Vidéo : Chevalrex – Providence

On vous a dit ici tout le bien de cette Providence Chevalrex, voilà ce titre mis en images très simplement ce qui en renforce sa puissante beauté.

« En un instant j’ai su que c’était toi, la pluie de sirocco venu d’un pays froid » chante Chevalrex avec un soleil rasant. Il y a peu de chansons qui font du bien et celle-ci en fait partie. Il y a ici une grâce, une humilité, une délicate humanité qui ne sombre pas dans la mièvrerie. Chevalrex serait-il le bienfaiteur de la chanson en français ? La suite très vite avec un quatrième album justement titré Providence, à paraître en janvier 2021 chez Vietnam / Because Music.

« Après un printemps en vase clos, j’avais très envie d’images tournées en extérieur pour ce clip. Je voulais quelque chose de simple, familier et lumineux. J’ai fait une première version à partir d’une série de mini vidéos d’archives personnelles. Ces images avaient été faites en Baie de Somme, un an plus tôt, de façon complètement spontanée pendant un weekend avec ma compagne. En revoyant ces images de nous deux, capturées au moment où la mer se retire et où le paysage devient complètement lunaire, tout devenait évident. »

Discographie

Chevalrex – Providence

Pourquoi forcer face à des portes closes
Il y a des voix qui indiquent autre chose
Architecte naïf dans une vaste plaine
Où tout déborde de colère, de haine

Parle moi de métamorphose
De forces qui décuplent les soirs de lune rose
Le vin que l’on boit pour les arbres dansent
Se mélange à nos corps comme la providence

Lorsque tu bouges et que tout bouge autour de toi
Les heures rouges, de ton enfance reviennent
là comme je bouge, lorsque tout bouge autour de toi
Un ciel rouge et inconnu s’ouvre à moi

En un instant j’ai su que c’était toi
La pluie de sirocco venu d’un pays froid
L’horizon ce décor facile en apparence
Se mélange à nos corps comme la providence

Lorsque tu bouges et que tout bouge autour de toi
Les heures rouges, de ton enfance reviennent
là comme je bouge, lorsque tout bouge autour de toi
Un ciel rouge et inconnu s’ouvre à moi

Où est la fille que mes parents voulaient
Je suis l’ombre du feu sur un mur projeté
La lueur d’incendie dans un appartement
Parfum de nouveauté sur de vieux sentiments

Plus d’informations : www.chevalrex.net

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Spitzer

Spitzer traque Chevalrex

Après avoir dynamité Thousand, remué Aquaserge et secoué Sure, Spitzer enténèbre le déjà angoissant Tant de fois sans doute le morceau le plus sombre de Chevalrex extrait de son quatrième album, Providence.
CHEVALREX - Ophélie suite

Ici et là-bas avec Chevalrex

Chevalrex vient d’ouvrir entre chien et loup pour Alain Souchon aux nuits de Fourvière et la Providence a fait cesser la pluie.
CHEVALREX©Polina Panassenko

Chevalrex a de la suite dans les idées

Durant l’Antiquité, la Providence faisait l’objet d’âpres débats entre les épicuriens et les stoïciens. En 2021, la Providence selon Chelvarex ne fait l’objet d’aucun débat : c’est l’un des meilleurs disques de 2021. Quant à son auteur, il trace sa route vers les salles de concert.

Plus dans Son du jour

Timdup-lesimmortelles2

Vidéo : Tim Dup – Les immortelles

Tim Dup fait petit à petit sa place dans la chanson en français. Avec Les immortelles, déjà son quatrième album depuis 2017, il touche par sa simplicité.
Lauraclauzel-minuit

Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »
Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.
Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.