Little While, un petit grand moment avec Chris Garneau !

Ecouter Chris Garneau rend heureux. Son humanité, sa voix, sa musique sont un baume apaisant d'un artiste à la sensibilité hors norme.

Un son de cathédrale, normal, Little While a été enregistré dans une église luthérienne allemande du XIXe siècle à Hudson, dans l’État de New York. Un noir et blanc sépulcral, un visage apaisé et apaisant, un regard bouleversant. Chris Garneau nous prend une fois de plus dans ses bras, pardon, dans sa voix. Le little while de ce petit bonhomme est un condensé de bienveillance pure, de grâce et d’empathie. Le dédoublement graduel filmé par Samuel Stonefield sur cette antienne « I can’t pretend » est un sommet de sincérité. « Tu ne peux pas te laisser enfoncer par la noirceur d’une autre personne. Pour moi, cette chanson parle de laisser quelqu’un se diriger vers sa propre obscurité sans pouvoir le sauver. Nous devons dénoncer les injustices lorsque nous les voyons, tenir les gens responsables et apprendre à dire au revoir. » explique Chris Garneau. Ce titre augure d’un projet avec le compositeur et producteur Patrick Higgins (Zs, Nicolas Jaar). On retrouvera Chris Garneau en français et en duo avec Morgane Imbeaud sur son album à paraître en janvier pour un titre en lévitation, Je t’en veux.

Chris Garneau – Little While

Chris Garneau - Little While

Chris Garneau en concert.
DateLieuTickets
14
Oct
2022

Laiterie

Strasbourg (FR)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

[EXCLU] Céleste Chris Garneau

On a bien besoin de la douceur de Chris Garneau avec ce nouveau titre en exclusivité extrait de son prochain disque, The kind, produit par Patrick Higgins à paraitre le 29 janvier chez The Orchard et Rough Trade.
Morgane Imbeaud - Storm

Vidéo : Morgane Imbeaud – Storm

Tempête sous un crane. Un premier album après une aventure à succès n’est jamais chose aisée. Morgane Imbeaud est une courageuse Amazone, et son Storm est doux et dur, une météo du cœur à la batterie brillante et magnétique.

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.