Vidéo : Jade Pappagallo – Rien à foutre ici

Alors que vient de sortir l'excellent film de Blandine Lenoir, Annie Colère, formidable piqûre de rappel dans une France qui serre plus les cuisses qu'elle ne les écarte, Jade Pappagallo balance un bon jab qui reveille les consciences.

Jade Pappagallo fait dans la song boxing. Son jeu de voix met en garde avant de vous mettre K.O. Jade Pappagallo sera en concert à l’AlternatiBar à Lyon le vendredi 9 décembre.

Jade Pappagallo – Rien à foutre ici

Mon corps, mon temple, ma vie
Vos opinions, vos frustrations
N’ont rien à foutre ici
Petit garçon en manque d’affection
Interpelle, méprise et agresse
Pour un numéro de tel
Pour une simple paire de

Vous poussez le bouchon trop loin
Et souvent vous n’êtes pas invités
Vous poussez votre bouchon messieurs
Un petit peu trop loin
Et le pire c’est que vous n’y êtes pas conviés

Ok

Viol.ence la perche
Elle l’a bien cherché (PARDON ?)
Prise de risque, prise de parole
On sait qu’ça va changer mais
Pendant longtemps
L’impression de faire du sur-place
Sexualiser le sexe opposé
« C’t aux fourneaux qu’est notre place »
(HEIN ? QUOI ? C’T AUX FOURNEAUX …)
« C’t aux fourneaux qu’est notre place »
(NAN MAIS SERIEUX… WOW !! REVEILLEZ-VOUS LÀ WOW)

Mon corps, mon temple, ma vie
Vos opinions, vos frustrations
N’ont rien à foutre ici
Petit garçon en manque d’affection
Interpelle, méprise et agresse
Pour un numéro de tel
Pour une simple paire de

On cache vos pulsions
Par des erreurs de parcours
Des excuses et des mensonges à la pelle
En attendant, vos victimes
S’en souviendront pour toujours
Assumer, admettre c’est grandir
Répondez à l’appelle

Mon corps, mon temple, ma vie
Vos opinions, vos frustrations
N’ont rien à foutre ici
Petit garçon en manque d’affection
Interpelle, méprise et agresse
Pour un numéro de tel
Pour une simple paire de

Mon corps, mon temple, ma vie
Vos opinions, vos frustrations
N’ont rien à foutre ici
Petit garçon en manque d’affection
Interpelle, méprise et agresse
Pour un numéro de tel
Pour une simple paire de

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Timdup-lesimmortelles2

Vidéo : Tim Dup – Les immortelles

Tim Dup fait petit à petit sa place dans la chanson en français. Avec Les immortelles, déjà son quatrième album depuis 2017, il touche par sa simplicité.
Lauraclauzel-minuit

Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »

Plus dans Son du jour

Timdup-lesimmortelles2

Vidéo : Tim Dup – Les immortelles

Tim Dup fait petit à petit sa place dans la chanson en français. Avec Les immortelles, déjà son quatrième album depuis 2017, il touche par sa simplicité.
Lauraclauzel-minuit

Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »
Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.
Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.