The Flamming Lips, Bataclan, 02-02-2017

Mais c’est qu’ils vont finir par enterrer tout le monde ceux-là. Depuis 27 ans, à l’abri de la mode et des médias, trois compositeurs (Norman Blake, Gerard Love et surtout Raymond Mc Ginley) écrivent les plus belles chansons du monde.

Ils auront tout connu.
En 1991, avec leur deuxième album Bandwagonesque, ils obtinrent plus qu’un succès d’estime et se retrouvèrent à tourner avec Nirvana.
A la fin des années 90, ils se furent coincer entre Oasis et Primal Scream chez Creation Records et publièrent leur plus beau disque, Songs From Northern Britain. Ce dernier décrocha la troisième place des charts et ouvrit des portes à ces quatre fantastiques de la pop. Et ? Ils prirent soin de les refermer avec Howdy!.

Suivre les Teenage Fanclub se résument donc à une partie de cache-cache discographique.
Et ce Here ?
Comme pour chaque sortie, ces filous publient un premier single infernal.
Pour l’album Man-Made, en 2005, ils balancèrent It’s All In My Mind et firent pleurer la concurrence. Alex Kapranos rentra tout penaud chez Maman et Pete Doherty reprit une bière pour tenter de retrouver le moral.
Il en va de même avec I’m In Love. Comment peut-on publier un titre aussi frais alors qu’on a déjà 10 albums dans les pattes ? En s’appelant le Teenage Fanclub pardi !

Teenage Fanclub – I’m In Love

Ce qui est sûr, c'est que Here fait mieux que Shadows (2010) et peut-être aussi bien que Man-Made (2005). Peut-être car un disque du Teenage Fanclub se découvre en prenant du temps et... en prenant son temps. La première écoute de ce disque désarçonne. Here est calme. Trop calme ?
Au bout de la dixième écoute, les doutes s'estompent et on s'accroche à quelques chansons. With You et son refrain malicieux peut faire disparaître l'addiction déclenchée par les écoutes à répétition d'Im In Love. Et puis c'est au tour de Hold On se révéler tous ses parfums...

Enregistré en France et en Écosse, mixé en Allemagne par Blake, Here se joue de tout. Même des chroniqueurs. Car il faut noter ce disque. A la première rencontre, on a envie de lui mettre un carton rouge. Où sont les envolées de Mc Ginley ? Et puis au bout de quelques écoutes, on sort un carton vert. Bref, en dehors du temps et à l'écart du monde, le Teenage Fanclub vient encore de publier un sacré beau disque.

Here du Teenage Fanclub sera publié le 9 septembre 2016 via leur label PeMa Records. Les Teenage Fanclub seront présents à l'édition 2016 du Heart of Glass, Heart of Gold (Saint-Amans-des-Côts) qui se déroulera du 9 au 11 septembre 2016.

Tracklist

Teenage Fanclub - Here
  1. I’m In Love
  2. Thin Air
  3. Hold On
  4. The Darkest Part Of The Night
  5. I Have Nothing More To Say
  6. I Was Beautiful When I Was Alive
  7. The First Sight
  8. Live In The Moment
  9. Steady State
  10. It’s A Sign
  11. With You
  12. Connected To Life
Teenage Fanclub - Here
4.0Note finale
Avis des lecteurs 8 Avis