Catégories
Son du jour

Vidéo : Tindersticks – For The Beauty

On referme cette année 2019 sur un espoir et sur la beauté des Tindersticks. For The Beauty ouvre l’île aux trésors de leur dernier stratosphérique album paru chez City Slang au titre programmatique et poétique, No Treasure But Hope.

Ressentir, aimer, vivre, essayer, sentir, vivre, aimer, voler. C’est ce que l’on vous souhaite pour cette année 2020. On rêverait ce soir d’un piano, d’un verre de vin et de Stuart pour soi, tout seul. Sa voix qui vous rôle, vous caresse, vous étreint pour un nirvana musical, un coït auditif. Syndrome de Stendhal ? En tout cas For The Beauty nous fait tourner la tête et point besoin de bulles d’un soir. « Each day we manage our pain » même les jours les plus festifs.

Tindersticks sera en tournée et en concert à la Belle Electrique à Grenoble le Mardi 10 mars 2020.

Tindersticks – For The Beauty

For the beauty, give me some to ease
For it’s the beauty that’s got its claws in me

There is an ache in our steps as we walk down the streets
But it’s the beauty that stops me and brings me to my knees

For the pain, we live with our pain
Each day we manage our pain

In the hum of its song there is comfort and calm
But it’s the beauty that sears me and tears at my heart

You stepped off the ledge, clawed at the air
Crawled up the stairwell to throw yourself again

Just to feel, to love, to live, to try
To feel, to live, to love, to try

For the beauty, give me something, please
For it’s the beauty that’s killing me
I can’t trust it anymore or rely on its truth
It pulls me right to it and makes a show of its abuse

You stepped off the ledge, clawed at the air
Crawled up the stairwell to throw yourself again

You stepped off the ledge, clawed at the air
Crawled up the stairwell to throw yourself again

Just to feel, to love, to live, to try
To feel, to live, to love, to try
To feel, to love, to live, to try
To feel, to live, to love, to fly

Tindersticks - No Treasure But Hope

Tindersticks – No Treasure But Hope

Tracklist : Tindersticks - No Treasure But Hope
  1. For the Beauty
  2. The Amputees
  3. Trees Fall
  4. Pinky in the Daylight
  5. Carousel
  6. Take Care in Your Dreams
  7. See My Girls
  8. The Old Mans Gait
  9. Tough Love
  10. No Treasure but Hope

Les prochains concerts de Tindersticks en France
DateSalleVilleTickets
16 Nov 2020LaiterieStrasbourgAcheter un Ticket
17 Nov 2020Le Pin GalantMérignacAcheter un Ticket
18 Nov 2020LO BOLEGASONCastresAcheter un Ticket
19 Nov 20206MIC - Salle des Musiques Actuelles du Pays d'AixAix-en-provenceAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Magnifique Thomas Belhom

Collaborateur de David Grubbs, de Giant Sand et de Calexico, batteur des Tindersticks le temps d’un album (The Hungry Saw) et des tournées qui couvrent la période de 2003 à 2010, Thomas Belhom trouve encore le temps d’écrire et d’enregistrer avec Thierry Mazurel, membre des indispensables Valparaiso et Bruno Green.

Treasure & Tindersticks

Il a fallu six jours aux Tindersticks pour enregistrer No Treasure But Hope dans les studios parisiens de MidiLive. Et il nous faudra plus de six mois se remettre de ce trésor musical.
Tindersticks – No Treasure But Hope

Rosir de plaisir avec Tindersticks !

On écoute les Tindersticks depuis qu’ils nous ont accroché l’œil avec une danseuse de flamenco et l’oreille avec un titre, Patchwork. Depuis, chaque disque est un enchantement qui construit une oeuvre au sens classique du terme avec entre autres, Curtains, Simple Pleasure, The Hungry Saw, The Something Rain ou The Waiting room.
Bertrand Belin - Prix Raoul-Breton © Fabrice Buffart

Bertrand Belin, Prix Raoul-Breton 2016

Plateau de rêve aux Nuits de Fourvière dans la chaleur des vieilles pierres de l’Odéon gallo-romain de Lyon avec Bertrand Belin et les Tindersticks.
Tindersticks au théâtre d'Arras

Tendres Tindersticks

Avant d’enchaîner trois dates aux Bouffes du Nord à Paris au mois d’avril, les Tindersticks se sont lancés dans une grande tournée européenne pour défendre The Waiting Room, leur onzième album.

Plus dans Son du jour

J.S. Ondara - From Six Feet Away

Vidéo : J.S. Ondara – From Six Feet Away

“La distance grappille le temps.” écrivait Eugène Guillevic. J.S. Ondara poursuit son voyage intérieur dans le Sussex en chantant cet écartèlement imposé durant ces mois suspendus où il était parfois impossible de serrer l’autre dans ses bras.
KACIMI - Il venait d'avoir 20 ans ft. Biche

Vidéo : Kacimi – Il venait d’avoir 20 ans ft. Biche

Après nous avoir illuminé avec son Gyrophare et sa pop élégiaque scintillante, titre de son prochain album chez Echo orange, Chante et Tais-Toi et Le Pop Club Records, Kacimi propose un morceau en suspension, hors du temps, une méditation poétique accompagnée d’une somptueuse animation par Peter The Moon.
Declan McKenna

Vidéo : Declan McKenna – Be an Astronaut

Les garçons ne pleurent pas. Et pourtant. A 21 ans, Declan McKenna s’apprête à sortir son deuxième album, Zeros le 4 septembre chez Columbia Records et a la tête dans les étoiles avec Be an Astronaut.
Melorman - Eliquis

Vidéo : Melorman – Eliquis

Pour les cloîtrés volontaires ou les amateurs de grands espaces, Melorman vous offre 5 minutes d’ailleurs, d’ambiance vaporeuse et ensoleillée.
The Wytches

Vidéo : The Wytches – A Love You’ll Never Know

The Wytches reviennent avec un troisième album, Three Mile Ditch qui sortira le 2 octobre sur leur propre label Cable Code Records. A Love You’ll Never Know est le deuxième extrait après Cowboy a être mis en images.
Grand Palladium - J'aime

Vidéo : Grand Palladium – J’aime

Grand Palladium est un duo brestois qui transforme les Monts d’Arrée en Appalaches avec un premier album de chansons en français dont est extrait ce J’aime où il se tapent l’incruste dans des toiles de maîtres.