Catégories
Son du jour

Vidéo : Lana Del Rey – Norman F***ing Rockwell

Lana Del Rey trône désormais au sommet de la chanson populaire. Et comme les bons vins, elle se bonifie avec le temps après six disques et ce golden album, ce classique immédiat, Norman F***ing Rockwell.

Après le doublé Fuck it I love you / The greatest, elle triple la mise avec Norman F***ing Rockwell / Bartender / Happiness is a butterly, un enchaînement de toute beauté où elle chante les amours déçus d’une voix de miel poivré. Elle s’est sans doute trompée d’époque et aurait aimé habiter Laurel Canyon. Mais point de passéisme ici. Lana est la petite fille de l’Amérique d’aujourd’hui et propose le disque le plus joyeusement et sensuellement dépressif. Ce qui est sur c’est que l’on danserait bien avec cette ‘fille cannelle’ que l’on aime foutrement.

« Goddamn, man-child, you fucked me so good that I almost said ‘I love you’. »
« Cause you’re just a man, It’s just what you do, Your head in your hands, As you color me blue. »
« But I don’t get bored, I just see it through why wait for the best when I could have you ? You ? »
Norman F***ing Rockwell

« But sometimes, girls just want to have fun, The poetry inside of me is warm like a gun. »
« I’m just tryna keep my love alive with my bartender, hold me all night bartender, our love’s alive. »
Bartender

« Do you want me or do you not ? »
« If he’s a serial killer, then what’s the worst that can happen to a girl who’s already hurt ? I’m already hurt. »
« Baby, I just wanna dance (Dance) With you. »
Happiness is a butterfly

Lana Del Rey – Norman F***ing Rockwell

Lana Del Rey - Norman F***ing Rockwell

Norman Fucking Rockwell

Tracklist : Lana Del Rey - Norman F***ing Rockwell
  1. Norman Fucking Rockwell
  2. Mariners Apartment Complex
  3. Venice Bitch
  4. Fuck It I Love You
  5. Doin' Time
  6. Love Song
  7. Cinnamon Girl
  8. How To Disappear
  9. California
  10. The Next Best American Record
  11. The Greatest
  12. Bartender
  13. Happiness Is A Butterfly
  14. Hope Is A Dangerous Thing For A Woman Like Me To Have - But I Have It

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Lana Del Rey - Ultraviolence

Lana Del Rey – Ultraviolence

Lana Del Rey – Ultraviolence Lana Del Rey nous avait laissé (sur notre faim ou pas) avec son Born to Die sensé poser les bases de son univers mélancolique de sirène qui cherche toujours la mer en tenant la carte à l’envers. Ultraviolence signe son retour avec son lot de beautés copiées collées et de…
Lana Del Rey - Young and Beautiful

Vidéo : Lana Del Rey – Young and Beautiful

De la grandiloquence pour Lana la Magnifique et son Young and Beautiful, figurant sur la bande originale de la troisième version cinéma du roman de Francis Scott Fitzgerald, Gatsby le Magnifique paru en 1925.
Vidéo : Lana Del Rey - Bel Air

Vidéo : Lana Del Rey – Bel Air

Nouveau clip pour la chanteuse chamallow Lana Del Rey qui après s’en être allée revient avec ce Bel Air et sa moue boudeuse et enfumée. Le fond de l’air effraie ?
Lana Del Rey - Ride

Clip : Lana Del Rey – Ride

Lana Del Rey – Ride « I’m fuckin’ crazy but I’m free… ». La petit fiancée de l’Amérique était finie, elle renaît de ses cendres pour une nouvelle chevauchée fantastique avec un clip de 10′ pour promouvoir la ressortie de son Born to die dans une Paradise edition le 12/11 avec 9 morceaux bonus (sic ! merci…

Plus dans Son du jour

Balthazar - Linger On

Vidéo : Balthazar – Linger On

Balthazar serait-il adepte de la méthode Coué ? « J’ai entendu parler de la vertu d’un cœur patient, alors je vais rester dans les parages jusqu’à ce que tu puisses me remarquer ». Mais cela peut prendre des lustres comme celui que répare Jinte dans ce clip.
-bat- feat. Omri Swafield - Ma ville est fatiguée

Vidéo : -bat- feat. Omri Swafield – Ma ville est fatiguée

« C’est dans les villes les plus peuplées que l’on peut trouver la plus grande solitude » affirmait Jean Racine au … 17ème siècle. Depuis peu de choses ont changé ou peut être est-ce pire depuis dix-huit mois. -bat- & Omri Swafield captent ce sentiment de claustration dans l’anonymat babylonien.