Catégories
Chroniques d'albums

The Lost Brothers – After The Fire After The Rain

Encensés par Richard Hawley, produits par Brendan Benson (The Raconteurs) et amis de M. Ward, les Lost Brothers ont tout pour réussir. Si c’est le cas au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis (où ils vont assurer la première partie de M. Ward lors de sa prochaine tournée), fort est de constater que la greffe ne prend pas en France.

Apparus en 2008 avec Trails of the Lonely (Parts I and III), Mark McCausland & Oisin Leech ont tout remporté de l’autre côté de La Manche. A chaque sortie d’un disque des Lost Brothers, la presse tombe en pâmoison, les chroniqueurs sortent leurs meilleures notes et leur tournée affiche complet. En France, ces deux Irlandais ne pourraient pas remplir un Supersonic ou n’auraient même pas leur ticket d’entrée pour L’International. Mais que fout la France ? Elle écoute autre chose.

Il faut se pencher sur le cas des Lost Brothers qui n’ont de cesse de sortir des belles choses et qui font surtout les choses de manière honnête. Naviguant entre deux eaux (comme tout Irlandais qui se respecte), le cœur des Lost Brothers balance entre ses racines irlandaises et le pays de l’Oncle Some. After The Fire After The Rain y a d’ailleurs été enregistré avec Howe Gelb, M. Ward, Tony Garnier (le bassiste de Bob Dylan) et Daniel Schlett.

The Lost Brothers – After The Fire

Les The Lost Brothers se prennent pour les The Everly Brothers. Mais des Everly Brothers qui chevaucheraient dans les Grandes Plaines sur le dos d’une mule. Il suffit de fermer les yeux en écoutant les morceaux de ce disque pour voir les paysages des films de Sergio Leone défiler. Et comme pour Halfway Towards A Healing (leur précédent album paru en 2018), les Lost Brothers font voyager les rêves de Nick Drake dans le grand Ouest américain.

Impressionnant.

The Lost Brothers - After The Fire After The Rain

After The Fire After The Rain des The Lost Brothers est disponible chez Bird Dog Recordings.

The Lost Brothers - After The Fire After The Rain

Tracklist : The Lost Brothers - After The Fire After The Rain
  1. Fugitive Moon
  2. Medicine Wine
  3. Eight Hundred Miles
  4. Six Mile Cross
  5. After The Fire
  6. Venus
  7. Hope Machine
  8. Ash Wednesday
  9. Wilderness
  10. After The Rain
  11. Glens Of Gortin

The Lost Brothers – After The Fire After The Rain4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Chroniques d'albums

Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…
Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…
Régina Demina - Hystérie

Régina Demina – Hystérie

On voudrait voir la dame blanche, en short serré, talons aiguilles et joli décolleté, on se trouverait probablement au bon endroit. On souhaiterait voir la Belle et la Bête monter une barre de pole dance, ou Atchoum se maquiller en princesse, on le serait probablement encore aussi. Car Régina Demina est un enchevêtrement de peut-être,…