Catégories
Son du jour

Vidéo : Tue-loup – Jeannine’s song

Belle claque visuelle pour accompagner ce Jeannine’s song extrait du douzième album de Tue-loup La peau des arbres.

Une introduction inquiétante, un personnage entre Bowling for Columbine ou un survivaliste familial échappé de récents faits-divers et l’on est hapé par ce titre mid tempo d’une fausse douceur. Les architectures sont anguleuses, saillantes, rugueuses. Les néons jettent une lumière crue sur nos vies, on tape en vain dans des sacs de sable qui nous rendent coup pour coup.

« Nous avons cette fois confié à un autre jeune réalisateur, Owen Rose, la mise en image de cette chanson coécrite avec Alain Bouvier. Merci à lui d’avoir trouvé de somptueuses métaphores visuelles pour raconter cette histoire, où il est question d’emprise psychologique, de solitude, de culpabilité, mais aussi heureusement de rédemption. »

La peau des arbres de Tue-Loup est disponible chez la Lézarde.

Tue – loup – Jeannine’s song

Tue - loup - La peau des arbres

 

Tue-loup - La peau des arbres

Tracklist : Tue-loup - La peau des arbres
  1. Sueur
  2. Jeannine's song
  3. Ard Almead
  4. Les beaux jours
  5. Black is the Color of My True Love's Hair
  6. Supramonte
  7. Mayol
  8. Jeannine Continued
  9. Large ciel
  10. Siagne

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Jerome Sevrette (photo © Fabienne Cresens)

Terres Neuves en vue !

Mais où va donc s’arrêter Jérôme Sevrette ? Après nous avoir enchanté avec ses clichés monochromes de Peter Milton Walsh et de Thurston Moore (pour ne citer qu’eux), voilà que ce photographe rennais s’apprête à publier en septembre prochain un livre-objet Terres Neuves [Re]Visions regroupant des photographies Polaroïds, des écrits d’auteurs et des collaborations avec…
Thurston Moore (photo : Jérôme Sevrette)

Jérôme Sevrette – Photographe

En 2015, les photographies de Thurston Moore à La Route de Rock avaient été autant de coups de semonce pour le public. Attention, grand photographe en approche… Mais qui a donc figé la bouille de l’ex Sonic Youth ainsi ? Sevrette dîtes vous. Intéressant.

C’est le bouquet pour Tue-Loup !

Écouter Tue-Loup dans les années 1990 était un véritable défi. Il fallait en effet se frayer un chemin jusqu’aux mélodies de ces sarthois et entendre La Purge ou Merlin était une petite victoire personnelle.

Plus dans Son du jour

Balthazar - Linger On

Vidéo : Balthazar – Linger On

Balthazar serait-il adepte de la méthode Coué ? « J’ai entendu parler de la vertu d’un cœur patient, alors je vais rester dans les parages jusqu’à ce que tu puisses me remarquer ». Mais cela peut prendre des lustres comme celui que répare Jinte dans ce clip.
-bat- feat. Omri Swafield - Ma ville est fatiguée

Vidéo : -bat- feat. Omri Swafield – Ma ville est fatiguée

« C’est dans les villes les plus peuplées que l’on peut trouver la plus grande solitude » affirmait Jean Racine au … 17ème siècle. Depuis peu de choses ont changé ou peut être est-ce pire depuis dix-huit mois. -bat- & Omri Swafield captent ce sentiment de claustration dans l’anonymat babylonien.