Catégories
Chroniques d'albums

Syd Matters – Brotherocean

Syd Matters - Brotherocean

Syd Matters, enfin, récidive avec un nouvel album intitulé Brotherocean, sorti hier le 30 août.

Syd Matters

On s’inquiétait de les revoir bientôt. Le groupe, emmené par Johathan Morali, n’en est bien sûr pas à son coup d’essai : après déjà quatre albums inspirés à leur actif, dont une bande original de film (La Question humaine, de Nicolas Klotz, avec Mathieu Amalric), on en redemande encore et toujours.

Ô joie, leur nouvel opus est sorti hier. Ô bonheur, la mouture 2010 est à la hauteur des espérances : quoi de mieux pour cette fin d’été que les déambulations mélodiques parmi d’infinis méandres d’émotions confuses que nous propose Syd Matters dans Brotherocean ? Morali confirme (s’il le fallait) son immense talent de mélodiste. Le son folk, qui ne se refuse pas des expérimentations électroniques, puise son souffle lyrique dans un passé musical prestigieux : Pink Floyd, bien sûr, (dans Syd Matters, n’entend-on pas à la fois « Syd Barret » et « Roger Waters » ?) mais aussi les Beatles, pourquoi pas un peu de Leonard Cohen, bref un son très sixties avec en plus quelque chose d’une écriture à la fois cinématographique et onirique que ne renierait pas Danny Elfman.

La musique de Syd Matters est un peu comme l’océan : fidèle à elle-même, on ne peut s’empêcher de penser qu’elle est toujours la même, et pourtant on n’a jamais l’impression d’entendre deux fois la même chose.

Partager cet article
3 réponses sur « Syd Matters – Brotherocean »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Shorebilly

Pas d’chichis avec Shorebilly !

Dans la famille Syd Matters, je réclame le fan d’électro ! Après avoir officié comme homme de l’ombre pour Florent Marchet et H-Burns, Rémi Alexandre se met sous les feux des projecteurs et présente son travail.
O

Histoire d’O

Nouvelle signature du label Vietnam, O publie son premier album solo en ce début d’année. Derrière O se cache Olivier Marguerit, membre de Syd Matters et fine gachette du paysage musical français. Un disque de Mina Tindle ? Il le produit. Le disque sensationnel de Stéphane Milochevitch alias Thousand ? Il tient la basse dessus.
La Maison Tellier (Richard Schroeder)

Numéro 5 de La Maison Tellier !

La Maison Tellier est de retour en cette fin du mois de janvier 2016 pour son cinquième album. Et le changement, c’est maintenant. Accompagnée du dompteur Yann Arnaud, La Maison Tellier a lâché les fauves. A l’écoute d’Avalanche, l’auditeur retrouvera les fondations solides de cette Maison. Mais le décor a changé. L’ouragan Arnaud est passé…
Pagan Poetry - The Dark Side of the Moon

Vidéo : Pagan PoEtry – The Dark Side of the Moon

Rendez-vous du soleil avec la pleine lune avec Pagan PoEtry. Pagan Poetry – The Dark Side of the Moon Le soleil c’est Nathalie Réaux qui irradie la tournée de Miossec dans les plus belles salles de concerts de France mais qui s’épanouit au sein de son projet Pagan PoEtry qu’elle qualifie de « grimoire musical, d’écrin…
Bob Dylan Revisited

Bob Dylan Released

Bob Dylan Revisited C’était le 6 mars 2012, Syd Matters invitait à la Cité de la Musique Anika, Bertrand Belin, H-Burns, Judah Warsky, My Brightest Diamond, et This is the Kit, pour revisiter le répertoire de Robert Zimmerman, que Bob Dylan n’arrive désormais plus qu’à massacrer.
The Bewitched Hands - Festival de Sédières 2011

Implosion folk à Sédières

The Bewitched Hands – Festival de Sédières 2011 Tout était réuni pour une belle soirée au château de Sédières en Corrèze, un lieu hors du temps, des artistes français de qualité et un public mêlant connaisseurs et touristes de passage, parfois les deux.

Plus dans Chroniques d'albums

The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.