Blakeslee et l’instant présent

© Eliot Lee Hazel
Et si Rimbaud rencontrait Roy Orbison, sous acide dans une salle remplie de synthétiseurs, après une fin de soirée dans les rues hantées de la Nouvelle-Orléans ? lit-on sur le site de Guy Blakeslee. Et à l'écoute du tempétueux Postcards From The Edge, c'est Katrina qui s'invite entre nos oreilles.

Sept titres suffisent à faire un grand disque qui pourrait être la bande son de notre effondrement et de cet hiver poussif. Enregistré par Enrique Tena Padilla (Oh Sees, Wand), ces cartes postales nous offrent une vue de la psyché de Guy Blakeslee (Entrance) et bien sûr de la notre. Sa voix plaintive et trémulante posée sur des paysages sonores luxuriants et chaotiques provoquent un ouragan émotionnel. So I try my best to lose my way sometimes. Se perdre pour mieux se retrouver dans une autre dimension. Guy Blakeslee cite Alejandro Jodorowsky et l’on cerne alors mieux son projet : « saviez-vous que la transformation de la conscience est possible à tout moment ? Soyez ouvert aux voix qui ne vous appartiennent pas, aux mots qui viennent d’une autre dimension. Dans cet état de présence extrême, chaque geste et chaque action sont parfaits. Vous ne pouvez pas vous tromper ; il n’y a pas de plan ou d’intention, il n’y a que de l’action pure dans l’éternel présent. » Action et vérité en quelque sorte.

Guy Blakeslee – Faces

Guy Blakeslee – Sometimes

Guy Blakeslee – Postcards From The Edge

Guy Blakeslee - Postcards From The Edge

Guy Blakeslee - Postcards From The Edge

Tracklist : Guy Blakeslee - Postcards From The Edge
  1. Sometimes
  2. Postcards From The Edge
  3. Faces
  4. Giving Up The Ghost
  5. Hungry Heart
  6. What Love Can Do
  7. Blue Butterfly

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Trumpetsofconsciousness-rosetta

Vidéo : Trumpets of Consciousness – Rosetta

Si Syd Barrett avait copulé avec Ray Davies cela aurait donné Trumpets of Consciousness. Mais Thibauld Labey n’a besoin de personne pour transformer la pierre de Rosette en pierre philosophale.
Kids return celsa johanna

Le retour des Kids

La Pop soyeuse et ensoleillée du duo Kids Return fera tanguer agréablement la péniche lyonnaise La Marquise le vendredi 3 mars.
Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.

Plus dans News

The Tallest Man On Earth

Toujours plus grand

Sixième album pour le suédois Kristian Matsson alias The Tallest Man On Earth, Henry St. sort le 14 avril 2023 chez Anti et l’on peut écouter un premier extrait, Every Little Heart.
Albin de la Simone - Les cent prochaines années

Petit petit nous aussi !

Albin de la Simone touche au cœur une fois de plus. Avec Petit petit moi et sa myriade de photos envoyée par les fans, on est envahi par un tsunami de tendresse.
Richard-dawson---pc-kuba-ryniewicz--13---300-dpi

Dawson craque

Notre peasant préféré de Newcastle Richard Dawson chevauche une monture imaginaire pour mieux nous dépayser avec Horse and Rider extrait de son génial dernier album, The Ruby Chord.
Talisco-human

De la nature humaine

Retour sur terre pour Talisco avec un titre, Human qui annonce un nouvel album.