Il y a neuf ans, l'ex The New Pornographers Dan Bejar publiait Kaputt un disque somptueux qui avait le mérite d'unir les fans irréconciliables de New Order et de Prefab Sprout. Au lieu de capitaliser sur ce succès, Bejar nous a plongé dans une pop magnifique mais dépressive pendant deux albums. Have We Met sonne la fin de ce cycle et nous fait reprendre une bouffée d'air.


Dan Bejar a toujours les mêmes marottes et jouent avec elles. Comme sur Kaputt, Bejar balance des synthés et des basses qui devraient faire rougir de plaisir les fanatiques de Jordan : The Comeback et de Substance. Sur les dix titres de ce douzième album, Bejar et sa voix si singulière mystifient les dérives actuelles de notre monde.

Destroyer – Cue Synthesizer

Et le miracle se produit au fil des morceaux. On se surprend à redécouvrir les sensations que l’on a eues quand on a écouté Kaputt pour la première fois. On regardera donc doublement dans le rétroviseur avec ce disque. Tout en ayant confiance dans le futur.

Discographie

Destroyer - Have We Met


Have We Met de Destroyer est disponible chez Dead Oceans/PIAS.
Destroyer sera en concert le 4 mai 2020 au Café de la Danse (Paris).

Destroyer - Have We Met

Tracklist : Destoyer - Have We Met
  1. Crimson Tide
  2. Kinda Dark
  3. It Just Doesn’t Happen
  4. The Television Music Supervisor
  5. The Raven
  6. Cue Synthesizer
  7. University Hill
  8. Have We Met
  9. The Man in Black’s Blues
  10. Foolssong

Destroyer en concert
24
Juil
2024

Merge 35

Carrboro (United States)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Destroyer – Have We Met
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Destroyer

Destroyer ne coule pas

Inspiré par Björk, Air et Massive Attack, Dan Bejar aka Destroyer sera de retour au mois de janvier 2020 avec un nouvel album.
Destroyer © Ted Bois

Destroyer de nouveau à flot

On est bien content de croiser à nouveau Destroyer qui annonce la mise à l’eau de son prochain album, Ken le 20 octobre chez Merge.
Franck Annese

Good Morning Vietnam !

En 2012, Franck Annese a lancé le label Vietnam pour publier un disque de H-Burns. En 2016, alors que l’industrie musicale peine à se remettre de son entrée dans l’ère numérique, le label Vietnam tient toujours debout et se porte bien. Il est passé d’une signature à huit et compte bien ne pas s’arrêter là. […]

Plus dans Chroniques d'albums

Mattlow-uneviecool

Matt Low – Une vie cool

Il y a des voix qui vous séduisent, vous enveloppent, vous rassurent. Matt Low sort son deuxième album après le formidable La ruée vers l’or, et Une vie cool est drôlement bath.
Lesmarquises-soleilsnoirs

Les Marquises : Fiat Lux

Avec Soleils Noirs, Les Marquises nous entraîne dans un archipel du bout du monde, un voyage au long cours en deux plages mystérieuses et fascinantes aux titres puissamment évocateurs, L’étreinte de l’aurore et Le sommeil du berger.
Karkwa Dans-la-seconde

Karkwa – Dans la seconde

Qui l’eût cru ? Karkwa revient dans la seconde, treize ans après Les Chemins de verre. Peu connue en France, la formation québécoise est la valeur sûre de la Belle Province avec des arrangements amples et une voix, celle amicale de Louis-Jean Cormier.
Imagecouv-abelk1-sk

AbEL K1 – AbEL K1

AbEL K1 dessine des trajectoires. Il en a dessiné beaucoup, à l’écart, pour celles qui les chantent, ou les tracent avec lui. De Pomme à Blondino. Et elles sont à chaque fois ciselées, tendues, presque émaciées. Sans déséquilibre. Des chevauchées sensibles, vers des endroits non bornés, qui pourraient tout aussi bien en être d’autres. Mais […]