Blondino, un paradis plus loin

On pourrait bien écrire sur Sauvage, amoureuse. La prendre à part, et au fond simplement la décrire. On pourrait. Cela aurait-il du sens ? Peut-être. Pas sûr. Tant les chansons de Blondino rentrent dans des espaces plus grands, plus vastes.

Ici, pas de singles trop délimités, pas de bleuettes faciles, qui seules se suffisent, ou s’oublient. Chez Blondino, les frontières se font floues, et on cherche les balises. Elles y sont d’ailleurs, sans doute, mais alors mouvantes, volontairement libres. A chacun la liberté d’en franchir les lignes, guidé par une voix si particulière, imperturbable, implacable ou fugitive. Chaque chanson est une variation dans un ensemble sans mesure. Une précision. Une nuance.

Sauvage, amoureuse en est une. La Foudre, sortie en juin, aussi. A elles de dévoiler le contour de Un Paradis pour moi, le deuxième album – enfin ! – de l’étrange Antigone française. Peine perdue, et on le sait. Blondino sera nécessairement ailleurs, nécessairement plus loin, dans d’autres lignes ouvertes, dans d’autres steppes insoumises, à dresser d’autres refuges, d’autres alcazars sans muraille.

Discographie

Il suffit alors d’attendre, et en attendant se souvenir des braises d’Oslo. Elles parlent encore si bien à ceux qui aimeraient tant déchirer leur peau. Parce qu’elles étaient si ardentes. Tellement. Et parce qu’elles ne se sont jamais éteintes.

Blondino – Sauvage, amoureuse

Blondino – La Foudre

Un Paradis pour moi, le deuxième album de Blondino sortira le 22 octobre 2021. Toute sa musique, toutes ses vidéos se trouvent aussi sur son site.
Blondino sera en concert à La Boule Noire, le 18 novembre 2021.

Cela pourrait vous intéresser

Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Blondino

Blondino, ligne d’espoir

La cosmonaute Blondino a atterri. Au milieu d’un no man’s land pas très chouette, cerné entre un avant que l’on fuit et un vague plus tard dont on aimerait deviner les contours. Blondino a atterri là, au milieu de ceux perdus entre les lignes. Au milieu de ceux qui n’y croient plus. Parce qu’entre les […]
kits inutiles #3 – Blondino

Les petits kits inutiles #3 – Blondino

Soul Kitchen lance en exclusivité mondiale les petits kits inutiles. Des kits à monter chez soi qui ne servent strictement à rien, mais grâce auxquels tu pourras vivre des moments privilégiés avec tes chanteuses et chanteurs préférés, tout en restant dans ton salon. Alors prends tes plus beaux ciseaux et découpe-les ! Dans ce troisième […]
SIDE DƟƟR © Alex Bulli

Derrière la porte

On ne sait pas grand chose de SIDE DƟƟR. Un EP cet été, le bien nommé, Organized Mess et un amour compréhensible pour les duos féminins.

Plus dans News

Whitneyk

Whitney roustons

Whitney K est un joyeux bastringue entre Lou Reed et Jeffrey Lewis que l’on avait découvert et apprécié avec un premier album titubant et personnel, Two Years. Le K canadien revient avec un EP cinq titres sobrement intitulé, Hard To Be A God. Et s’il avait raison ?
Elgruporenacimiento-lapolicia

La salsa du démon Eblis Alvarez !

Les Meridian Brothers font renaître El Grupo Renacimiento avec un onzième disque entre hommage et relecture endiablée qui vient de paraître chez Ansonia Records.
Lafurarnalds

Ólafur art thérapie

« Le monde entier est cruel à l’intérieur et cinglé en surface » déclare Lula Fortune dans Wild at Heart. Et il faut un coeur bien accroché pour ne pas sombrer dans le vague à l’âme et basculer par dessus le bastingage de la vie.
Wilco

No reservations for Yankee Hotel Foxtrot !

Il y a des chansons qui nous parlent instantanément. Reservations en est une, elle figure sur le classique de Wilco, Yankee Hotel Foxtrot paru en avril 2002 et réédité en version Deluxe et Super Deluxe le 16 septembre.