Marie-Flore, ce sont des mots, que certains trouvent crus sans doute parce qu’on les a peu entendus dans la chanson en français. Ce sont surtout des maux, des maux durs, âpres, sauvages et voraces.

Ce Casse toi antiphrase possède un goût de reviens-y. Sans connaitre le Montana, on a tous éprouvé ce ‘je t’aime moi non plus’. Ce dos immaculé, ces dessous chocs, cette moquette rouge sang, cette robe neigeuse, cette chambre d’hôtel à la palette ocre pour une parade amoureuse voluptueusement lascive et un sale glamour solitaire, Marie-Flore nous déflore et l’on rosit comme un homard thermidor.
Et ces coïncidences ou plutôt les échos que l’on se crée, relisant Avec les garçons de Brigitte Giraud qui écrit en exergue de ce livre : « je crois bien que tout a commencé avec les garçons, le langage, le corps, la respiration, mais aussi l’attente et le chagrin. »

Marie-Flore sera en concert le dimanche 17 novembre à 17h au Théâtre Comédie Odéon (des places à gagner ici) et aux Etoiles à Paris les 25 novembre, 2 et 9 décembre (des places à gagner ici)

Marie – Flore – Casse toi

Vas-y, casse toi
Toi, tu soupçonnes pas
Tout ce qu’il s’est passé dans ma tête depuis la dernière fois

Depuis la neige et l’émoi
Les pics du Montana
Les tas de fois où j’me suis demandée c’que je foutais là

Et toi sûr de toi sur le toit je voulais me lover dans tes bras

Y’a ce taxi qu’on siffle,
Y’a moi qui te file une gifle
J’te cours après, les faux pas, t’aimer si fort
Ca m’arrange pas

Alors vas-y tire toi,
Surtout, ne reviens pas
Parce que tu sais comme moi comment tout cela, ça finira

Et toi sûr de toi sur le toit je voulais me lover dans tes bras

Alors, est ce que je te manque ?
Dis moi si l’coup on l’tente
A l’aube de la descente, probable, poudreuse
Que tu déchantes

De toutes façons j’pense plus à toi,
Ce matin, 8 heures
J’t’écrivais juste comme ça
Tu sais comme moi comment tout cela, ça finira
Dans tes draps

Et toi sûr de toi sur le toit je voulais me lover dans tes bras
Et toi sûr de toi sur le toit je voulais me lover dans tes bras
Et toi sûr de toi sur le toit je voulais me lover dans tes bras
Et toi sûr de toi sur le toit je voulais me lover dans tes bras
Et toi sûr de toi sur le toit je voulais me lover dans tes bras
Et toi sûr de toi sur le toit je voulais me lover dans tes bras

Marie - Flore - Braquage

Marie-Flore - Braquage

Tracklist : Marie-Flore - Braquage
  1. QCC
  2. Tout ou rien
  3. Braquage
  4. Pas envie
  5. Casse toi
  6. M'en veux pas
  7. Presqu'île
  8. Derrick
  9. Cambre
  10. Partie remise
  11. Sur la pente

Les prochains concerts de Marie-Flore en France
DateSalleVilleTickets
11 Jun 2021Le Clos des bichesCisai-saint-aubinAcheter un Ticket
11 Jul 2021CHAPITEAUChanteixAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

SUZANE@Liswaya-020-0135_RT_HD

SLT Suzane !

Point de contrepèterie dans ce titre. Depuis un an Suzane renverse toutes les scènes où elle se produit et s’apprête enfin à sortir Toï Toï son premier album le 24 janvier chez 3eme Bureau qui va l’installer durablement dans le paysage musical, elle vient d’être nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie ‘Révélation…
Clara Ysé

La fée Ysé

Le 21 juillet 2017, la mère de Clara disparaissait tragiquement en sauvant le fils d’une amie de la noyade. Et pour Clara Ysé, Le monde s’est dédoublé. Cet EP n’est pourtant pas un tombeau sombre, c’est un disque en liberté, lumineux, à la vie incandescente, à la voix virevoltante, aux langues emmêlées.

Plus dans Son du jour

Fredrika Stahl - Rescue Me

Vidéo : Fredrika Stahl – Rescue Me

High then low. Avec Rescue Me, Fredrika Stahl nous tend un miroir pour lutter contre l’enfermement progressif que cela soit dans nos lieux de vie ou dans nos têtes.
Balthazar - On A Roll

Vidéo : Balthazar – On A Roll

Can’t get away, cannot turn the page, I’m a rat in a cage. On est derrière Balthazar, on ne voudrait pas se retrouver sur le sable, le vent en poupe, le cœur en sang.
Wassailer - Song For Elsa

Vidéo : Wassailer – Song For Elsa

On court tous derrière une Elsa. Un mirage qui enrage. Une addiction qui fait souffrir. On prend des coups de l’autre mais surtout de soi-même. On essaye de s’échapper, de se raisonner, de se libérer, mais l’on continue de poursuivre un fantôme.
Roger Waters - The Gunner's Dream

Vidéo : Roger Waters – The Gunner’s Dream

Les vrais savent. Que n’a t-on dégoisé sur cet ultime album du Floyd pourtant classé numéro 1 chez les brit’ comme il était de bon ton de pisser sur le mur. Alors si le Waters prend peut être l’eau avec son gigantisme sur scène par rapport au Mason qui lui fait la nique, Roger dans…
Joao Selva - Navegar

Vidéo : Joao Selva – Navegar

João Selva est un garçon d’Ipanema qui a atterri à Lyon et à rencontré son Phil Spector, le sorcier multi-instrumentiste Bruno Patchworks pour un deuxième album intitulé Navegar, titre qui ouvre le disque et fait le grand écart entre les deux continents qui savent ambiancer le reste du monde.
BBCC — Human Capital2

[EXCLU] Vidéo : BBCC — Human Capital

Non, BBCC ne signifie pas barbecue même si l’on se damnerait pour une merguez party. BBCC, c’est BangBangCockCock et leur Human Capital fout la trique autant que leur clip en exclusivité fout la migraine.