The Chills – Scatterbrain

Détruit par l'industrie musicale dans les années 90, Martin Phillipps (l'écrivain qui se cache derrière ce groupe) vit une seconde vie (musicale) depuis 2015 grâce à Fire Records, label anglais qui ne jure que par lui.


Dans un monde normal, Martin Phillipps aurait dû vendre des millions d’albums. Ce néo-zélandais, signé en 1992 chez Slash (une filiale de Warner), avait tout pour plaire aux fans de R.E.M. et des Replacements. Le seul souci…résidait dans les deux groupes précédemment cités. Le public préférait investir dans un disque de la bande de Michael Stipe que dans Submarine Bells de ce groupe venu de très loin. Lourde erreur.
Car Martin Phillipps n’avait pas son pareil pour écrire des petites merveilles qui avaient la capacité de faire de l’ombre à des chansons comme Losing My Religion… Mais le succès ne vint pas et Phillipps sombra.
Il est de retour depuis quelques années (avec un nouveau groupe) et ne déçoit toujours pas. Mieux. Il arrive encore à nous surprendre avec ce nouvel album aussi court (31 minutes… comme Weezer) qu’efficace.

The Chills – Destiny

 

Discographie

I wanna see where you and I would go
Oh, destiny, just set me free
And I’ll set my own controls
Oh, suddenly
All I know has fallen by like dominoes

So destiny, I’m soon to leave
And I won’t be seen again
Before I go, you need to know
I’m on target, I’m on the mend

No, nothing’s set in stone
And I don’t wanna be
Afraid to own my autonomy

But destiny, have empathy
Shall I face this on my own ?
Destiny, have empathy
Shall I face this on my own ?

Da-da-da (6x)

Nothing’s set in stone
And I don’t want to be
Afraid to own my autonomy

That familiar road, it disappears
My feet feel tired and numb
Yet while autumn clears, those longing years
It’s still summertime for some

I know I won’t avoid the void eternally
And mortality, well it must be met alone

But destiny, have empathy
I can’t face this on my own
Destiny, have empathy
I can’t face this on my own

Destiny, have empathy
I can’t face this on my own

Da-da-da
Da-da-da
Da-da-da
Though I’ll make this voyage alone

Da-da-da
Da-da-da
Da-da-da
Though I’ll make this voyage alone

Da-da-da
Da-da-da
Da-da-da
Though I’ll make this voyage alone

The Chills - Scatterbrain

Scatterbrain des Chills est disponible chez Fire Records.

The Chills - Scatterbrain

Tracklist : The Chills - Scatterbrain
  1. Monolith
  2. Hourglass
  3. Destiny
  4. Caught in My Eye
  5. You’re Immortal
  6. Little Alien
  7. Safe and Sound
  8. Worlds Within Worlds
  9. Scatterbrain
  10. The Walls Beyond Abando

The Chills en concert.
DateLieuTickets
16
Fév
2023

City Recital Hall

Sydney (Australia)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

The Chills – Scatterbrain
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

The Chills

[EXCLU] The Chills – Destiny

Martin Phillipps et ses Chills seront de retour en mai avec Scatterbrain chez Fire Records. SK* vous présente en exclusivité le clip de Destiny, le nouveau single de ce disque. Destiny Chills…
The Chills

Les Hits Pop des Chills

Le 6 novembre prochain, Fire Records (Evan Dando, RVG, Brigid Mae Power et tant d’autres) fera la bonne (et belle) action de l’année en rééditant Submarine Bells et Soft Bomb, les deux plus beaux disques des Chills.
The Chills - Rolling Moon

Vidéo : The Chills – Rolling Moon

C’est la sainte Odette, celle qui s’enlaidit en s’amputant le nez pour éviter de se marier. Mais aujourd’hui c’est plutôt Noël avant l’heure avec l’exhumation d’images d’il y a presque 40 ans du groupe mythique néo zélandais The Chills avec Rolling Moon qui figurait sur l’EP fondateur Dunedin Double avec aussi Sneaky Feelings, The Stones […]
The-Chills-Snow-Bound

The Chills – Snow Bound

Revenus sur le devant de la scène avec l’excellent Silver Bullets, Martin Phillipps et ses Chills ont décidé de ne pas attendre pour lui donner une suite. Toujours hébergés chez Fire Records, The Chills font donc leur rentrée 2018 avec un disque qui nous ramène à leurs premières heures.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.