Vidéo : La Féline – Effet de Nuit

La Féline glisse sur sa lost highway avec cet Effet de Nuit ouaté et mystérieux, qui nous fait dodeliner doucement, osciller paisiblement, au petit matin quand on rentre grisé par la musique, l'alcool et les conversations qui ont refait le monde.

Etat second, engourdissement du réel, agréable vertigo. Avec Effet de Nuit, La Féline saisit ce moment fugace, ce rayon vert sensoriel quand on a l’impression de flotter jusqu’à chez soi et que le lendemain, on ignore tout du trajet de la veille. C’est à la fois plaisant et inquiétant. On croise un cavalier mais pas pour une danse, des personnages emmitouflés dans des capes de survie aux allures de spectres, on ouvre les glaces de voiture manuellement et l’on finit par rencontrer son double dans ce petit théâtre ‘Félinien’.

La Féline – Effet de Nuit

Discographie

La Féline - Vie future

Vie future

Tracklist : La Féline - Vie future
  1. Palmiers sauvages
  2. Effet de nuit
  3. Où est passée ton âme ?
  4. Fusée
  5. Voyage à Cythère
  6. La Terre entière
  7. Tant que tu respires
  8. Fortune
  9. Visions de dieu
  10. Depuis le ciel
  11. Lucifer (bonus track)

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

La Féline © David Heang

2X2 places pour La Féline à La Maroquinerie

La Féline chantera Tarbes à Paris, plus précisément à la Maroquinerie le mercredi 18 janvier. Il sera question des années lycée, d’éclosion, de garçon, de danse, de panthère !
Lafline-jedansaisallonge

Vidéo : La Féline – Je dansais allongée

Avant la sortie de Tarbes le 14 octobre chez Kwaidan et Kuroneko et après la fontaine de jouvence Place de Verdun, La Féline se souvient de ses premiers émois musicaux avec Je dansais allongée véritable ascenseur émotionnel et miroir de notre adolescence.

Plus dans Son du jour

Augustincharnet-pleasedontdie

Vidéo : Augustin Charnet – Please don’t die

Augustin Charnet enfin dans la lumière. Après Kid Wise puis After Marianne et des mélodies pour Disiz et Damso ou Dinos, le voilà en solo avec un extrait de son premier album, Please don’t die .
Mattelliott-januaryssong

Vidéo : Matt Elliott – January’s Song

En Janvier, on voudrait du repos. Oublier les amours défuntes, les décès prématurés, les vœux hypocrites, les réformes iniques. Alors on écoute l’immense Matt Elliott avec désormais un saxophone envoûtant.