clip : Lilly Wood & The Prick – This is a love song

clip : Lilly Wood & The Prick – This is a love song Janvier 2009, je découvre un groupe au nom énigmatique de Lilly Wood and The Prick en concert à la Flèche d'Or. Deux ans plus tard Nili et Ben on fait du chemin et se sont fait un nom jusqu'à leur Victoire de la Musique "Révélation du public". Voici en exclu leur dernier clip "This is a love song".

Lilly Wood and The Prick

Ce très beau clip a été réalisé à Los Angeles, on ne se refuse rien, par Mark Maggiori.

Fou de musique au goûts éclectiques (électro, pop, rock, jazz...) fondateur de Soul Kitchen, réalisateur des SK* Sessions et photographe
3 réponses sur « clip : Lilly Wood & The Prick – This is a love song »

Oh my God !!! Moi qui trouvais déjà Nili over sexy… elle l’est encore davantage en cette année 2011, tout d’abord dans le teaser de la tournée, puis maintenant dans ce magnifique clip, en effet ! Une évolution tellement troublante que tu as l’impression de connaître le groupe depuis 3 ans, Alain… alors que janvier 2009, ça fait juste 2 ans et 2 mois : donc plutôt 2 ;-)

Par contre, une aussi belle scène à Los Angeles, c’est un petit peu remuer le couteau dans la plaie de Rod, ça… !!!

Sur ces fortes paroles, souhaitons donc bonne chance à Lilly Wood & the Prick pour ce soir ! ;-)

En effet : tout dépend en fait si l’on compte en piquets ou en intervalles ;-) ;-)

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Benjamin Cotto

Sacrebleu Benjamin Cotto !

Doit-on revoir ses ex ? Pas sûr avec Benjamin Cotto et ce Grand bleu qui sonde les profondeurs d’une relation tempétueuse.
Jungle

L’Hôtel de Ville de Paris en pleine Jungle

Hier soir, mercredi 20 juillet, débutait l’édition 2016 du Fnac Live, ce festival gratuit qui a lieu tous les ans sur le parvis de l’Hotel de Ville de Paris. Retour sur cette première belle soirée, clôturée en beauté par le groupe que tout le monde attendait : Jungle.

Plus dans Son du jour

Nicolascommentavecbrisaroch-vince

Vidéo : Nicolas Comment avec Brisa Roché – Vince

On ne le dira jamais assez, Blason de Nicolas Comment & Co est le grand disque en français de l’année. Cette (rock) collection de portraits est enluminée par les Limiñanas et Brisa Roché. Vince est un hommage à l’équipée sauvage de l’archange noir du rock et sonne furieusement comme le meilleur du Velvet.