Catégories
Chroniques d'albums

The Replacements – Dead Man’s Pop

Pour ceux qui n’ont pas les finances nécessaires pour s’offrir le coffret G Stands For Go-Betweens : Volume 2 – 1985 -1989 des Got-Betweens, une seule solution : acheter Dead Man’s Pop de The Replacements. La douloureuse est divisée par cinq (on passe grosso modo de 270 à 50 euros) et le bonheur est totalement préservé. Se priver de découvrir une version alternative de Don’t Tell a Soul serait donc totalement idiot.

En 1989, Paul Westerberg et ses Replacements sont aux portes du succès. Mieux habillés que les Pixies (ce qui n’était pas difficile) et moins givrés que les Hüsker Dü (ce qui était encore moins difficile), The Replacements bénéficie de toute l’attention de leur label Sire. Pour leur sixième album, on convoque Tony Berg (responsable du disque du The Rocky Horror Picture Show et des disques du… Muppet Show) puis Matt Wallace et enfin Chris Lord-Age pour avoir un mix capable de faire passer les merveilles de Westerberg à la radio. Evidemment le travail policé de Chris Lord-Age aka la grande lessiveuse (il réussira l’exploit de rendre transparents les Black Crowes sur Lions et de faire passer les Green Day pour Oasis…) crispa les fans historiques et fit un four à la radio. L’album échoua aux portes du TOP 50 US. Tout ça pour ça…

The Replacements – Portland (Alternate Mix) (Bearsville Version)

Comme pour Primal Scream qui a récemment publié la version originale de Give Out But Don’t Give Up (The Original Memphis Recordings) avec les mixs de Tom Dowd, on découvre ici la première version du disque signée Matt Wallace. Concocté par Bob Mehr, le biographe du groupe et par Jason Jones, pilier de Rhino, Dead Man’s Pop montre, comme à chaque disque, le talent d’écriture hallucinant de Paul Westerberg qui arrive à avoir 5 bonnes idées par chanson. Et encore c’était le minimum requis.

The Replacements – I’ll Be You (Bearsville Version)

Il faut aussi se précipiter sur We Know the Night: Rare & Unreleased qui contient les mixs enregistrés à New York par Tony Berg (les fameux Bearsville mixes). Les versions de I’ll Be You ou de Darlin’ One donneront de l’urticaire aux fans hardcore de Tim mais seront chéries par les gens de bon goût.

The Replacements - Dead Man's Pop

Dead Man’s Pop de The Replacements est disponiblechez Rhino Records.

the-replacements-dead-mans-pop

Tracklist : The Replacements - Dead Man's Pop
  1. Talent Show
  2. I'll Be You
  3. We'll Inherit The Earth
  4. Achin' To Be
  5. Darlin' One
  6. Back To Back
  7. I Won't
  8. Asking Me Lies
  9. They're Blind
  10. Anywhere's Better Than Here
  11. Rock 'N' Roll Ghost
  12. Talent Show
  13. I'll Be You
  14. We'll Inherit The Earth
  15. Achin' To Be
  16. Darlin' One
  17. Back To Back
  18. I Won't
  19. Asking Me Lies
  20. They're Blind
  21. Anywhere's Better Than Here
  22. Rock 'N' Roll Ghost
  23. Portland
  24. Achin' To Be
  25. I'll Be You
  26. Wake Up
  27. We'll Inherit The Earth
  28. Last Thing In The World
  29. They're Blind
  30. Rock 'N' Roll Ghost
  31. Darlin' One
  32. Talent Show
  33. Dance On My Planet
  34. We Know The Night
  35. Ought To Get Love
  36. Gudbuy T'Jane
  37. Lowdown Monkey Blues
  38. If Only You Were Lonely
  39. We Know The Night
  40. We Know The Night
  41. I Can Help
  42. Date To Church
  43. Alex Chilton
  44. Talent Show
  45. Back To Back
  46. I Don't Know
  47. The Ledge
  48. Waitress In The Sky
  49. Anywhere's Better Than Here
  50. Nightclub Jitters
  51. Cruella De Ville
  52. Achin' To Be
  53. Asking Me Lies
  54. Bastards Of Young
  55. Answering Machine
  56. Little Mascara
  57. I'll Be You
  58. Darlin' One
  59. I Will Dare
  60. Another Girl
  61. Another Planet
  62. I Won't
  63. Unsatisfied
  64. We'll Inherit The Earth
  65. Can't Hardly Wait
  66. Color Me Impressed
  67. Born To Lose
  68. Never Mind
  69. Here Comes A Regular
  70. Valentine
  71. Left Of The Dial
  72. Black Diamond

The Replacements – Dead Man’s Pop5.0
10/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Fredrika Stahl - Rescue Me

Vidéo : Fredrika Stahl – Rescue Me

High then low. Avec Rescue Me, Fredrika Stahl nous tend un miroir pour lutter contre l’enfermement progressif que cela soit dans nos lieux de vie ou dans nos têtes.
Balthazar - On A Roll

Vidéo : Balthazar – On A Roll

Can’t get away, cannot turn the page, I’m a rat in a cage. On est derrière Balthazar, on ne voudrait pas se retrouver sur le sable, le vent en poupe, le cœur en sang.
Tindersticks-Press-Photo-2021-1280x720-1

Can’t stop the Tindersticks

Se réinventer. Comment ne pas se répéter quand on a une discographie impeccable. En balançant un titre de 11 minutes totalement addictif à écouter lors de vos siestes crapuleuses ou lové à l’arrière des taxis.
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Roger Waters - The Gunner's Dream

Vidéo : Roger Waters – The Gunner’s Dream

Les vrais savent. Que n’a t-on dégoisé sur cet ultime album du Floyd pourtant classé numéro 1 chez les brit’ comme il était de bon ton de pisser sur le mur. Alors si le Waters prend peut être l’eau avec son gigantisme sur scène par rapport au Mason qui lui fait la nique, Roger dans…
Spain

Love in Spain

Josh croit encore en l’amour, il en faut. Love in vain, in pain, in Spain. Ce nouveau titre est dédié à la mémoire de ses grands parents George et Trudy David.

Plus dans Chroniques d'albums

Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.