clip : Metronomy – She Wants

Extrait du nouvel album de Metronomy, "The English Riviera", voici "She Wants" le premier clip d'un des excellents titres de cet album fabuleux dont la sortie est prévue le 11 avril.

Comme toujours chez Metronomy, le clip de « She Wants » est d’une inventivité qui le place au dessus du flot d’images des clips sans intérêt. Réalisé par Jul & Mat c’est une belle entrée en matière pour découvrir cet album et ses 10 titres magiques.

Metronomy – She wants

Discographie

Fou de musique au goûts éclectiques (électro, pop, rock, jazz...) fondateur de Soul Kitchen, réalisateur des SK* Sessions et photographe
Vous avez aimé ? Partagez !
3 réponses sur « clip : Metronomy – She Wants »

Yes… Assez d’accord sur le plan de l’inventivité, mais j’ai tout de même l’impression que nos amis de Metronomy souffrent quelque peu du « syndrôme du deuxième album » ! En tout cas, je n’accroche pas autant sur ce single dès la première écoute (même si c’est la seconde ce mardi, vu que j’avais découvert ce clip début février je crois, à la faveur d’une petite séance de e-surfing sur Dailymotion ;)) que sur les titres de « Nights Out », distillés entre la Mouv’Session spéciale en direct des Transmusicales, en décembre 2007, puis la même émission dans sa formule classique, à quelques jours de la sortie de l’EP « Holiday », le 30 juin 2008, et enfin sur MySpace, au moment de la sortie de ce premier LP, à la rentrée de septembre 2008 !

Enfin, attendons le 11 avril, pour juger en complète connaissance de cause… mais « This Could Be Beautiful », la 5° vidéo connexe, doit aussi faire partie de cette « English Riviera », si je ne m’abuse ? Et force est de constater que les plages de « Nights Out » étaient, sans conteste, beaucoup + catchy !

The English Riviera est très différent de l’album précédent sur le plan de l’énergie mais à mon gout aussi bon, on retrouve toutes les qualités du groupe et le son que j’avais adoré sur « Nights Out »

C’est plutôt bon signe… RV dans une vingtaine de jours donc, pour voir si mon verdict final sera « on an equal footing » avec ton excellent feeling ! ;-)

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Metronomy – Metronomy Forever

Joseph Mount a quitté Montmartre avec femme et enfants pour retourner s’installer en Angleterre, son pays natal, mais n’a pas changé de quête : écrire la chanson pop ultime.
Metronomy @ Primavera 2017

Metronomy 19

En 2016, Joseph Mount flinguait tout le monde avec Summer 08. Depuis, on attend Metronomy comme le messie.
Metronomy @ Primavera Sound 2017 © Eric Pamies

Primavera Sound Barcelona 2017

Primavera Sound, c’est ce festival de grande ampleur à Barcelone qui, chaque année, réserve son lot de surprises et de folies. Cette édition n’a pas manqué à ses obligations : des découvertes aux têtes d’affiches, les apparitions et les révélations inattendues se sont succédées d’un bout à l’autre du festival, à ne plus savoir où […]
Garorock 2016 (photo © Raphael Roques)

Le récap’ de la semaine #1

Vous êtes tous très occupés alors pour ne pas rater l’essentiel, voici le récap’ de la semaine musicale de Soul Kitchen. Des clips, des photos de concert et un chouette concours, les bonnes choses habituelles de votre webzine préparé avec amour (vu qu’on n’a pas de thune, on ne peut faire mieux).

Plus dans Son du jour

cabadzi-sixpointneuf

Vidéo : Cabadzi – Six point neuf

Back to BÜRRHUS avec Cabadzi et sa la version en réalité augmentée de leur dernier album avec sept titres supplémentaires pour une saison 2 mise en images par Marian Landriève.
Cyril Mokaiesh - La fin du bal avec Élodie Frégé

Vidéo : Cyril Mokaiesh – La fin du bal avec Élodie Frégé

Que du beau monde sur le cinquième album de Cyril Mokaiesh. Dyade est un ensemble de deux éléments qui se complètent. On croise alors Alma Forrer, Calogero, Laura Mokaiesh, Keren Ann, Dominique A, Clara Ysé, Mélanie Doutey, Pierre Guénard (Radio Elvis), Florent Marchet, Raphaële Lannadère et sur La fin du bal, Élodie Frégé.
thewavepicturaces-flightfromdestruction3

Vidéo : The Wave Pictures – Flight From Destruction

Bain de jouvence. Même si The Wave Pictures a sorti régulièrement des albums dont deux en 2018, les retrouver c’est revenir en 2008 avec leur formidable Instant Coffee Baby, un temps où l’on croisait David Ivar, Stanley Brinks ou Coming Soon.