Chevalrex souverain

© Polina Panassenko
Retour providentiel pour Chevalrex avec le premier extrait de son quatrième album, Providence à paraître en janvier 2021 chez Vietnam / Because Music.

Pendant que beaucoup rêvent d’horizons lointains, de grand air ou de terrasses bondées, d’autres voudraient garder pour eux seuls ce bijou pop qui à lui seul vous oxygène le cœur avec sa guitare cristalline et sa mélodie du bonheur. Une violente caresse qui nous fait onduler, dodeliner, palpiter. Voilà une chanson qui nous enivre et nous grise délicatement jusqu’à l’incandescence. Et plus que jamais, « il faut laisser le passé dans l’oubli et l’avenir à la providence. »

« Je voulais plus de réverbération et d’écho dans le son, je voulais également des textures plus synthétiques, gagner des territoires que je n’avais pas encore complètement explorés mais qui feraient sens. Je voulais aussi que ma voix soit plus proche que jamais. Le disque que j’imaginais était un disque synthèse et en écho à mes précédents mais dont la vocation serait d’ouvrir une fenêtre et de voir un peu plus loin. Ce nom, Providence, désigne un peu tout cela. La direction d’ensemble s’est fixée autour de cette chanson et a donc naturellement donné son titre à l’album. Je rêvais depuis longtemps de réunir les guitares soyeuses de Harry Nilsson, les claviers lunaires de Broadcast et les rythmiques chaudes et chaloupées de la musique africaine dans une seule chanson, Providence m’en a donné l’occasion. Cette chanson parle de métamorphoses et les derniers mots résument parfaitement la trajectoire de l’ensemble du disque : Parfum de nouveauté sur de vieux sentiments. »

Discographie

Chevalrex – Providence

Pourquoi forcer face à des portes closes
Il y a des voix qui indiquent autre chose
Architecte naïf dans une vaste plaine
Où tout déborde de colère, de haine

Parle moi de métamorphose
De forces qui décuplent les soirs de lune rose
Le vin que l’on boit pour les arbres dansent
Se mélange à nos corps comme la providence

Lorsque tu bouges et que tout bouge autour de toi
Les heures rouges, de ton enfance reviennent
là comme je bouge, lorsque tout bouge autour de toi
Un ciel rouge et inconnu s’ouvre à moi

En un instant j’ai su que c’était toi
La pluie de sirocco venu d’un pays froid
L’horizon ce décor facile en apparence
Se mélange à nos corps comme la providence

Lorsque tu bouges et que tout bouge autour de toi
Les heures rouges, de ton enfance reviennent
là comme je bouge, lorsque tout bouge autour de toi
Un ciel rouge et inconnu s’ouvre à moi

Où est la fille que mes parents voulaient
Je suis l’ombre du feu sur un mur projeté
La lueur d’incendie dans un appartement
Parfum de nouveauté sur de vieux sentiments

Plus d’informations : www.chevalrex.net

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Spitzer

Spitzer traque Chevalrex

Après avoir dynamité Thousand, remué Aquaserge et secoué Sure, Spitzer enténèbre le déjà angoissant Tant de fois sans doute le morceau le plus sombre de Chevalrex extrait de son quatrième album, Providence.
CHEVALREX - Ophélie suite

Ici et là-bas avec Chevalrex

Chevalrex vient d’ouvrir entre chien et loup pour Alain Souchon aux nuits de Fourvière et la Providence a fait cesser la pluie.
CHEVALREX©Polina Panassenko

Chevalrex a de la suite dans les idées

Durant l’Antiquité, la Providence faisait l’objet d’âpres débats entre les épicuriens et les stoïciens. En 2021, la Providence selon Chelvarex ne fait l’objet d’aucun débat : c’est l’un des meilleurs disques de 2021. Quant à son auteur, il trace sa route vers les salles de concert.

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.