1997, le mouton noir des autorités est la techno, les raves et autres free party où des jeunes se rassemblent pour une et une seule chose : s’amuser. Je viens de tomber sur cette Interview de Laurent Garnier diffusée dans l’excellent Tracks d’Arte en 97.

Laurent Garnier

Laurent a le sens de l’humour et a remonté l’interview avec les passages intéressants :

Johnny Hallyday mais c’est un bouffon […] qu’on me casse les couilles pendant 15 jours au journal de 20h avec l’avant, le pendant et l’après concert avec tous les mongoliens qui vont suivre Johnny Hallyday aux Etats-Unis, ça jsuis mort de rire […] parce qu’ils sont pas foutu de prendre leur avion tout seul, ils ont été obligé de faire des charter d’avions de mecs pour faire sa salle aux Etats-Unis, j’ai pas besoin de ça, jvais à Tribal Gathering en Angleterre, je joue devant 30000 personnes et les gens ils prennent leur bagnole, ils se démerdent pour venir me voir…

Laurent Garnier – Interview

Enfin, maintenant que Johnny Hallyday est mort, c’est pas bien de le vanner.

A l’époque, Laurent Garnier, dont je suis fan absolu pour l’avoir vu des dizaines de fois en tant que DJ à cette époque, faisait des trucs un peu comme ça :

Laurent Garnier – X Mix part2