Catégories
Son du jour

Vidéo : Owen Pallett – A Bloody Morning

Owen Pallett sort en douce un nouvel album, Island, hommage aux esclaves dompteurs de fenwick d’amazon ou aux misanthropes pré-post-la-COVID ? Avec A Bloody Morning, les matins sont chagrins mais remplis d’espoir et de pardon.

6’53. A Bloody Morning. A penser à tous ces exégètes de la claustration. En cabane ou pas. Et arrive Owen Pallett. Over the window. Comment a t-on vécu ces moments derrière la fenêtre ? Protégé ? Pas sûr. Car la gamberge a rongé les esprits. Certains se sont libérés, ont dansé. D’autres pas. Ont été rongés par le spleen. Mais ce A Bloody Morning monte en puissance, comme la sève irrigue, des racines à la frondaison, une sorte de libération avec un sang vital. « On croit au sang qui coule, et l’on doute des pleurs. » poétisait Alfred de Musset. Ne pas douter. Jamais.

Owen Pallett – A Bloody Morning

Started drinking on the job
And the job became easy
Keep my hands upon the wheel and my eyes to the sea
Our two-masted yellow schooner seemed to need some course correction
And it may have looked suspicious, but the sun was on my shoulders
And my ginger hair
Lady Virtue’s Lace is bowing in the wind
And I slouch in my chair, thinking
« Who gives a shit about them? When did they ever give a shit about me? »

All around my lower ribs
Spider veins are forming
I’ve mistaken self-indulgence for self-care
But do not be scared
Surely some disaster will descend and equalize us
A crisis
Will unify the godless and the fearless and the righteous
I am knocked to the hull
As the schooner hits a reef beneath the surface
And we list and I fall
And the passengers are tumbling over railing, overboard and into sea

In a certain slant of light the feeling will hit me
Like a man against the waves and a violent wind
Waking up in a bloody morning
With the warmth of his forgiveness around me
The shared dream left me shaking
The memory is threatening to capsize every ship upon the sea
Upon the surf the passengers are scrambling and swimming
And my vision is unsteady and my head is scribbling scribbling
And the next is a blur
I’m crawling through the waves to reach a woman
Saint Christopher!
An underwater starscape, an escape, I cannot swim, I cannot swim

In a certain slant of light the feeling will hit me
Like a man against the waves and a violent wind
Waking up in a bloody morning
With the warmth of his forgiveness around me
The shared dream left me shaking
The memory is threatening to capsize every ship upon the sea

Owen Pallett - Island

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

For Noise 2015

For Noise 2015

For Noise existe depuis 1997, la nouvelle édition aura lieu les 20, 21 et 22 août à Pully à coté de Lausanne sur les bords du lac Léman en Suisse et propose une fois de plus une programmation de folie.
Owen Palett

La luxuriante palette d’Owen

Owen Pallett a plus d’une couleur sur la sienne de palette musicale. Il a raté l’oscar avec la BO de Her de Spike Jonze composée avec Win Butler d’Arcade Fire et revient cette année avec un quatrième album, In conflict enregistré avec Brian Eno. Owen Palett
L'Epicerie Moderne (Lyon)

Lyon n’est pas mort

Bien sûr, Lyon possède de formidables petites structures qui font bouger chaque semaine la ville comme le Sonic, le Trokson, le Clacson, La Boulangerie du Prado, le kraspek myzik, le Toi Toi le Zinc ou encore le Grrrnd Zero souvent réservées aux pointillistes pointilleux de la musique ou aux aventuriers des sons perdus. A l’autre…
Foals @ La Route du Rock 2010

La Route du Rock # 20ème Edition – 2010

Foals @ La Route du Rock 2010 (© Rémy Grandroques) Vingtième édition, toute une vie pour un festival ! Avec ses moments forts, ses déceptions, ses rencontres, ses mésaventures, et ses découvertes…. Toujours une même ligne directrice depuis le début, défendre une certaine idée de la musique Rock. Découvrir des talents, mettre en avant des…
La Route du Rock 2010

Prenez la route du rock !

Le festival la Route du Rock prendra d’assaut comme tous les étés le fort de Saint-Père de Saint-Malo pour une ‘collection été’ riche en couleurs et en sonorités.

Plus dans Son du jour

-bat- feat. Omri Swafield - Ma ville est fatiguée

Vidéo : -bat- feat. Omri Swafield – Ma ville est fatiguée

« C’est dans les villes les plus peuplées que l’on peut trouver la plus grande solitude » affirmait Jean Racine au … 17ème siècle. Depuis peu de choses ont changé ou peut être est-ce pire depuis dix-huit mois. -bat- & Omri Swafield captent ce sentiment de claustration dans l’anonymat babylonien.

Vidéo : Peter von Poehl – Little Star

Memories From Saint-Forget n’est pas la relation épistolaire de Peter von Poehl avec le patron de Roland Garros. Saint-Forget, c’est un village dans la vallée de Chevreuse qui a vu naitre Savinien de Cyrano de Bergerac, écrivain, bretteur et libertin et donc aussi s’ébaucher le cinquième doux disque pastoral du sympathetic magic Peter von Poehl.