Micachu & The Shapes and The London Sinfonietta- Chopped & Screwed

Micachu & The Shapes and The London Sinfonietta- Chopped & Screwed Il va falloir un peu se décrasser les oreilles avant de se plonger dans l’écoute de Micachu & The Shapes accompagné de l’orchestre contemporain London Sinfonietta. En effet la musique de la britannique est quelque peu perturbante et désarçonnante si l’on n’y prend pas garde.

Micachu & The Shapes and The London Sinfonietta

La surdouée de la musique qui a étudié le violon et l’alto depuis l’âge de 4 ans, a composé pour l’Orchestre Philharmonique de Londres nous balade ici à travers des territoires non balisées et quelque peu sombres. Le terme Chopped and Screwed fait référence à une technique musicale issue du hip-hop de la région de Houston contribuant en des tempos divisés et des rythmes qui sautent. Une approche influencée par le sizzurp, une boisson mixant un sirop contre la toux à base de codéine et de Sprite par exemple qui n’est pas utilisée pour se soigner au cas où vous vous poseriez la question. « Chopped & Screwed » s’inspire largement des œuvres de Harry Partch, musicien autodidacte, ignoré par l’intelligentsia, créateur d’instruments de sa conception, obsédé par la microtonalité et précurseur de la musique minimaliste. Le plus intéressant dans cet album est qu’il déborde de son champ (la musique experimentale et réservé à une élite) pour investir le champ plus large de la musique populaire sans faire de concession aucune afin de capter un large public. Le London Sinfonietta, orchestre de chambre spécialisé dans la musique contemporaine prête main forte à Micachu dans cette balade sonore hors-norme et hors-mode.



1 réponse sur « Micachu & The Shapes and The London Sinfonietta- Chopped & Screwed »

Ah oui en effet, je pense qu’il convient d’être quelque peu shooté, pour apprécier cette balade sonore à sa juste valeur ! Enfin, j’aurai au moins appris quelque chose : car je croyais que les sirops à base de codéine étaient suffisamment « délicieux » pour être consommés purs, sans les mixer avec d’autres breuvages ! Surtout gazeux… comme son nom l’indique, le « sizzurp » doit produire un effet assez proche du sirop d’ipéca !!

By the way, quand je pense qu’on nous a retiré le dextro, prétendu dangereux, pour le remplacer à terme par un ibuprofène codéiné… No comment ! Mais ceci est un autre débat ;-)

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Sombre Magenta

Sombre Magenta

Magenta donnera un peu d’amour le jeudi 22 septembre au Radiant-Bellevue à Caluire près de Lyon.
Berceau des Volontés Sauvages

On s’évade avec le BVS !

You must look up at the comet ! Le BVS n’est pas le Gepan mais le Berceau des Volontés Sauvages, duo néo-kraut & drones lyonnais.

Plus dans Chroniques d'albums

Michelcloup-backflipaudessusduchaos

Michel Cloup – Backflip au dessus du Chaos

Encore rien à écouter sur les internets et pourtant on a envie déjà de vous parler de Backflip au dessus du Chaos de Michel Cloup qui ne sort que le 18 novembre chez Ici d’ailleurs et qui est déjà essentiel.
Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]