avoir appelé ce disque Hot Motion ?

Tom Walmsley : C’est le meilleur titre.
Adam Smith : C’est surtout le titre de la première chanson de l’album. Et c’est surtout la première chanson qui a émergé du groupe pour ce disque. C’est donc un titre assez symbolique. James aurait sans doute des explications plus scientifiques.

Temples – You’re Either On Something

Pourquoi vous êtes exilés dans les Midlands pour l’enregistrer ?

Adam Smith : C’est la région natale de James. On s’est retrouvé chez lui, dans son garage qui a été transformé en studio. On s’est éloigné de Londres pour s’isoler. On s’est donc senti totalement libres car nous étions éloignés de tout le milieu rock. Nous avions vraiment besoin de cette liberté. Elle a été très importante pour la création de ce disque.

Temples – Minuit Avant La Nuit 2019
© Louis Teyssedou

Combien de temps cela vous a pris ?

Tom Walmsley : On a commencé à l’écrire en 2018. Chacun écrit de son côté et nous mettons tout en commun après. L’enregistrement a été très rapide. Nous avons eu besoin de deux mois pour l’enregistrement en lui même.
Adam Smith : On avait plus vingt chansons. On a donc dû faire un peu de tri et arriver à 11. On aurait pû faire un disque bien plus long. Mais nous avons voulu synthétiser notre propos.

Il y a eu des difficultés ?

Tom Walmsley : Non du tout. Tout a été très calme. On savait où on voulait aller. La direction était bonne donc tout fut assez facile.

Quel est le meilleur souvenir lié à cet enregistrement ?

Tom Walmsley : Quand on a trouvé Hot Motion. Ce fut vraiment un moment particulier pour nous.

Top 5 Temples

  1. Quel est votre artiste français préféré ?
  2. Tom Walmsley : Claude Debussy
    Adam Smith : Magma !

  3. Paris ou Londres ?
  4. Tom Walmsley : Je devrais dire Londres…
    Adam Smith : Paris !
    Tom Walmsley : Je vais donc dire Londres.

  5. Le producteur de vos rêves ?
  6. Tom Walmsley : Rundgren.
    Adam Smith : Oui, Rundgren.

  7. Le refrain ultime ?
  8. Tom Walmsley : Je ne peux pas choisir comme ça…

  9. Votre bande originale de film préférée ?
  10. Tom Walmsley : N’importe quelle bande originale faite par Ennio Morriccone.

Temples - Hot Motion

Hot Motion de Temples est disponible chez ATO Records/PIAS.
Les Temples seront en concert le 20 novembre 2019 au Trabendo (Paris).
Temples - Hot Motion

Tracklist : Temples - Hot Motion
  1. Hot Motion
  2. You're Either On Something
  3. Holy Horses
  4. The Howl
  5. Context
  6. The Beam
  7. Not Quite The Same
  8. Atomise
  9. It's All Coming Out
  10. Step Down
  11. Monuments

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

[MALN 2019] La quête sacrée des Temples

Avant d’entamer une tournée américaine conséquente et une date au Trabendo en septembre, les Temples étaient à Amiens pour commencer à défendre leur troisième album, Hot Motion et poursuivre leur quête de la meilleure chanson psychédélique.

[MALN 19] Les emotions des Temples

C’est la bonne surprise de cette semaine. On pensait les Temples morts et enterrés. Après le départ de Samuel Toms et un changement de label (bye bye le très chic Heavenly Recordings), on pensait la chose réglée. Et bien non… Le nouveau single de Temples qui annonce un nouvel album est fort bon.
Minuit Avant La Nuit 2019

L’envol de Minuit Avant La Nuit

Le festival Minuit Avant La Nuit, organisé par la Lune des Pirates, prend son envol cette année pour sa deuxième édition. Après avoir enchanté les fans de shoegaze avec Slowdive et les amoureux de Bertrand Belin avec les Limiñanas, le festival amiénois nous promet une nouvelle belle édition avec une affiche qui fait la jonction…
Transfer Festival bannière#3

Transfer de lance !

Autant le dire tout net, le Transfer Festival frappe fort pour sa troisième édition. C’est du fulguropoint musical dans ta gueule qui va d’autolarguer dans une dimension parallèle, celle d’un festival de musiques radicalement indépendantes et intrépides.
Paléo festival 2017 - Manu Chao

Photos : Paléo Festival 2017 @ Nyon, Suisse

Une sélection des photos des concerts de : Arcade Fire, Broken Back, Foals, Julien Doré, Justice, Midnight Oil, Petit Biscuit, Radio Elvis, Red Hot Chili Peppers, Rocky, Rone, Temples, The Inspector Cluzo, Tryo, Vianney, Vitalic ainsi que du public, de cette édition 2017 du Paléo Festival.
photos : Arcade Fire @ Paléo Festival, Nyon, 19/07/2017

Paléo Festival, Nyon | 19.07.2017

Deuxième jour en photos au Paléo Festival de Nyon avec des vieux, des jeunes, des moins vieux, des moins jeunes, des vieux qui se rêvent jeunes, des jeunes qui espèrent bien vieillir comme certains vieux. Au choix.

Sacrés Temples

Ça y est ! Les britanniques aussi chevelus que talentueux de Temples reviennent (enfin) avec un second album qui se sera fait attendre depuis le succès de Sun Structure en 2013 (même si cette perle de Sun Restructured aura su nous faire patienter).

Plus dans Interviews

Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…
December-Square

Back To December Square

Deux ans après sa création, la maison de musique December Square peut s’enorgueillir d’avoir fait un sans-faute. Possédant désormais un catalogue d’une dizaine d’artistes, DS a eu le chic de prendre des risques en publiant des disques que personne d’autre n’aurait publié. Car l’addition des chansons de Matthew Edwards et du piano d’Emmmanuel Tellier donnent…
BEBLY © Nicolas Demare

5 questions à … BEBLY

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BEBLY qui longe les murs et déboule dans nos vies avec un nouvel EP, ULDO. Et cela fait du bien d’entendre…

This is The End…

Pierre Lemarchand quitte les années 90 et les studios français pour partir à la recherche de Nico et des années 70. Tel un Pierre Lemaitre, Lemarchand mène son enquête sur l’album The End… de la chanteuse du Velvet Underground et éclaire de sa plume ses chansons.