Vidéo : Ojos – Huracán

Dans les yeux d’Elodie et d’Hadrien, le grain grossit. Ojos est un duo lyonnais qui sort un premier titre, Huracán pour une tempête électro pop en espagnol avec une pincée de français.

Oubliez l’ouragan de qui vous savez et gouttez aux tumultes et tourments amoureux d’Ojos, à leur corrida du cœur où l’on se jette les fleurs à la figure, point de mots bleus, plutôt des maux douloureux, « Cualquier cosa te hiere mi amor, no soporto ser fuente de conflicto y de dolor ». Et Baudelaire comme souvent resurgit des abîmes : « Moi, je buvais, crispé comme un extravagant, – Dans son œil, ciel livide où germe l’ouragan, – La douceur qui fascine et le plaisir qui tue. »

Ojos – Huracán

Como un huracán llegaste a mi
Yo impasible te espere inmóvil
Con mucha paciencia j’te le dis
Lo mejor de mi ya te lo di
No me importa como empezó
Lo mejor de mi ya te lo di
En los cambios yo no creo
Tes silences parfois me terrifient

No siento pena
Pero tampoco siento amor
Y no volveré nunca olvidame por favor
Que quieres que diga
Cualquier cosa te hiere mi amor
No soporto ser fuente de conflicto y de dolor

Y entre las luces te lleve
Huracán no llores, te avisé
Ya seguiste igual et t’as gagné
Fui yo quien pago el precio y no alegué
No me importa como empezó
Lo mejor de mi ya te lo di
Y si al final te perdono
Mes nuits sont scellées je t’en bannis

No siento pena
Pero tampoco siento amor
Y no volveré nunca olvidame por favor
Que quieres que diga
Cualquier cosa te hiere mi amor
No soporto ser fuente de conflicto y de dolor

Ay penita
Pa qué venir si ni me dueles
Sin herida
Esa vida no se merece
Mira mira
Penita mia ni me dueles
J’peux plus rien sentir, je te maudis

No siento pena
Pero tampoco siento amor
Y no volveré nunca olvidame por favor
Que quieres que diga
Cualquier cosa te hiere mi amor
No soporto ser fuente de conflicto y de dolor

Ojos - Huracán

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Sweet Gum Tree

5 questions à … Sweet Gum Tree

Double sortie ce jour pour Sweet Gum Tree avec un clip où il s’expose rock et sexy, extrait de son nouvel album Silvatica, composé notamment avec Earl Harvin, batteur de Tindersticks, Air, Psychedelic Furs et Erik « Raggy » Sevret, saxophoniste de Zenzile. Avec Exposure, le roux est de mise, la guitare s’excite, le sax se glamourise […]
Hervé @ Ninkasi Kao 2021

T’excuses pas Hervé !

Hervé s’est fait un prénom. Bon ok, à part Hervé Villard (toujours vivant) et Hervé Cristiani (toujours mort), il y avait de la place.
spiritualized

There’s a starman waiting in the sky

Everything Was Beautiful, c’est Jason Pierce qui l’affirme. A vérifier sur scène avec Spiritualized en concert à la Gaîté Lyrique à Paris le 10 mars 2022.

Plus dans Son du jour

Lonny - Comme la fin du monde

Vidéo : Lonny – Comme la fin du monde

« La fin du monde n’est pas encore pour demain. » affirmait Tite-Live il y a un peu plus de deux mille ans et on ne peut lui donner tort malgré tous les efforts de l’humanité pour le foutre en l’air.
turfu-poneyclub

[EXCLU] Vidéo : Turfu – Poney club

Turfu vous invite à leur Astrale Nouba le 19 mars chez Airfono. Mais avant cela, on fait un tour au Poney Club en exclusivité et la bride est lâchée.
La Féline – Tant que tu respires

Vidéo : La Féline – Tant que tu respires

Il y a des âges où le rapport à la mort se fait plus prégnant. La Féline réussit le tour de force d’évoquer un sujet grave qui nous touche tous un jour avec pudeur et sans gravité.
blacklips

Vidéo : Black Lips – Gentleman

Robin Williams affirmait, « adolescent, j’étais pyromane. On m’a placé dans un foyer. » Les Black Lips brûlent toujours même en vieillissant.