Catégories
Interviews

5 questions à … Grand Parc

© Alban Van Wassenhove

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Grand Parc qui s’ouvre vers de nouveaux horizons en français avec un EP, Pull Noir à enfiler le 15 mai. Le duo voit clair en proposant une « variété indie » grave et majestueuse avec un premier titre J’ai Vu La Ville au clip collage cornu. On (re) découvre Grand Parc avec une playlist vagabonde et aventureuse.

Grand Parc en cinq questions

Votre EP en quelques mots

On était partis pour enregistrer un EP de titres en anglais qu’on jouait en concert depuis un moment mais on avait aussi deux morceaux en français. On a fait le choix de tirer le fil de ces deux morceaux pour en écrire d’autres. Au final, l’EP est le résultat de démos qui ont été poussées jusqu’à ce que ça ressemble à quelque chose. L’expérience n’a pas été complètement maîtrisé mais on a réussi à donner une humeur commune à tous les titres. L’ensemble est nocturne et s’inscrit dans une lenteur, un flottement. C’est une traversée où il y a beaucoup d’interrogations, de temps suspendus et des moments de contemplation. A vivre comme une quête vers des espaces libres.

Le lieu rêvé pour un (re)confinement réussi ?

Il n’y a pas de bon endroit pour être en confinement, tu ne veux pas être en confinement. Et puis, ce n’est pas sûr que ça soit pertinent de convoquer l’idée de réussite dans des situations qui relèvent plutôt d’un échec.

Avec qui passeriez-vous les trois mois à venir sans sortir ?

Avec Marty McFly et la DeLorean pas loin.

L’objet indispensable à portée de main ?

La caisse de Marty McFly.

L’unique disque emmené avec vous ?

On veut continuer à faire et créer de la musique, donc on emmènera un disque vierge.

Grand Parc – J’ai Vu La Ville

En écoute avec Grand Parc

  1. Chico BuarqueConstrução
    Cette chanson est incroyable, rien ne laisse présager de ce qui va se passer.
  2. Mulatu AstatkéYègellé Tezeta
    Remis au jour par Jarmusch, c’est presque devenu un classique. Le groove est mortel, on a envie que ça dure une bonne dizaine de minutes en fait.
  3. Père UbuHumor me
    Espèce de reggae déglingo. It’s just a joke man !
  4. Paul Mc CartneyTemporary Secretary
    Une sortie de route du Paulo ressemble à la naissance d’un nouveau genre musical. Trop fort le mec.
  5. Shye Ben Tzur, Jonny Greenwood and The Rajasthan ExpressJunun
    Les voix érayées, les cuivres qui zinguent, les percussions obstinées, c’est mouvant et un peu crade, ça tranche avec notre façon parfois clinique de faire de la musique. Le film de Paul Thomas Anderson sur la réalisation de l’album est à voir aussi !
  6. John CagePrepared Piano
    Le gars pousse l’utilisation de l’instrument jusqu’au bout. Un piano ça fait de la mélodie, des harmonies-ques et de la percussion. Les autres instrus, ça sert à rien en fait.
  7. Laurie AndersonO Superman
    …hein pardon tu me parlais, ah excuse-moi j’étais parti ailleurs là…
  8. Girl BandGoing Norway
    Ah bah d’accord, si on peut même plus identifier une seule note maintenant, où va t-on ?!
  9. Micachu & The ShapesOh Baby
    Elle a pas loupé grand-chose la Mica. Bricoliste ingénieuse, super mélodiste, BO d’Under The Skin, à l’occasion faut entendre Greezy, une composition pour l’orchestre Stargaze (on sait pas qui c’est non plus). Trop forte la meuf.
  10. Robert WyattFree will and Testament
    On devrait tous avoir un oncle Robert comme ça dans nos familles.
  11. KokorokoUman
    Tombés dessus par hasard il y a quelques temps. « Ca joue » comme on dit nous autres cons de zicos.
  12. The BeatlesTomorrow never knows
    C’est tombé sur ce titre là, le choix est tellement vaste chez les Beatles que même cette playlist remplie n’aurait pas suffit à caler toutes leurs meilleures chansons. En cinq ans ! De Rubber Soul à Abbey Road, les mecs ont tué le game.

Grand Parc sort son EP, Pull Noir le 15 mai.
Plus d’informations sur la page Facebook de Grand Parc.

Grand Parc - Pull noir

Tracklist : Grand Parc - Pull Noir
  1. Souvenir
  2. Sur les Toits
  3. J'ai Vu La Ville
  4. Baies Sauvages
  5. Pull Noir

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Grand Blanc

L’attraction Grand Parc

Qui a dit que nous vivions une époque pressée où l’espace temps était réduit quasiment à néant ? Qui ? Car Grand Parc fait mentir cette analyse. Ces Normands ont attendu un an avant de récolter les fruits de la publication de leur album.
Grand Parc - Grand Parc

L’attraction Grand Parc

« Tout ce que l’on sait c’est qu’un chef étoilé fait partie de la compétition, et que le niveau est cette année encore très élevé ». Télé Z, lit-on sur le net en guise de présentation.

Plus dans Interviews

Karine Daviet

Karine Daviet en toute indépendance

Karine Daviet est lyonnaise et vient de sortir un premier EP, L’indépendance, recueil de six titres en français à la fois doux et âpres avec des arrangements soignés mêlant guitare acoustique, théorbe, clavecin, viole de gambe, flûtes à bec et sons électroniques. Assez logique quand on écoute sa playlist commentée ci-dessous après un questionnaire façon…
Moli © Celeste Call

5 questions à … Moli

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moli , jeune belge de 21 ans qui pourrait suivre la trace de Mademoiselle Van Laeken. Installée à Berlin où elle…
Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…