Vidéo : Pandore – Milgram

Pandore n'a pas de plan de carrière. Si c'était le cas, il ne se mettrait pas à poil à chaque chanson.

Accepter, acquiescer, adhérer, adopter, approuver et finalement consentir. Même après Bernays, Chomsky, Arendt, Bourdieu, les Pinçon-Charlot et tous les autres. On continue. On déblatère. On jabote. Chaque jour une polémique chasse la suivante. Nous sommes des rats dans notre roue, Algernon du 21ème siècle. Le panurgisme est roi, on se révolte avec des smileys sur des réseaux asociaux. Pandore est en colère, comme nous. Sa boite à claques dégueule de non sentiments. Il y a de l’urgence dans ce titre qui rappelle la haine et son jusqu’ici tout va bien. Cette société qui tombe et qui en est désespérément consciente. Le problème ce n’est pas la chute, c’est l’atterrissage. Forcément. Et le cousin Hub’ n’est finalement pas si éloigné de Stanley (Milgram). Mais en 2021, on s’amuse du jeu du calmar et l’on continue de jouer au loto pour rêver d’une Porsche Cayenne qui n’est qu’un bagne. Et à la fin du banquet, on se rêve décapitant tous les Holopherne de la start-up nation plutôt que de s’immoler.

Pandore sera en concert avec Sammy Decoster au château du Rozier le 20 novembre.

Discographie

Pandore – Milgram

Je sais pas qui j’suis
Mais je sais c’que j’fais
On m’a jeté dans la vie
Comme si j’étais une marionnette
Je sais pas c’que j’fuis
Si le travail est honnête
J’ai peur de finir docile
Une femme lavant mes chaussettes
J’veux pas d’une vie normale
Jeu : vaut pas la chandelle
Je tomberais pas (plus ?) pour une dame
Pour un « je t’aime » qui chancelle
Je suis peut être alcoolique
Je suis peut être comme un prêtre qui
Boit le sang du christ parce qu’il peut plus souffrir la messe
J’ai pas d’plan d’carrière
Pas d’larmes à taire
J’ai qu’une a(r)me à terre
Pour les grabataires
J’vai finir comme un connard avec
Trop de gramme
Par terre

Je suis p’t’être pas quelqu’un d’mal
Mais c’est sûr que l’Homme est mauvais
Quitte à écouter Milgram
Autant que ce soit bien fait

Je suis p’t’être pas quelqu’un de mal
Mais c’est sûr que l’Homme est mauvais
Si Satan me regarde
Qu’il me garde une place au banquet

Je suis un cadavre
La vie un calvaire
J’t’épargnes les détails
Paris c’est trop cher
L’industrie se gave
Ils f’ront rien
Comme d’hab
Nouvel ordre mondial ?
Nan bourgeoisie mondaine
Bouger des montagnes
Transformer leur haine
J’suis pas parisien mais je monterais quand même
Mépris quotidien
Ça m’fait même plus de peine
Ils sont comme des chiens
Leur ambition malsaine
Mes sons sont mal faits
Mais pas contrefaits
(Ils) sont content de faire
Des sous-sous sans rien faire
On a rien sans rien
Nan rien sans défaire
Le vide qui tient au profond de notre air

Je suis p’t’être pas quelqu’un d’mal
Mais c’est sûr que l’Homme est mauvais
Quitte à écouter Milgram
Autant que ce soit bien fait

Je suis p’t’être pas quelqu’un de mal
Mais c’est sûr que l’Homme est mauvais
Si Satan me regarde
Qu’il me garde une place au banquet

Faut renverser l’enfant et devenir son père
Faut songer la violence contre ceux qui la servent
Déverser les phrases en oubliant les vers
Que je jetais aux gens (comme) chrysanthème au cimetière
J’ai crié pour rien dans la langue de Molière
Délaissé mon âme à des gens qui l’enterre
J’ai été mauvais en me pensant complet
J’ai voulu faire le mec sans connaître mes plaies
Mais la vie est cruelle
Et l’crédit : mutuel
‘Peuvent attendre longtemps avant qu’bourges me « repère »
T’façon j’aime pas les banquiers et leur manière de tous se croire super
À force de se sucer
J’suis un artiste raté
J’suis même pas payé
Qu’est ce que j’men bats les glanches qu’ils finissent par me ghoster
J’ai pas attendu dieu pour devenir qui je suis
C’est sûrement pas les Hommes qui dicteront ma vie

Maintenant je suis plus gentil
T’as vu m’man j’ai compris
Je sais qui je deviens et vers où va ma vie
J’ai ouvert le destin comme on étripe un porc
L’intestin du destin pour y forger de l’or
Voilà j’suis en colère
C’est la fin des colliers
Comme une rage écolière
Qui m’a jamais quitté
Comme un souvenir amer
Laissant sans vanité
Un « va niquer ta mère »
Bien démonétisé
Tisé au goulot
Et viser les brûlots
Et toiser le ciel en les regardant brûler

En les regardant brûler.

Je suis p’t’être pas quelqu’un d’mal
Mais c’est sûr que l’homme est mauvais
Quitte à écouter Milgram
Autant que ce soit bien fait

Je suis p’t’être pas quelqu’un d’mal
Mais c’est sûr que l’homme est mauvais
Si Satan me regarde
Qu’il me garde une place au banquet

Prod : Léman
Mixage : Laurent Poussineau (Homely record)
Mastering : Alexandre Badagée

Pandore en concert.
DateLieuTickets
13
Oct
2022

Le Brise Glace

Annecy (FR)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Liberty Leading the People

Vidéo : Pandore – Immolé

Viscéral. Qui se rapporte aux viscères, qui les contient : Cavité viscérale. Qui vient des profondeurs de l’être : Une haine viscérale. DiscographiePandore

Bol d’air féminin !

Le festival Changez d’air 2019 de St-Genis-les-Ollières / Craponne accueille ce jeudi 16 mai trois artistes aux univers bien marqués, Cléa Vincent et sa pop délurée, Joe Bel et son folk rêveur et la machine de guerre Melba.
Soirées de Cara

Cara Mia sur rendez-vous !

Cara Mia nous donne un rendez-vous mensuel au Kraspek Myzik sur les pentes de la Croix-Rousse à Lyon avec ses artistes coups de cœur et d’oreille !
Pandore © Fabrice Buffart

Ah, la belle étoile !

On avait ouvert la boite de Pandore ou plutôt son premier EP foisonnant de 7 titres sans craintes.

Plus dans Son du jour

The Smile – Thin Thing

Vidéo : The Smile – Thin Thing

The Smile possèderait il la recette du bonheur ? Making mushrooms out of men chante Tom Yorke sur le riff ravageur et ensorcelant de Here comes Johnny.
Magenta – Un Peu d’Amour

Vidéo : Magenta – Un Peu d’Amour (avec Yoa)

Après les discours riants du duo comique Vincent Lindon et Volodymyr Zelensky sous le regard complice et ému de Thierry Frémaux en ouverture du 75ème festival de Cannes, on avait envie d’un peu d’amour, petit lâcher prise offert par Magenta avant leur nouvel EP disponible le 17 juin et en précommande ici.