Catégories
Son du jour

Vidéo : Turner Cody & The Soldiers of Love – Lonely Days In Hollywood

© Charles Paulicevich

Album parfait pour les abimés de l’âme, Friends in High Places convoque un spleen qui panse nos maux et qui rassure. On n’a peut être pas le chapeau de Turner Cody mais on possède les mêmes fêlures que ses soldats de l’amour.

Turner Cody raconte des histoires d’amours déçus, de regrets noyés dans l’alcool, de solitude dans la foule. Il pourrait errer dans un film de Cimino à la recherche comme beaucoup d’une porte menant à un utopique paradis. Et comme dit le proverbe, “la solitude, c’est pire quand on est seul. »

Discographie :

Turner Cody and The Soldiers of Love – Lonely Days In Hollywood

Lonely days in Hollywood, all the windows closed
I’m lost but in the neighborhood, following my nose
I’m always misunderstood and everybody knows
Lonely days in Hollywood
Lonely days in Hollywood

Swollen dreams and discontent keep me up all night
I’d risk any accident just to get it right
They bleed me of every cent but say my future’s bright
Lonely days in Hollywood
Lonely days in Hollywood

I took all your bad advice, you took all of mine
Everyone is always nice and everything is fine
But every tongue is cold as ice and caught up in a bind
Lonely days in Hollywood
Lonely days in Hollywood

If this is what the future holds, are you reconciled
To be the one who fit the mold,
To be the one who smiled ?
And if you’re caught out in the cold,
To be the one beguiled ?
Lonely days in Hollywood
Lonely days in Hollywood

Turner Cody & The Soldiers of Love - Friends in High Places

TC-TSOL_Friends-in-High-Places_COVE

Tracklist : Turner Cody & The Soldiers of Love - Friends in High Places
  1. Boozing And Losing
  2. Leave a comment
  3. Boozing And Losing
  4. The Four Thousand Dollar Days
  5. Lonely Days In Hollywood
  6. The Beginning
  7. Mr. Wrong
  8. Telling Stories
  9. Friends In High Places
  10. What I Tell You
  11. Love In Vain
  12. Nothing But Regrets
  13. Drink A Toast In Heaven

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Turner Cody

Vidéo : Turner Cody – Deep In The Heart of Brooklyn

Turner Cody est unique, c’est un troubadour moderne qui aime bourlinguer à travers l’Europe dans une vieille caisse pourrie pour des concerts improbables avinés en apesanteur ou traîne dans ce Brooklyn qu’il aime tant entre Cendrars et Kerouac. Turner Cody
Le Caravage - Les musiciens

Viens voir les musiciens…

L’été s’étiole mollement, la reprise n’est pas loin et plutôt que de gloser sur les lieux de villégiatures de nos artistes, façon Closer, SK a préféré leur demander qu’elle avait été la bande son de leurs vacances parfois studieuses. Et l’on découvre d’autres passions que la musique…

Concerts du 15 au 21 novembre 2010

La sélection tant attendue des concerts parisiens de la semaine à venir. J’espère que vous avez fait des économies, parce qu’il y a de quoi se faire plaisir aux oreilles ! On attend vos impressions et suggestions ;)

Clues ou the ultimate purpose of Art !

Le festival Les Nuits de l’Alligator essaye, en pleine mutation saisonnière, de nous faire replonger aux sources du rock avec le blues né sur les rives du Mississipi. La Maroquinerie accueille l’édition parisienne avec pour clôturer une semaine chargée : les brooklyniens de She Keeps Bees, le countryman Turner Cody accompagné d’Herman Dune, et le…

Plus dans Son du jour

Miss Nessie - Mégot

Vidéo : Miss Nessie – Mégot

Miss Nessie n’est pas originaire du Loch Ness mais de Strasbourg. Le trio d’aliens a sorti de leur garage un deuxième EP, Laquedem.

Vidéo : MNNQNS – Overseas

Pas de pause pour MNNQNS avec un nouvel extrait de leur récent EP, Deviant By Ego avant un prochain deuxième album très attendu ici et Overseas.
Frédéric D. Oberland - Quatre Épaves D'Acier

Vidéo : Frédéric D. Oberland – Quatre Épaves D’Acier

De la liberté. De celle qui fait défaut en ces temps troublés de doxa contre doxa. Et pourtant nous (sur)vivons tous sous le même soleil. Frédéric D. Oberland (Oiseaux-Tempête, Foudre!, Le Réveil des Tropiques) nous offre en six titres un abri, un asile musical, un refuge salutaire.