Keaton Henson – Kindly Now

Déjà auteur de deux albums (le somptueux Birthdays et le très électro Romantic Works), Keaton Henson et son mal être reviennent par la grande porte cette année. Désormais signé chez un grand label (PIAS), Henson va pouvoir montrer à l'Europe entière toute l'étendu de son talent et de son désespoir.


Il convient d’éloigner au préalable, les gens dépressifs ou ceux qui n’ont pas résisté aux premières minutes de Skeleton Tree de Nick Cave et de ses Bad Seeds… Et il convient aussi de se rapprocher des enceintes pour écouter la voix de ce Dandy du mal-être. Non, le bouton du volume de votre chaîne-Hifi ne s’est pas coupé tout seul. Non votre maison n’est pas habitée par un esprit maléfique. C’est juste que Keaton Henson susurre plus qu’il ne chante et fait dans l’orchestration minimaliste.

Kindly Now n’est donc pas à confier à tout le monde. Henson ne va pas bien et cela se ressent sur toutes les chansons du disque. Comment peut-on être si malheureux ? Dieu qu’il faut s’accrocher pour écouter des morceaux du calibre de No Witnesses ou How Could I Have Known.

Le Londonien a même réussi à transformer la valeur du mot Alright. Jusque là, Alright était le mot réservé à l’usage exclusif de John Power et au premier single de Cast. Alright était synonyme d’entrain, de fête et de guitares dévalant la Mersey à toute blinde. Avec Henson on change de ton et d’ambiance.

Discographie

Keaton Henson – Alright

Keaton Henson a du mal avec sa voix et avec le monde en général. Cet écorché vif qui se confesse au cours de douze titres publie donc ici un disque bouleversant qui va faire pleurer dans les chaumières. Ce fils spirituel d’Elliott Smith et de Tim Buckley ne fait donc pas dans la demi-mesure. Pour les petits bras et les gens peu enclin à écouter cette musique abrasive, on recommandera de rentrer dans ce disque par le morceau le plus abordable de cette apocalypse nerveuse : Comfortable Love.

En vous souhaitant bon courage…

Kindy Now de Keaton Henson sera publié le 16 septembre 2016 via PIAS.
Le Café de la Danse (Paris) accueillera Keaton Henson le dimanche 23 octobre 2016 (concert complet).

Keaton Henson - Kindly Now

Tracklist : Keaton Henson - Kindly Now
  1. March
  2. Alright
  3. The Pugilist
  4. NW Overture
  5. No Witnesses
  6. Good Lust
  7. Comfortable Love
  8. Old Lovers In Dressing Rooms
  9. Polyhymnia
  10. Gabe
  11. Holy Lover
  12. How Could I Have Known

Keaton Henson – Kindly Now
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
2 réponses sur « Keaton Henson – Kindly Now »

Super critique mais l’intro est truffée d’erreurs sur l’artiste. Keaton avait déjà sorti 4 albums avant celui-ci, « Dear » « Birthdays » « Romantic Works » puis « Behaving ». « Le très électro Romantic Works »?! Heu… comment dire, « Romantic Works » est un album instrumental qui ne comporte absolument aucune sonorité électro. Pour ça, c’est « Behaving ». Merci de corriger ces erreurs, ça fait un peu tâche :)

Non, non, nous laissons cette chronique telle quelle. Et votre commentaire.
On rajoutera nos excuses et nous vous offrons le titre de « voix de la raison ».

Amitiés.

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Keaton Henson - Ambulance

Vidéo : Keaton Henson – Ambulance

On ne quitte pas Keaton. Il est notre brancardier du cœur préféré. Son Ambulance est un gyrophare dans nos nuits, un avertissement sous forme de supplique, un miroir réfléchissant nos solitudes.
Bombay @ le Café de la Danse, Paris | 15.09.2016

Le récap de la semaine du 11 au 18 septembre 2016

Déjà auteur de deux albums (le somptueux Birthdays et le très électro Romantic Works), Keaton Henson et son mal être reviennent par la grande porte cette année. Désormais signé chez un grand label (PIAS), Henson va pouvoir montrer à l’Europe entière toute l’étendu de son talent et de son désespoir. Il convient d’éloigner au préalable, les gens dépressifs ou ceux…

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.